mardi 5 juillet 2016

« Interprétation des rêves » & documents pdf à télécharger





Est-ce que tout le monde rêve ? 
Oui. Des expériences en laboratoire ont prouvées que nous rêvons plus au cours de la phase de sommeil “paradoxal” appelé REM (en Anglais : Rapid Eye Movements, soit Mouvements Oculaires Rapides). Pendant le sommeil paradoxal, le cerveau est très actif, les yeux bougent de droite à gauche sous les paupières et les gros muscles du corps sont détendus. Nous n’allons pas entrer dans les détails mais sachons que le sommeil paradoxal se produit toutes les 90 – 100 minutes, 3 ou 4 ou 5 fois par nuit et la phase de sommeil paradoxal devient de plus en plus longue à chaque cycle. La dernière phase REM peut durer 45 minutes. Les rêves moins agités se produisent à d’autres moments du sommeil.

Pourquoi certaines personnes ont des difficultés à se souvenir de leurs rêves ?
Certaines personnes n’ont aucune difficulté à se souvenir de plusieurs rêves d’une nuit, quant à d’autres, ils se souviennent de temps en temps d’un ou même d’aucun. Presque tout ce qui arrive pendant le sommeil – y compris les rêves, les pensées qui se produisent pendant la nuit et les souvenirs que l’on a quand on se réveille rapidement – est oublié le lendemain matin. Il existe quelque chose dans le phénomène du sommeil qui empêche de se souvenir de ce qui s’est passé et beaucoup de rêves sont perdus avant d’être enregistrés. Parfois, le souvenir d’un rêve resurgit soudain pendant la journée ou le lendemain, ce qui veut dire que la mémoire n’est pas totalement perdue mais pour une raison quelconque, il est très difficile à récupérer. Le sommeil et les rêves sont aussi affectés par une variété de drogues et de médicaments, y compris l’alcool. D’un autre côté, l’arrêt soudain de certains médicaments peut provoquer des cauchemars. Il est conseillé de parler à votre médecin de tout médicament ou drogue que vous utilisez.


Les rêves sont-ils en couleur ?
La plupart des rêves sont en couleur, bien qu’on ne puisse pas le réaliser, soit parce qu’il est difficile de les mémoriser ou parce que la couleur est un élément naturel de l’expérience visuelle. Ceux qui font plus attention aux couleurs pendant la journée sont plus susceptibles de voir les couleurs dans leurs rêves.

Comment puis-je améliorer ma capacité à me souvenir des rêves ?
Avant de dormir, affirmez que vous voulez vous souvenir de vos rêves. Gardez un papier et un stylo ou de quoi enregistrer sur votre table de chevet. Lorsque vous vous réveillez, essayez de bouger le moins possible et ne pensez pas à ce que vous allez faire pendant la journée. Écrivez tous vos rêves et vos images rapidement avant qu’ils ne s’effacent. Toute distraction peut vous empêcher de vous souvenir de vos rêves. Si vous n’arrivez pas à vous souvenir du rêve entier, essayez de vous souvenir de la dernière chose qui était dans votre esprit avant le réveil, même si ce n’est qu’un vague souvenir.

Les rêves ont-ils un sens ?
Alors que les scientifiques continuent à débattre sur la question, beaucoup de gens se servent de leurs rêves, que ce soit seul ou avec d’autres, ils savent qu’ils sont très importants. Les rêves sont utiles pour en apprendre davantage sur les émotions, les pensées, les comportements, les motivations et les valeurs du rêveur. Beaucoup trouvent que les rêves peuvent les aider à résoudre des problèmes. Certains artistes, écrivains et scientifiques, ont souvent des idées créatives grâce à leurs rêves.

Comment puis-je apprendre à interpréter mes rêves ?
La chose la plus importante à garder à l’esprit est que vos rêves sont le reflet de vos pensées, de vos émotions et que les personnes, les actions, les lieux et les sentiments présents font partie de vous. Certains experts affirment que les rêves sont typiques ou archétypiques et que le rêve et les éléments du rêve sont communs à différentes personnes, cultures et époques. Cependant, la même image ou symbole vont avoir différentes significations pour différentes personnes. Par exemple, un éléphant dans un rêve peut signifier quelque chose pour un gardien de zoo et signifier autre chose pour un enfant dont le jouet préféré est un éléphant en peluche. Pour cette raison, les livres qui proposent des interprétations de rêves, ou « dictionnaire des rêves » ne sont pas à prendre à la lettre. Réfléchissez sur ce que chaque élément du rêve représente pour vous ou vous rappelle, en notant les similitudes entre ces associations et ce qui se passe dans votre vie, en étant patient et persistant vous pourrez apprendre à interpréter vos rêves. Il peut être très utile de tenir un journal des rêves et de réfléchir sur le contenu des rêves qui se sont produits sur une longue période de temps pour obtenir une image se rapportant à votre cadre de vie.

Qu’est-ce que cela signifie quand je fais constamment le même rêve ?
Des rêves récurrents, qui peuvent être répétés pendant des années, peuvent être considérés comme tout autre rêve. On peut trouver des similitudes entre le rêve et les pensées, les sentiments, les comportements et les motivations du rêveur. Comprendre la signification d’un rêve récurrent peut parfois aider le rêveur à résoudre un sujet contre lequel il a lutté pendant des années.

Est-il normal de faire des cauchemars ?
Les cauchemars sont très fréquents chez les enfants et moins fréquents chez les adultes. Souvent, ils sont causés par le stress, des traumatismes, des difficultés émotionnelles, des drogues, des médicaments ou la maladie. Cependant, certaines personnes ont souvent des cauchemars qui apparemment ne sont pas liés à leur vie. Des études récentes suggèrent que ces personnes ont tendance à être plus ouvertes, plus sensibles et plus émotionnelles que la moyenne.

Est-il vrai que la personne qui rêve qu’elle meurt ou qu’elle fait une chute, meurt vraiment pendant son sommeil ?
Non, cette croyance n’est pas vraie. Beaucoup de gens ont rêvé qu’ils mourraient ou qu’ils tombaient et sont en vie pour nous le raconter ! Vous pouvez explorer le sens de ces images, si déjà, vous explorez les autres images qui surgissent dans vos rêves. Toutefois, si certains aspects de vos rêves suscitent des inquiétudes ou de la détresse, consultez un professionnel de la santé sur le sujet.

Les rêves peuvent-ils prédire l’avenir ?
Il existe de nombreux exemples de rêves qui semblent avoir prédit des événements futurs. Certains peuvent être mis sur le compte du hasard, d’une mémoire imparfaite, ou de l’acte de réunir inconsciemment des informations que vous connaissez déjà. Peu d’études ont été réalisées sur les rêves prémonitoires, tels que les rêves télépathiques ou clairvoyants. Les résultats varient car ce type de rêve est difficile à étudier dans un environnement de laboratoire.

Est-il possible de contrôler les rêves ?
Vous pouvez souvent influencer vos rêves avec des autosuggestions avant de dormir. Une autre méthode pour influencer les rêves est nommée « rêve lucide », dans lequel vous êtes conscient du fait que vous dormez et en train de rêver. Certaines personnes expérimentent ce type de rêve spontané. Il est possible d’apprendre à rêver en étant lucide, on augmente ainsi la capacité à influer le cours du rêve au fur et à mesure qu’il se déroule. Certaines choses du rêve sont plus faciles à contrôler que d’autres et probablement qu’un contrôle complet est impossible. Certains professionnels travaillant sur les rêves se questionnent sur le fait d’essayer de contrôler les rêves et préfèrent stimuler les rêveurs à prendre plaisir et à comprendre leurs rêves.

Conseils pour se souvenir de ses rêves:
Remplir un verre d’eau et en boire 1/2 avant de se coucher et le poser sur la table de nuit
Ouvrir un cahier des rêves avec un crayon sur la table de nuit
S’autoprogrammer: toute la nuit et à tout les points de vue je me souviens de mes rêves le matin quand je me lève.
Je note mes rêves sur mon cahier après avoir bu la seconde 1/2 du verre.


*Chenagstang Nida – L’art tibétain des rêves
Document Adobe Acrobat 4.6 MB


*Comment interpréter ses rêves
interpreter-reve.pdf
Document Adobe Acrobat 187.2 KB


© 2016, Recherche et transmission par Michel / Arcturius.
Partager en toute liberté en citant la source et Les Chroniques d’Arcturius
Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors servez-vous en!




Je n’ai aucun doute quand au fait que les rêves soient des ajustements entre les différentes parties du cerveau, l’inconscient et le subconscient se connectent et traitent les infos de façon à permettre à la conscience en veille, de vivre de nouvelles expériences qui tiendront compte des ajustements nocturnes. 
J'en ai fait l'expérience encore hier après midi lors d'un rêve semi conscient. Lorsque le corps demande du repos dans l'après midi en général, c'est qu'il y a des ajustements à faire au niveau de la psyché, de l'émotionne. 
En commençant par se détendre sans porter attention  aux pensées, on plonge dans un rêve semi conscient et on peut alors vivre des libérations émotionnelles. La compréhension sera plus claire si on n'est plus identifié au mental et si on sait porter un regard neutre sur les pensées et surtout les émotions. 

Les émotions difficiles peuvent être libérées lors de ces périodes où la psyché revit des évènements marquants soit du passé soit de la journée. Comme si les souvenirs lointains et plus proche se chevauchaient. On peut voir où on en est dans l'évolution de nos croyances, la guérison/libération de l'enfant en soi...

En tous cas, c’est toujours instructif de les noter dès le réveil et de laisser l’intelligence du cœur ou l’intuition, nous guider dans la compréhension, le sens de ceux-ci. 

La liste proposée des documents à se sujet dans l’article d’origine était trop dense et comme ça peut influencer notre compréhension et dévier le sens véritable, je n’ai conservé que deux de ces documents. 

La compréhension intuitive n’est pas celle du mental qui se réfère aux croyances et tant qu’il n’en est pas libéré ou du moins tant qu’on n’a pas une approche neutre, nouvelle et sensorielle, intérieure de la réalité, les interprétations seront aléatoires voire limitantes. 

La connaissance de soi passe d’abord par l’intériorisation et la connexion aux énergies de la source; la paix, la neutralité, de façon à lâcher les croyances, à ne plus les considérer comme des références absolues. 
Quand on sait que ce sont des façon d’interpréter la réalité qui relève plus de la stratégie liée à l’instinct de survie, que de la vérité, on peut prendre du recul et s’ouvrir à une forme de connaissance de soi plus intuitive et intime. 

De plus la vérité de chaque humain est subjective et en ce sens le chemin singulier de chacun est une part de cette connaissance intérieure, qui se révèle au fur et à mesure. 

Les documents que j’ai conservés constituent une base de compréhension généralisée qui peut aider à connaitre les outils de perception mais l’interprétation c’est une histoire entre l’âme et la conscience humaine et c’est cet échange qui révèle tant l’âme que l’être véritable.
On peut comprendre les croyances qui bloquent la libre circulation de l'énergie de vie, savoir si les traumas ont été "désactivés" ou dit autrement si on a tourné la page, ou pardonné, accepté les conditions de notre passé. 
Cette proximité avec l'âme permet de recevoir des enseignements personnalisés et de faire émerger l'être véritable, confiant et conscient de tout ce qu'il est....et de ce qu'il n'est pas. 

Merci de laisser les références, les liens, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin d’honorer l’expression unique de chacun.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.