lundi 2 février 2015

« Clefs de sagesse » & film « L’étrange histoire de Benjamin Button »





J’ai commencé la journée en regardant un film ! C’est plutôt exceptionnel puisque je n’ai pas de télé et qu’il m’arrive rarement d’en regarder et encore moins le matin mais j'ai suivi l'élan. Celui-ci m’a embarquée pendant près de trois heures ! 
Il faut dire que mon cœur est à la fête parce que j’ai pu parler à ma mère sans aucune appréhension et en toute transparence. Sans culpabiliser d’avoir osé reparler de la façon dont elle m’avait reçue la dernière fois que je suis allée la voir et sans être dans l’émotionnel. J’ai aussi eu la visite de ma sœur et de son amie. Elles sont passées en coup de vent et là encore, transparence, neutralité. 
Je suis de plus en plus à l’aise avec mon passé et donc avec mon présent, et vice et versa. 

C’est vrai que la maitrise émotionnelle, c'est-à-dire le fait de savoir accueillir ce qui se manifeste en soi, sans opposer de résistance, peut effrayer. Mais en commençant par libérer la peur de la peur, la peur des émotions désagréables, on apprend simplement à respirer, à se calmer plutôt que d’entrer en réaction et c’est déjà une grande délivrance. Puis avec de la patience et beaucoup de tendresse pour soi-même, le lâcher prise devient un réflexe. En suivant son cœur, on apprend à se faire confiance et la vie commence à devenir agréable, légère, facile. C’est ça la liberté ! 

Aujourd’hui, je vais faire comme d’habitude depuis quelques temps, suivre l’élan de l’instant. Je sens que cette période est importante pour la suite parce que l’enfant intérieur commence vraiment à manifester toutes ses belles qualités et le fait qu’il soit libre, que je l’ai autorisée à exprimer ce qui avait été refoulé, me rend libre et prête à commencer une nouvelle vie !


D’ailleurs je n’ai pas été attirée par le film par hasard puisque c’est une histoire fantastique qui aborde le thème de l’âge, du temps, de la durée, entre autres. Le seul bémol, c’est l’acteur que je n’apprécie pas trop. Enfin, je ne connais pas grand-chose de lui pas même son nom. Il n’est pas précisé non plus dans la description de la vidéo. J’ai piochée ou pigé comme disent nos amis québécois, ces clefs de sagesse, tout à l’heure, sur le site de Monique Mathieu : http://ducielalaterre.org/clefs.php


Clef 491
« A partir du moment où vous avez trop d’absences pendant vos méditations, raccourcissez-les et faites des projections d’Amour, de paix, de joie sur vous-mêmes et les autres, faites beaucoup d’affirmations. Faites des méditations beaucoup plus concrètes, beaucoup plus constructives et après refaites le vide.

Vous tirerez de ce travail beaucoup de force, de joie, de confiance, de certitudes, et vous pouvez être certains qu’une transformation se manifestera en vous dans vos comportements, dans l’Amour que vous pourrez avoir pour les autres, dans le regard que vous porterez sur vous-mêmes et sur les autres.

Dans ces méditations structurées, pensez à aimer profondément et totalement l’Être de Lumière qui est en vous, pensez à vous abandonner à lui ! »

Ce sont des choses que je fais spontanément, intuitivement, selon l’élan et surtout parce que je ne sais pas faire taire totalement le mental. Et d’ailleurs, ça me parait impossible.

Clef 647
« Lorsque la souffrance dans votre corps de matière est trop importante, il est bien évident que vous n’avez plus la force d’avoir la confiance et la foi totales nécessaires pour la faire disparaître, ni d’aller au-delà de votre programmation. A ce moment-là, il faut simplement accepter. A partir du moment où vous acceptez les expériences, aussi difficiles qu’elles puissent être, elles deviennent de moins en moins difficiles ».

Je confirme, on en rajoute très souvent par des pensées négatives. La colère, c’est une résistance douloureuse qui amplifie la douleur mais si elle se manifeste, il ne faut pas la refréner. C’est vrai que la confiance en soi est indispensable parce qu’on a du mal à imaginer qu’une douleur soit un message et qu’en l’acceptant, non seulement tous les corps s’apaisent, émotions et pensées comprises mais la conscience qui s’élargit amène à voir les choses différemment. On peut même comprendre le sens d’une maladie, d’une douleur. Mais pas selon un raisonnement logique, selon l’intuition, par images symboliques qui donneront une vue d’ensemble de la situation.

Clef 789
« Il faut que vous appreniez à comprendre votre fonctionnement, à comprendre les agissements de votre ego qui met des voiles sur votre vraie réalité. C’est votre ego qui vous freine, qui crée des voiles en permanence, qui vous empêche d’avancer comme vous devriez avancer. Apprenez à le reconnaître, apprenez à déjouer ses pièges, et demandez à votre divin qu’il vous aide à mettre votre ego et votre personnalité à son service ».

Je dirais plutôt que ce sont les pensées négatives qui troublent la vision. Lorsqu’on laisse une émotion nous traverser, les pensées se calment et comme on est dans le cœur, en position d’observation, on a une vision beaucoup plus large de ce que nous sommes et de ce qui est.
Voici le film dont je parle plus haut :
« L’étrange histoire de Benjamin Button » 

Clef 49
« La Sagesse équivaut à votre Lumière intérieure. Si vous la laissez s’exprimer, si vous la laissez briller, le Livre de Sagesse s’éclairera en vous et vous saurez toujours répondre avec sagesse, penser avec sagesse, aimer avec sagesse, vivre avec sagesse. Vous n’avez pas besoin d’apprendre cette sagesse à l’extérieur puisqu’il vous suffira de consulter votre propre livre intérieur » !

Clef 878
« Nous n’obligeons personne, nous ne portons aucun jugement. Les êtres sont en harmonie avec ce que nous faisons, le sont moins ou ne le sont pas. Plusieurs chemins mènent au but, cependant il y a des chemins qui sont plus sinueux, plus difficiles, et parfois certains chemins qui vous donnent l’impression que vous allez vers un but vous mènent vers un mur. Nous n’y pouvons rien, vous seul avez le discernement et la liberté d’aller sur tel ou tel chemin. De toutes façons, aucun chemin n’est mauvais car tous les chemins permettent d’expérimenter, permettent d’avancer ; même si certains êtres tombent sur un mur, cela leur permet de comprendre leurs erreurs, de faire marche arrière et d’emprunter un autre chemin ».  

Clef 31
« Nous vous demandons encore et encore de vider vos valises, de créer l’unité en vous, d’intégrer le plus possible l’Amour, la tolérance, la compassion, la sérénité. Ce ne sont pas de vains mots, tout cela vous prépare et vous mène jour après jour vers le prochain cycle d’existence.
Alors essayez d’être vigilant, n’ayez pas de colères inutiles car tout peut se régler de façon pacifique. En outre, lorsque vous réglez les choses d’une façon pacifique et paisible, vous envoyez l’énergie de paix et de sérénité à vos interlocuteurs quels qu’ils soient, que ce soit vos relations familiales, de travail ou à vous-même.
Ce qui compte le plus, ce qui est le plus important et le plus urgent, c’est votre transformation, la conscience que vous avez de votre devenir, la conscience que vous avez de vous-même. Tout le reste a très peu d’importance ! »

Vous pouvez diffuser ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de ne rien modifier (sauf correction des fautes d'orthographe), de citer l’auteur : Lydia Féliz, ainsi que la source : http://lydiouze.blogspot.fr  et ces trois lignes. Merci 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.