dimanche 20 septembre 2015

« Entretien avec Olivier Chambon : Etats élargis de conscience »





Ce matin, en revenant du jardin et en constatant l’effet des épandages aériens de ces derniers jours, sur la nature, j’ai senti beaucoup de colère, de tristesse, de découragement, d’émotions que j'ai laissé s’exprimer puis je suis rentrée en continuant de râler malgré que je sache que ça ne fait que me pourrir le moral et n’aide en rien, ni moi, ni les autres. 
J’ai ouvert ma boîte mail et suis tombée sur un article qui parlait de tous les messages défaitistes annonçant la fin du monde. 
Je me suis dit que c’était encore la conséquences des stratégies des médias qui relayent les infos alarmantes, éveillant la peur en chacun. Le problème des réfugiés, du climat, les injustices, les scandales sont le reflet de la somme des angoisses que chacun porte, de l’ignorance de la nature véritable de l’humain qui s’identifie à l’ego et ses stratégies. 
L’effet de la conscience qui s’éveille tout autant que de la panique généralisée face aux révélations à propos de la médecine, de l’écologie, des magouilles, des manipulations de masse, de l’injustice organisée…
Comme je suis convaincue que je reçois ce que j’émets et puisque jusqu’à aujourd’hui je n’étais pas tombée sur ce genre d’infos, je me suis dit qu’il était plus que temps de revenir au cœur. 
La paix étant revenue, je me suis laissée guider par l’élan et cette fois-ci, j’ai trouvé cette vidéo sur la page google qui m’a attirée avec insistance.

Je ne regrette pas d’avoir suivi cet élan puisque en la regardant mon cœur s’est à nouveau ouvert et la joie a remplacé la colère. 
Par moments, ce genre de témoignage donne envie de se barrer d’ici mais l’instinct de survie et la curiosité finissent toujours par l’emporter. 
Une fois de plus je constate la puissance de la focalisation sur le cœur, l’amour et la lumière de l’être plutôt que sur la misère du monde. Le pouvoir de l’attraction et de la fréquence sur laquelle on se situe. 
Je vous laisse constater par vous-même. Merci à Clarine pour le partage !

« Entretien avec Olivier Chambon : États élargis de conscience » 



Parfois, je me dis que l’éveil planétaire pourrait bien passer par la mort de l’humanité entière vu l’état d’inconscience généralisée. Mais sachant que la conscience est Une et éternelle, ça ne suscite pas d’émotion particulière. C’est peut-être ce qui me permet d’accepter la mort, de libérer toutes les peurs qui y sont rattachées. Il faut certainement passer par la mort des croyances basées sur la peur, la notion de séparation et de petitesse pour élargir son cœur et sa conscience.
En attendant de "voir" comment les choses évoluent dans le monde extérieur, je continue de dialoguer avec les aspects intérieurs, de me connecter au vivant en moi et dans la nature et à goûter de cette façon à l'amour lumière, à vivre l'unité et l'harmonie dans mon propre monde. La confiance grandit en même temps que le sentiment de liberté. 
Je constate aujourd'hui encore, l'effet contraste de la dualité qui m'invite toujours à revenir à l'amour intérieur, la paix, l'unité des corps, des aspects de l'être et l'harmonie.



C’est marrant, la synchronicité parce que je me suis sentie poussée à parler à mon frère décédé, avant de sortir ce matin et sans aller jusqu’à dire que j’aie ressenti sa présence, l’idée de le faire est maintenant naturelle tout comme la conviction qu’il m’entend. 
Ça m’a ramené au souvenir du rêve où on se serrait dans les bras sans se parler. 
Je l’avais vu deux ou trois fois en rêve et à chaque fois, on se rapprochait peu à peu jusqu’à ce qu’on s’embrasse, dans une paix profonde. 
Je n’ai plus rêvé de lui depuis, comme si la culpabilité, la peur que j’avais à propos de cet horrible accident avaient été définitivement libérées. C’est arrivé au moment où je lâchais précisément ces pensées émotions. 
Les rêves nous enseignent et nous portent dans d’autres mondes, d’autres états de conscience, permettant de guérir, de libérer des traumas. 
De la même façon, parler à ses corps subtils, « divins » compris, à ses guides, créé cette intimité, cette familiarité dont il témoigne dans la vidéo. C’est subtil comme sensation mais bien réel. On ne peut pas le prouver mais lorsqu'on le vit, on n'en doute pas.

Vous pouvez diffuser ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de ne rien modifier (sauf correction des fautes d'orthographe), de citer l’auteur : Lydia Féliz, ainsi que la source : http://lydiouze.blogspot.fr  et ces trois lignes. Merci 

2 commentaires:

  1. Bonjour!
    Je me permet de vous écrire ce commentaire pour vous dire sur les épandages de chemtrails.
    aviez vous remarqué que cela soit dans des regions occidentaux et voir jamais en Orient!!
    aviez vous remarqué que l'eveil des gens sont plus particulièrement en Occident!!
    Orient suit sur le modèle de l'occident en matière de consommation et train de vie mais en terme de spiritualité ou religion, ils sont bloqué par leurs chaines de conditionnement et du manque d'éducation qui ne permet pas a se remettre en question ou a voir dans quel monde il vit. Si je suis pauvre c est que j ai été vilain dans mon ancienne vie. ( bon les croyances?!!!, vous le saviez bien )
    Pour moi et aussi pour Sand et Jeanael du site bienvenu dans le nouveau monde.
    les gouvernements qui balance les chemtrails ont une raison plus occulte.
    c a d en faites il essaye de bloqué les particules divines qui viennent du cosmos pour ainsi dire accélérer notre eveil ou prise de conscience. Tout est cyclique, pour ainsi dire il faut voir toujours ce qui a derrière cela. En gros tout s' accorde a des choses a celui qui veut voir et ne se laisse par le hasard agir dans une belle harmonie de la vie.
    garder toujours confiance en vous, tout s' ameliore avec votre combat dans votre recherche de la connaissance de soi. c est vous même qui décidé votre évolution a différents vitesse. Mais sachez que la Vie vous aime et c est la peur qui vous donne le doute.
    tout ceci vous le saviez mieux que quiconque.
    merci d'ecrire votre blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sok vy,
      J'avoue que je passe d'un point de vue à l'autre assez rapidement à ce sujet.
      Puis quand je retrouve la paix du cœur, je me dis que tout est bien, que ma seule responsabilité, c'est de gérer mon propre monde et de permettre à chacun de vivre sa vie comme il l'entend.
      Ceux qui sont "au pouvoir" font leurs propres choix et comme pour moi, ce pouvoir là est un leurre, ça n'affecte pas mon humeur, mon chemin.
      J'utilise l'effet miroir pour mettre de l'ordre à l'intérieur en laissant le "divin", l'amour lumière agir.
      Tout est miroir, apprentissage et cette situation me renvoie à la peur de la mort, la peur ultime qui apparait illusoire depuis les yeux du cœur alors tout est parfait.
      Accepter que le corps physique retourne à la terre, me réconcilie avec la vie et la légèreté vient compléter ce que je suis, me donne l'élan d'agir, de jouer en conscience, à ce jeu des contraires, des miroirs...
      Il n'y a plus de combat à mener quand on accepte tout ce que l'on est, il y a juste à se réjouir de créer selon ses aspirations sincères, la guidance de l'élan de l'instant.
      Ce "procédé" laisse la place à l’inattendu sans lequel la vie serait bien morne.
      Belle journée à vous

      Supprimer

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.