vendredi 28 août 2015

« Armageddon » le groupe Miriadan via Magali (avec une large intro)





Dans la série des messages délivrés par le groupe Miriadan que canalise Magali, c’est dans l’ordre chronologique de leur réception que j’aie choisi de les lire et de les publier parce que je les perçois comme un parcours initiatique qui mène à la réalisation de l'être. 
J’étais restée sur celui-ci avant de partir voir ma mère, le 13 août dernier, simplement parce que le sens que je donnais au mot "Armageddon" était chargé de croyances basées sur la peur et la souffrance. Je n’avais pas osé le lire puisque j’étais trop influencée par l’interprétation négative qui en est faite communément. 

Ce message remet les pendules à l’heure et en le lisant aujourd’hui, je me dis qu’il résume parfaitement ce que j’ai vécu pendant ces derniers jours. La situation m’a obligée à faire un break avec le net, l’écriture et les repères du corps mental. 
Je suis partie dans l’idée de résilier les contrats karmiques avec ma famille et le fait de me retrouver face à mon passé, sans mon train train habituel, sans les repères matériels, sans mon décor et mes petits rituels ponctuels, m’a obligée à focaliser mon attention sur l’instant présent avec pour tout soutien, la connexion à l’âme et la conscience divine. 
Dans l’ensemble, je suis satisfaite de ne pas être entrée en réaction ni d’avoir joué les habituels personnages de victime, de bourreau ou de sauveur. J’ai enfin pu considérer ma famille en toute objectivité et par le lâcher prise, ne pas m’éterniser dans les comportements inconscients. 
L’application des lois universelles a été des plus efficaces et la paix intérieure, un soutien en toutes circonstances.  
Le fait de ne pas juger, de revenir au centre, de s’ancrer dans l'instant tout en sachant que tout se meut, et d’être connecté à la source en permanence, m’a permis de sortir des jeux de rôles, sans douleur et sans peur. 


Pouvoir observer de façon neutre, ce qui se vit au quotidien, c’est le véritable pouvoir, le moyen de changer, de tourner la page, de passer à autre chose
J’ai offert au divin intérieur, tout ce qui montait à la surface et le fait de le faire systématiquement m’a permis de rester présente et objective.

C’est comme si je redémarrais ma vie depuis l’adolescence avec le désir d’être autonome, d’utiliser mon potentiel afin d’être indépendante financièrement.
Je n’avais pas de vision neutre vis-à-vis de mes parents mais cette fois-ci, le travail effectué en amont, dont je témoigne sur ce blog, a montré son indéniable efficacité. 

J'ai vécu "mon Armageddon", dans tout le sens du terme; la déconstruction des croyances et l'émergence de l'être unifié qui tire son pouvoir de cette intégrité interne, laissant la place au renouveau, depuis l'espace infini du cœur associé à la conscience divine. 
Voilà la quintessence de ce parcours qui révèle concrètement sa pertinence et me remplit d'une immense gratitude envers tout ce que je suis.





« Armageddon »
Voici un mot qui a été transmis dans une expression de souffrances, de catastrophes et de destruction.

Voici un terme qui porte en lui le germe de la Vie, de la Croissance, de la Plénitude, de la Connaissance.

Car l'Armageddon est une promesse : la promesse de l'évolution vers votre Unité, le Devenir de l'Être.

Comme bien d'autres mots, il a été falsifié dans sa traduction. 
L'Armageddon est l'accueil de vos potentialités divines. Il est l'Ascension. 

Il représente le trône dont vous êtes souverain et qui attend votre venue
Il est intégrité. Il est Complétude. Il est le portail vers la matière et l'anti-matière.

Laissez sa vibration première, originelle vous inviter dans son voyage. 
Car il est Ouverture. Il vous donne la Clé vers votre Essence.

Déposez vos croyances, oubliez ce que vous avez appris. 
Partez dans votre monde intérieur, là où réside votre Vérité. Dans votre Cœur.


Merci de laisser les références, les liens,  si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin de respecter l'investissement de chacun.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.