dimanche 20 septembre 2015

« Le Soi, l'âme et la personnalité » Miriadan via Magali Magdara





L’âme est une émanation d’une onde vibratoire (voir l'article plus bas). 
C’est ce qui permet sa souplesse et son ouverture à ce qu’elle expérimente. 
Lors de sa naissance, elle est vierge d’expériences, et ne dispose pas encore de la compréhension sur les interactions émotionnelles et conditionnelles qu’apporte la Vie dans les multiples dimensions.
Un Soi s’appuie, entre autres, sur un champ vibral. Il est une des expressions de la connaissance de l’Un. Il porte le regard et l’objectivité de la Source. Il agit comme le bras armé du chevalier qui imprime sa volonté directionnelle au sein des multiples formes de la Création.
Un Soi étend son influence dans les couches dimensionnelles grâce aux contrats qui le lient avec les âmes.
Pour approcher une vision de la différence d’un Soi et d’une âme, l’âme est chaleur émotionnelle, tendresse aimante qui caresse et protège. 
Le Soi est clarté resplendissante d’une étoile glacée. Non pas par manque d’amour, car le Soi est Amour. 
Simplement, il reste sur un « piédestal » qui lui offre la perspective globale des potentialités. 


Le Soi est le chef d’orchestre qui apporte la neutralité divine afin que l’orchestre joue ses plus belles notes dans le temple symphonique de l’Harmonie.
 
Pour schématiser, le Soi est la direction. L’âme met en place les jeux de scène et les interactions émotionnelles entre acteurs, et les incarnations expérimentent les potentialités. 
 
La personnalité est l’émanation de l’âme dans une situation précise. 
Le but est toujours de se positionner, sans jugement. 

Dans le cas de cet univers et de cette planète, il s’agit pour chacun de revenir au centre, en son centre. De monter une octave, celle qui embrasse simultanément la personnalité, l’âme et le Soi, de progresser dans le Jeu divin.
 
La personnalité ne se perd pas, ne s’efface pas, ne s’annule pas. 
Elle fait partie de l’âme, tout comme la couleur est inhérente à l’arc-en-ciel. 
La personnalité s’épure, se magnifie.
 
Chacune des émanations dans les vies simultanées existe dans son degré fréquentiel. 
Des frères et sœurs d’âme. 
Et lorsqu’une incarnation prend le chemin de l’Éveil, de sa transparence, elle transmet l’activation de la transcendance à ses frères et sœurs d’âme
Et tous évoluent simultanément pour se rejoindre au centre de leur Feu directeur commun, pont « essenciel » de l’âme au Soi.
 
La personnalité est l'alchimiste qui a pour rôle de faire rayonner en son temple individuel l'essence de l'âme illuminée par le Soi.



L'âme
Qu'est-ce qu'une âme ?
Une âme est l'émanation d'une onde vibratoire. 
L'Un est la Source Primaire contenant l'intégralité des vibrations puisque Source Vibrale. 
Les âmes sont mises en forme et émises hors d'un Feu Maître qui existe au sein de l'Un. L'Un est le point d'orgue d'un ensemble de Feux Maîtres qui existent en symbiose et osmose selon différents états vibratoires et non-vibratoires.
Les rayons sont la concentration d'un degré du Feu Maître, se positionnant sur une "spécialité".
Il existe autant de sortes d'âmes que de multivers ou d'univers. Car chaque multivers et univers dispose de sa fréquence propre. 
Lorsqu'une âme pénètre dans un multivers, elle est tout d'abord adoubée par le Gardien de celui-ci. Puis, lorsqu'elle est dirigée vers un univers, elle est ensemencée par le Soleil Central, le Logos cosmique. 
 
Selon le Feu Maître créateur, l'âme a des dispositions plus ou moins accentuées. 
Ainsi, certaines âmes sont des catalyseurs qui réceptionnent les vibrations de toute énergie à proximité. Elles deviennent de parfaites bibliothèques. D'autres s'ouvrent à plusieurs multivers et offrent des portes entre les mondes. Elles peuvent également être appelées à s'expanser pour s'adapter à de nouveaux octaves et devenir l'âme d'une planète, d'un univers, d'un multivers.
Une  âme est malléable, programmable, adaptable. Et généreuse. Elle aime s'accomplir en œuvrant pour les Esprits, les Sois.

Ample et joyeuse, l'âme s'unit à un Soi lorsqu'un souhait d'expérimentations est émis. 
Elle reçoit alors le Feu directeur du Soi qui lui donne les indications et directions de l'expérience
Il est possible que le Soi fasse appel à plusieurs âmes si cela est utile, que ce soit pour émaner dans de multiples degrés de vibration ou pour participer de plusieurs façons dans le même jeu. De même, une âme a la possibilité d'offrir ses services à un Soi lorsqu'elle le désire, tout n'est que liberté.
 
Il existe des âmes jumelles. Il s'agit de deux âmes issues portant la signature identique : Feu Maître,  logos,  Soi. Le parfait miroir de l'autre. 
Il est possible également qu'une âme se fragmente sur un degré vibratoire précis afin de multiplier ses capacités d'expériences simultanées. 
L'âme reste unique, simplement elle partitionne une partie d'elle-même.
Dans les deux cas, vous pouvez parler d'âmes jumelles.
 
Il existe les âmes sœurs. Deux âmes qui se côtoient en harmonie, que ce soit sous la direction d'un Soi commun ou pas. Ces âmes ont pu développer une musicalité commune lors de contrats conjoints qui ont fait résonner la note du même Feu Maître.
 
Il existe les âmes fusionnées. Des âmes qui choisissent de fusionner afin de donner naissance à une nouvelle entité, unité de plusieurs âmes dans le but de transmuter leurs fréquences et d'avoir accès à une nouvelle portée vibratoire. 
Les âmes peuvent être issues du même Feu Maître comme différentes. L'entité issue d'une telle fusion se joint bien souvent à des multivers qui expriment la Création sur plusieurs gammes de vibration et de non-vibration.
 
Il existe les âmes complémentaires. Ces âmes se partagent des niveaux d'expérimentations et se complètent parfaitement lorsqu'unies par un Soi. Cela est demandé généralement lorsque des âmes sont vierges d'expériences et demandent un soutien. Selon leur souhait, une âme exercée peut soutenir la nouvelle arrivée jusqu'à ce que celle-ci prenne son autonomie, ou un contrat d'assistance est proposé à deux âmes "jeunes" le temps de leur apprentissage.
 
Une âme est une entité à part entière. Elle se nourrit d'expériences et porte la Joie de s'exprimer sur l'octave de la création qu'est l'Amour inconditionnel.




Pour la personnalité, à la première lecture, c’est un peu du charabia mais pour le cœur, ça sonne juste, ça résonne. J’ai dû le lire cinq ou six fois et ça devient de plus en plus compréhensible pour le mental. Malgré tout, je ne saurais expliquer comment je le perçois, enfin simplifier la chose puisque c’est à l’échelle du cosmos. Mais l'humain est une extension de l'âme, du soi, de la terre et du soleil...
La seule chose qui compte, c’est que ces différentes expressions de l’être sont accessibles depuis l’espace du cœur et mon objectif étant de vivre en harmonie, pour le moment il s’agit de réunifier les corps, de les aligner aux fréquences de l’amour inconditionnel. 

Et c’est en le vivant, en ressentant la connexion à l’âme, au soi, aux énergies subtiles, en épurant la personnalité, le mental et l’émotionnel, en dialoguant avec les corps subtils que la compréhension vient par prises de conscience successives. 
Puisque ce qui est en soi est le reflet de ce qui est à l’extérieur, ce qui est en bas et comme ce qui est en haut, le contact avec les corps subtils eux-mêmes reliés à des sphères dimensionnelles spécifiques, le désir d’unité, la communion par l’ouverture de cœur élargit la conscience humaine éclairée par la conscience Une. 

Ouvrir son cœur, avoir un regard neutre et appeler l’unité à se manifester à l’intérieur élève la fréquence vibratoire et la vision qui s’élargit permet de mieux se comprendre, s’aimer et d’intégrer les énergies de la source qui sacralisent les énergies masculine et féminine, purifient les corps mental et émotionnel permettant de manifester en soi, en son monde intérieur, l’harmonie, la paix, la joie, la liberté d’être. 
Et comme nous sommes des êtres qui manifestons notre quotidien selon nos vibrations, celui-ci change en conséquence. 
Bon, ça n’est pas vraiment plus explicite…de toute façon ça n’est pas à intellectualiser mais à vivre et c’est par l’expérience qu’on « comprend », qu’on intègre, qu’on assimile.    

Merci de laisser les références, les liens, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin de respecter le travail, l'investissement de chacun.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.