vendredi 30 janvier 2015

« Le pardon total, clef de l'amour, de la guérison » Clefs de sagesse reçues par Monique Mathieu





Ce matin, j’apprécie le calme et savoure la guérison. J’ai eu envie d’acheter de la viande, de la charcuterie et comme j’ai décidé de suivre les envies quelles qu’elles soient, je suis allée chez le boucher. Il fabrique sa charcuterie et achète la viande dans des élevages de la région. En général, j’ai cette envie quand mon corps est affaiblit. 
Je ne peux pas savoir avec certitude si c’est un réflexe de survie, la conséquence du conditionnement réalisé à coup de propagande, le fait que ce soit associé à l’opulence ou si c’est un besoin réel de mon corps physique mais là encore, je suis l’élan. 
Je perds peu à peu l’envie d’écrire, comme si je me détachais petit à petit du monde virtuel pour aller dans la réalité. Les clefs suivantes ont été piochées ce matin, sur le site de Monique Mathieu: http://ducielalaterre.org, dans cet ordre et le thème récurent du pardon y est largement développé.

Clef 453
« Le non pardon est une chaîne très lourde qui vous empêche d’atteindre les niveaux de conscience que vous devez atteindre maintenant.
Soyez très attentif à ce que nous vous disons.  
Il faut ABSOLUMENT tout pardonner, pardonner à toute personne qui vous a blessé, vous pardonner à vous-même pour tout ce que vous n’avez pas fait comme vous l'auriez désiré.
Le pardon est la clé, la porte ouverte sur l’Amour Inconditionnel. 
Le pardon total allège ce que vous êtes au niveau des énergies, ce qui vous permettra d’atteindre votre nouveau niveau de conscience ».


C’est une dure réalité qui est adoucie par la connaissance de sa nature divine. 
Puis de toute façon c’est la seule façon de casser le cycle de la violence. 
Puisque les actes atroces qui se répètent depuis la nuit des temps, sont des actes de vengeance, et que cette solution envisagée pour réparer les blessures, ne guérit rien du tout, la seule réponse possible, c’est l’amour, le pardon sincère. 
Je peux en témoigner puisque j’ai choisi d’emblée de pardonner à mon père, sans même avoir connaissance des lois universelles, de l’amour, mais par intuition et comme ce choix a été salvateur, il est évident que le pardon est indispensable si on veut guérir de traumas. 

Cependant, comme je le dis souvent, il est nécessaire de vivre toutes les étapes de la guérison et ça commence par reconnaitre l’état de victime et par l’affirmer. Que ce soit par écrit, lors d’un entretien avec un psychologue, un toubib, peu importe, il est bon de verbaliser les choses de façon à les extraire des corps subtils. 
Comme la plupart du temps, c’est la conséquence de comportement de vies passées et comme on n’en a pas le souvenir, on peut bloquer longtemps à se demander pourquoi on devrait pardonner. C’est profondément ancré et l’étape cruciale, c’est le pardon à soi. Peut-être le plus difficile à réaliser par notre façon de considérer les choses en « bien et mal ». 
Quand on a un  peu vécu, on comprend que ça n’est pas si tranché; ce qui est bien pour l’un peut être dangereux pour l’autre et vice et versa. Puis les bonnes intentions sont souvent portées par des besoins qui trahissent le déni de ses propres souffrances. 
J’ai longtemps cru qu’en aidant les autres, je pourrais oublier le passé !

J’en suis venue à me dire qu’au stade où j’en suis, ça n’est plus la peine de chercher pourquoi mais plutôt de continuer de rayonner l’amour, par la relation attentionnée à soi-même. 
Même si des souvenirs de vies lointaines peuvent aider à pardonner, ça peut aussi terrasser de culpabilité. Je n’ai pas de souvenir de scènes particulièrement violentes ou alors très furtives, mais des confidences qui m’ont aidée à comprendre le cycle infernal de la vengeance et sa seule résolution possible par le pardon.

Le pardon à soi-même puis la conscience que, karma ou pas, si je veux vivre en paix, dans l’amour, je dois laisser cette énergie circuler librement en moi. Et ce qui créé des blocages énergétiques, ce sont toutes les pensées qui ne sont pas de l'amour et qui sont associées à des émotions de même fréquence, créant un mal-être profond. 

Le remède à la culpabilité est le pardon total à soi-même. 
Ce qui veut dire s'autoriser à être vrai, libre, libre de choisir l'amour en toutes circonstances et ainsi se sentir épanouie, en sécurité et profondément aimée.
J’ai eu l’occasion d’en tester la réalité ces derniers jours et même si mon estomac est encore un peu fragile, quelques granulés de charbon semblent suffire à rétablir le taux d’acidité. Enfin, c’est ce que je sens. 
Apprendre à écouter son corps commence à être un réflexe et ça devient passionnant. 

La relation à soi est toute autre !  Celle aux autres aussi, en toute logique.
Je n’ai pas du tout l’impression d’être égoïste en honorant la vie qui m’a été donnée, en répondant aux besoins de ce véhicule de chair qui devient un allié, un partenaire fidèle, prêté par la Terre Mère. 
Je le remercie régulièrement de manifester la santé même quand il y a des douleurs puisque c’est le signe que ça travaille en profondeur. 
Quand je pense que je vais avoir cinquante ans cette année ! 
Je n’aurais jamais imaginé arriver jusque là et encore moins avec cet état d’esprit ! 
Je peux dire que la vie est belle maintenant même si c’est encore la routine. Mais ça, avec mon enfant intérieur, on va s’éclater, on va pouvoir co-créer le meilleur, rêver à nouveau et surtout se libérer de toute dépendance en nourrissant cette relation au quotidien. 
La pire pour moi, étant la dépendance affective, cette relation amoureuse à mes corps, à l’enfant intérieur, l’âme, la présence divine, la source, la Terre Mère et les frères des étoiles, guérit toute les blessures passées et pourvoie aux besoins de l’instant. C’est certainement pour ça que je ne me sens pas égoïste en m’aimant sans conditions, en faisant passer mes besoins en premier.  

Clef 555

« Projetez tout l'Amour et la Lumière du Divin en vous sur les êtres de ce monde qui vous paraissaient les plus abjects car, même si cela vous révolte, ils font aussi partie du Plan Divin. Ils sont là pour faire changer ce monde, même si ce monde doit changer dans la douleur et la souffrance. Une renaissance à la Lumière passe toujours par une souffrance. 

Projetez toujours l'Amour et la Lumière sur tous les êtres destructeurs ».


Il m’arrive de le faire sincèrement, depuis le cœur, quand je suis dans la paix et en confiance mais là encore, comme pour le pardon, il faut arriver à gérer les premières réactions, les accueillir en son cœur et là, l’envie de rayonner l’amour sur les bourreaux, peut apparaitre. Puisque la violence ne marche pas, puisque la contrainte, les punitions et récompenses n’apportent pas la sagesse puisque vouloir changer le monde, le rendre plus intelligent, relève de l’abus de pouvoir, la seule solution, c’est l’amour sans conditions.

Clef 797

« Dans les semaines et les mois qui viendront, il y aura de la violence dans le monde. Nous vous demandons simplement ceci : chaque fois que vous verrez une image de violence, essayez de vous connecter à la partie supérieure de votre être, à votre Etre Divin, et offrez simplement l’Amour émanant de lui en lui demandant d’absorber cette violence et de la transformer en sérénité et en paix ».

Clef 40

« Quand vous aurez travaillé beaucoup plus l’écoute et le respect de l’autre, la tolérance, l’acceptation de ce qu’il est, de ses actions, de ses pensées que vous ne pouvez pas capter s’il ne les exprime pas, de ses paroles, lorsque vous apprendrez à aimer au-delà de l’humain, lorsque vous apprendrez à ne voir briller que la flamme de l’Amour dans les yeux de vos frères, plus aucune difficulté ne se présentera sur votre route ».

Clef 800

« A partir du moment où vous arrivez à relativiser votre vie davantage, tout se simplifie ! En plus de cela, comme « cadeau », vous vous élevez davantage vers la partie invisible de votre être, et à partir du moment où la conscience faisant partie de votre densité comprend que tout cela n’est qu’éphémère et que la vraie vie est au-delà, que malgré tout les expériences de la densité vous enrichissent et vous élèvent, vous vivez votre vie différemment ».

Clef 655

« Il faut que vous compreniez que l’Amour qui émane de vous peut tout transformer autour de vous, que l’Amour qui émane de vous peut apaiser les colères, peut apaiser les tristesses, peut guérir des malades.  
Cependant avant de pouvoir générer cet Amour il faut que vous soyez dans la sérénité totale, que vous ayez une maitrise et une confiance totales. Ce n’est pas mettre la barre trop haut. C’est beaucoup plus simple que vous le supposez ! C’est votre mental, votre intellect, votre ego ainsi que les convenances qui vous empêchent très souvent d’agir et de réagir avec sagesse, avec modération, avec Amour Inconditionnel ».

Clef 674

« Ce n’est pas au travers de la parole ou en bousculant un petit peu les êtres qui vous entourent que vous les ferez avancer sur le chemin ! N’oubliez jamais que c’est en servant d’exemple que vous y arriverez »!

C’est sûr que le comportement, l’énergie qu’on dégage, parlent d’eux-mêmes. Les enfants nous le montrent, le mimétisme prévaut. Le besoin d’identification les pousse à reproduire les gestes de leurs parents qui ont beaucoup plus d’impact que les paroles et les sermons. Sachant que c'est l'énergie qui agit, on ne peut tricher et à moins d'être aligné, c'est à dire d'avoir un comportement en accord avec ses valeurs, ses pensées, ses émotions et ses paroles, notre intention la plus noble aura l'effet contraire.

Clefs numérotées trouvées à cette adresse : http://ducielalaterre.org
 


Vous pouvez diffuser ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de ne rien modifier (sauf correction des fautes d'orthographe), de citer l’auteur : Lydia Féliz, ainsi que la source : http://lydiouze.blogspot.fr  et ces trois lignes. Merci 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.