samedi 17 août 2013

"Les Galactiques d’Orion et l’énergie du pardon" par Olivier de Rouvroy



 
Nébuleuse d'Orion
J’ai trouvé le texte qui suit en suivant les "entrées" dans la page des statistiques du blog. Il date du 27 janvier 2012 et je trouve intéressant de connaître ce qui est dit à propos des êtres vivants sur d’autres planètes et des énergies qui les caractérisent puisque le recul nous permet de vérifier ces propos. Je n’en fais pas non plus une certitude mais un éclairage qui peut aider à mieux comprendre l’univers qui nous entoure ainsi que ses habitants et le « rôle » qu’ils ont auprès de nous. Il est clair qu’au niveau individuel nous avons à comprendre et pacifier notre monde intérieur mais à l’échelle terrestre et galactique, puisque nous sommes tous reliés et UN, chacun participe à cette œuvre d’élévation en partenariat avec sa famille d’âme, sa famille galactique qu’il en soit conscient ou pas. Depuis quelques temps, après avoir reçu le nom "Orion" pour réponse à la question posée : quel est mon vrai nom ? Je dois dire que je suis assez intriguée par ce qui concerne ces êtres. Je n’ai pas reproduit la totalité du texte que vous pouvez trouver dans son intégralité sur le site « erenouvelle » dont vous trouverez le lien en milieu de message. Je n’ai pas ajouté l’interview de Jim Sparks.


Les Galactiques d’Orion et l’énergie du pardon
La période de transition actuelle amène la Terre et ses habitants à expérimenter une situation inédite dans l’histoire de nos Annales Akhashiques. Il faudra sans doute une autre période équivalente en temps cosmique à  26.000 années de notre temps 3D avant que notre planète retrouve des conditions aussi propices à l’achèvement d’un processus ascensionnel de très grande ampleur.

À la demande des Maîtres ascensionnés, des Guides et des Hiérarchies en charge de notre évolution, des êtres sont accourus de lointains systèmes planétaires pour nous assister et nous permettre de mener ce processus à son terme. Les missions des peuples qui ont accepté de voyager vers la Terre pour venir nous aider varient selon les qualités vibratoires spécifiques à leurs systèmes stellaires d’origine. Certaines constellations, comme le système d'Orion, sont constituées de plusieurs infra-systèmes de densités vibratoires différentes, et peuplées de nombreuses espèces intelligentes dont certaines ont un aspect souvent éloigné du nôtre ; il y a des Géants blonds, des Humains qui nous ressemblent mais dont la chevelure est parfois rouge ou bleue, et aussi des Reptiliens, des Félins, des Hommes-oiseaux, des grands et des petits Gris.

Les êtres évolués d’Orion ont l’habitude de travailler sur des énergies dissonantes et ont réussi à maîtriser les forces chaotiques qui circulent à travers cette constellation. Ils sont capables de s’adapter facilement à notre environnement 3D et de rétablir l'harmonie dans les zones conflictuelles à l’intérieur desquelles les Terriens ont pris l’habitude de s’affronter et de se déchirer. Pour le moment, ils ne le font pas, car ils respectent notre libre-arbitre. Mais ils ont créé des algorithmes adaptés à notre humanité et numérisé l’ensemble des informations dont ils disposent et qui nous seront utiles au terme du processus ascensionnel, lorsqu’il nous faudra nous adapter à un nouvel espace-temps multidimensionnel.



Chaque civilisation des étoiles est liée à notre humanité par le biais d’une couleur du spectre chromatique. C’est pour cette raison qu’il est écrit dans le Livre sacré du Zohar : « Sept Lumières il y a dans le Très-Haut. » Ces sept "Lumières" correspondent aux sept couleurs fondamentales qui entrent dans la composition de la Lumière Blanche : le Rouge, le Orange, le Jaune, le Vert, le Bleu, l’Indigo et le Violet. Ceci explique que les vaisseaux de la Grande Communauté soient connus sous le nom de "vaisseaux arc-en-ciel" et reconnaissables aux magnifiques couleurs qu’ils irradient dans le ciel lorsqu’ils se matérialisent dans l’espace-temps 3D.

Les êtres d’Orion travaillent principalement à l’aide de la couleur Jaune et utilisent sa bande de fréquences pour transmettre de l’information concrète sur l’énergie aux âmes humaines incarnées sur notre planète. D’autres peuples sont liés à d’autres fréquences.

Ainsi, les Alpha Centauriens et les Andromédiens travaillent plutôt sur les fréquences du Violet. Ce sont eux qui, dans notre univers, détiennent le plus haut niveau de Connaissance métaphysique et spirituelle. Ils sont considérés comme les "théoriciens de notre univers local" et ils sont venus jusqu’à nous afin d'élever les consciences humaines jusqu’à la dimension de la Lumière.

Ils transfèrent par télépathie des connaissances et des paradigmes à ceux de nos chercheurs qui refusent de se laisser guider par l’intérêt personnel et vibrent déjà en en harmonie avec les courants ascendants de l’évolution. La fréquence du Violet est la plus haute fréquence vibratoire du spectre chromatique ;  le Violet permet à l’homme d’entrer en communication directe avec son Moi Supérieur et d’accéder aux informations disponibles sur les hyperfréquences. C’est grâce à son lien avec la Flamme Violette que Nikola Tesla a accompli au siècle dernier l’essentiel de ses travaux et découvert l’existence de l’énergie dite "libre" qui est liée au rayonnement Ultra-Violet de la Matrice Solaire Universelle.

Les êtres de Sirius travaillent en liaison avec les Alpha Centauriens ; ils sont ici pour transférer les niveaux théoriques abstraits des concepts importés sur la Terre par les Alpha Centauriens et les Andromédiens vers des applications technologiques. Ils sont venus pour faciliter l’accès à la Connaissance et la rendre utilisable par le plus grand nombre possible d’habitants de notre planète.

Ce sont également de grands constructeurs. Les civilisations de l’ancienne Égypte furent édifiées grâce à Thot qui était lui-même originaire de Sirius. Thot et les Sirusiens qui l’accompagnaient avaient colonisé la région de l’actuel delta du Nil où ils étaient considérés comme des demi-dieux. Ils furent les guides des bâtisseurs des plus grandes pyramides et ce sont eux qui permirent à l’homme d’atteindre les plus hauts niveaux de Connaissance jamais enregistrés dans les annales historiques de la planète. Ils firent creuser des tunnels vers les mondes intérieurs et installèrent des portes vers les étoiles, ce qui leur permettait de communiquer aussi bien avec les civilisations stellaires qu’avec les habitants des cités de l’Agartha.



Ce sont ces mêmes êtres de Sirius, liés à l’Esprit de la couleur Orange, qui sont de retour aujourd’hui pour aider à l’ascension de l’humanité et à l’avènement de la civilisation de l'Âge d'Or. Bientôt les secrets de la Grande Pyramide, dont certains sont déjà connus mais restent dissimulés au grand public par les égyptologues mafieux aux ordres des Fils de Bélial, seront révélés et accessibles à tous.

D’une manière générale, l’assistance des peuples des étoiles à l’humanité est d’ores et déjà massive, même si elle ne se voit pas encore. Elle est appelée à devenir bien plus importante qu’elle ne le fut jamais au cours des ères précédentes.

D’autres êtres sont venus de l'Hydre. Ils sont liés au Rouge. Ce sont les artisans de notre galaxie. En hébreu, "Adom" signifie "Rouge" ; étymologiquement, Adam est l’homme rouge qui vient d’Adama (La Terre mère, l’Eden). Dans notre lointain passé originel, des colons de l’Hydre visitaient déjà la Terre. On les appelait "le Peuple de l'Argile". Ils ont toujours excellé dans la transformation de l'énergie de la Terre en de nouvelles formes harmonieuses et adaptées à différents écosystèmes.

De nombreux Arcturiens figurent également au nombre de nos visiteurs. Ils sont liés au Vert. Ce sont des experts en agronomie. Ils se sentent proches de la Terre et des êtres humains et savent comment agir bénéfiquement sur la nature. Ils inspirent aussi les esthètes et les grands artistes, et poussent l’homme à aimer la terre et l’écologie. Ce sont eux qui sont à l’origine des extraordinaires cercles de cultures (crop circles) qui se sont multipliés au cours des dernières années, d’abord en Angleterre puis sur toute la planète.

Ces formes élaborées apparaissent désormais mystérieusement à chaque printemps en de nombreuses régions de la Terre dans les tiges des céréales, de telle manière qu’elles soient recourbées suivant des lignes de formes géométriques, mais jamais coupées ni détruites. Au cours des dix dernières années, plus de 5000 de ces cercles se sont matérialisés dans au moins trente pays différents. Les médias ont d’abord essayé de les faire passer pour des impostures, des œuvres fabriquées la nuit par un petit réseau de farceurs. Bien sûr, il y a eu de fausses versions, mais toutes celles réalisées de la main de l’homme sont incroyablement grossières en comparaison des merveilleuses œuvres d’art que l’on peut aujourd’hui admirer chaque année dans le sud de l’Angleterre.



Quant aux êtres de la Lyre par lesquels fut contacté le regretté Pierre Monnet, ils sont les ancêtres originaux de notre lignée d’évolution. Les Lyriens ont insufflé aux membres de notre humanité leur goût du mouvement, de l’aventure et de la liberté. Depuis la nuit des temps, les habitants de Véga ont accumulé les voyages et les expéditions vers les destinations les plus lointaines, et la plupart d’entre eux habitent en permanence à bord d’immenses vaisseaux. Ils ne connaissent pas "le mal du pays" et n’ont jamais ressenti d'attachement ni de nostalgie de leurs planètes d'origine. Ils sont en quelque sorte "les caméléons des étoiles" et s’adaptent parfaitement aux conditions de tout nouvel environnement.

De ce fait, ils ne sont pas liés à une fréquence chromatique particulière, ce qui ne les empêche pas de rayonner une lumière à la fois extrêmement vive et apaisante. Leur bande de fréquences est multicolore, ce qui en fait des champions de l’adaptation et donc des experts en multidimensionnalité. Leur objectif est de restaurer la liberté des peuples sur notre planète. C’est sous leur influence que les Terriens ont commencé à comprendre que les restrictions dans lesquelles nous sommes aujourd’hui confinés, proviennent non pas de ceux qui nous gouvernent mais de nos propres peurs et des limitations que nous nous sommes nous-mêmes créées.

Il faut également mentionner les Pléiadiens : ils vibrent principalement sur la bande du spectre qui s’étend du Bleu à l’Indigo léger. Ceci signifie qu'ils apportent la vérité et viennent pour débarrasser les hommes et les femmes de notre planète des illusions qui leur voilent la réalité et les empêchent de s’élever dans la Lumière.

Quand on parle des Pléiadiens et de leur rôle actuel dans notre transition vers la quatrième puis la cinquième dimension, on fait généralement référence aux êtres originaires de l’amas M 45, c’est-à-dire des "lointains" systèmes d’Alcyone, d’Astérope, de Mérope, de Taygète, de Maya, d’Électre ou de Sélène, mais on pourrait tout aussi bien parler des Terriens, puisque notre planète fait partie non seulement du système solaire mais d’un système bien plus vaste orbitant autour de son étoile-mère, qui n’est autre qu’Alcyone.

Nous en avons perdu la mémoire, et nous ne nous en rendons pas compte, parce que le mouvement de notre Soleil autour d’Alcyone est extrêmement lent : alors qu’il faut 365 jours à la Terre pour accomplir sa révolution autour du Soleil, il faut 26.000 années terrestres au Soleil pour accomplir la sienne autour d’Alcyone. Et ce n’est pas une théorie New-Age ; c’est un fait connu et accepté par les scientifiques, un fait astronomique. Ce qui veut dire qu’en réalité, notre Soleil est connecté aux Pléiades et que par conséquent nous sommes nous aussi d’une certaine manière des Pléiadiens !



Même si cela peut sembler ridicule, c’est une réalité absolument véridique que toutes les tribus amérindiennes connaissent depuis toujours : nous sommes liés aux Pléiades ! Les Amérindiens ont toujours eu la conscience de ce lien particulier qui unit l’humanité terrestre aux  Pléiadiens. Ils contribuent également à changer le rythme de la planète en y introduisant de nouvelles formes de musique que nous commençons à expérimenter.

D’autres peuples des étoiles figurent également au nombre de nos visiteurs. Mais ceux-là ne font pas partie de notre Famille Arc-en-ciel ; ils se sont plutôt manifestés jusqu’à présent en tant que prédateurs, nous considérant au mieux comme des esclaves dont ils seraient les propriétaires, au pire comme du bétail.

Ce sont généralement des races dominatrices, mais ils ne s’intéressent pas tant aux êtres humains qu’aux richesses de notre planète. Dans cette catégorie figurent les grands et les petits Gris, les Reptiliens, les Draconiens, ou encore les Anunnaki.

Les Gris ont de grandes capacités psychiques ; ce sont des conquérants, pour ainsi dire obsédés par leur incessante quête de nouvelles découvertes ; ils aimeraient tout connaître et tout contrôler, Ils savent induire psychiquement des pensées, nous manipuler, et en rejoignant notre système solaire, la plupart d’entre eux avaient initialement comme but, plus ou moins avoué, de nous réduire en esclavage et à plus long terme, de se coupler génétiquement à nous pour créer une nouvelle race.
Ils se sont longtemps livrés à des abductions, et ils l’ont fait sans état d’âme, parce qu’ils nous considéraient au départ comme de simples spécimens d’étude, ni plus ni moins que des cobayes de laboratoire. Mais c'est aussi une race influençable. Au contact de notre humanité, les plus évolués d’entre eux, les grands Gris d’Orion ont commencé à prendre conscience de la vanité des objectifs qu’ils s’étaient fixés jadis. Ils ont réalisé que l’on ne peut pas évoluer uniquement grâce à la technologie et envisagent à présent de réaliser des échanges constructifs avec les humains.

Les grands abductés comme Jim Sparks ont ainsi eu l’occasion de vérifier au cours de leurs enlèvements successifs que non seulement leur attitude envers nous était en train de changer, mais que certains utilisaient désormais leur remarquable intelligence pour nous aider, même s’ils le font essentiellement par intérêt personnel. Ils ont en effet compris qu’ils n’avaient aucun intérêt à ce que l’homme détruise sa planète, et ils essayent désormais de nous présenter des solutions pour nous tirer de notre bourbier.
Jim Sparks s’est retrouvé plusieurs centaines de fois embarqué contre son gré à bord d’un vaisseau alien. Mais peu à peu, une forme de coopération s’est installée. Il a notamment réalisé que ces enlèvements à répétition qu’il avait subis n’avaient été possibles que parce qu’il les avait lui-même acceptés, en tant qu’âme, avant de venir s’incarner sur notre planète. Les Gris d’Orion lui ont expliqué que l’humanité se trouvait actuellement dans une impasse, et qu’elle n’avait à sa disposition que deux moyens pour s’en sortir : pardonner aux Illuminati et sauver la forêt amazonienne...

Interview de Jim Sparks par Bill Ryan que vous pouvez lire, dans le message intégral, à cette adresse:

...À partir du moment où nous aurons réellement compris cette nécessité de pardonner aux autres et de nous pardonner à nous-mêmes, nous commencerons à intégrer la vibration de la quatrième et surtout de la cinquième dimension. C’est possible, même en continuant à vivre dans la troisième dimension.
Nos peurs disparaîtront. Nos comportements changeront. La sagesse s’installera. Nous trouverons le moyen de sauver notre planète et sa forêt. Et nous vérifierons que le meilleur nous est promis et destiné depuis toujours.
Olivier de Rouvroy
Janvier 2012

Pour vous le procurer, rendez-vous ICI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.