vendredi 5 juillet 2013

« Montée et redescente, montée et redescente.... »





Aujourd’hui, j’ai la sensation d’être redescendue dans la 3ème, voir la seconde dimension tant j’ai le moral dans les chaussettes. J’étais réveillée à 4h30 et je ne sais pas pourquoi, je me suis levée. Je retombe dans des vieux schémas de peur, d’auto-critique. 

Ce qui me « rassure », c’est que ça semble normal vu que nous sommes dans une période de transition, mais c’est pénible. Alors je tapote, je formule des phrases basiques qui évoluent au fur et à mesure vers le cœur du ressenti. Un petit exemple pour le fun !
« Même si j’en ai ras le bol de régresser, de retomber dans les vieux clichés 3D, je m’aime sans conditions et je me pardonne »
« Même si j’en ai marre de répéter les mêmes choses et de tourner en rond, je m’aime infiniment, je m’accepte comme je suis et je me pardonne. »
« Même si je me critique de ne pas arriver à accepter ceux que je qualifie de bourreaux, je m’aime sans conditions, je m’accepte et je me pardonne. »
« Même si je fatigue d’être encore dans le conflit intérieur, je m’aime infiniment et je me pardonne »
« Même si j’ai l’impression de ne plus rien capter, j’aime le divin en moi et je me pardonne »
« Même si je me languis de ressentir à nouveau l’amour en moi, j’ai confiance en la bienveillance de ma présence divine »
« Même si je suis dégoûtée de l’attitude de certains humains, je m’aime inconditionnellement et je me pardonne. »




Je viens d’ouvrir ma boîte mail et j’ai eu la surprise de trouver un mot d’une âmie de longue date à qui j’ai justement pensé hier. C’est un signe fort de mon âme qui vient à point et remonte mon taux vibratoire de façon magique ! Encore une fois, l‘amour sans conditions est La Réponse à TOUT.
L’équilibre se créé par ce mail plein d’amour. Oui, il y a des gens sans cœur, méprisants et d’ailleurs, j’en fais aussi partie.
J’ai repensé à cette âmie et au dernier contact que nous avions eu. J’étais à une période où je voulais augmenter mon estime personnelle, apprendre à mettre des limites, à ne plus  nourrir la victime intérieure, ni en celle des autres...
J’avais réagi à son appel, son besoin de réconfort, en étant très intellectuelle dans ma façon de lui répondre. Elle avait juste besoin d’écoute et je lui avais étalé ma compréhension du divin et de la loi d’attraction !

Hier, j’ai pensé à lui proposer de garder son adorable fils que j’aime beaucoup, pour qu’elle puisse avoir du temps pour elle seule. Je me suis fait un joli film où je voyais son enfant jouer dans la piscine avec Allister le chouchou du quartier. 
Il est vrai que ses côtés fils unique me gavent par moments mais comme tous les enfants, il a la spontanéité du cœur qui nous rapproche intimement. J’ai un peu été freinée par le fait que je devais rechercher ses coordonnées et mon élan a été perdu dans le quotidien. 

Quand j’ai lu ses mots de réconfort, je me suis dit que non seulement mon âme était bien là et toujours aussi bienveillante mais qu’en plus, la télépathie commençait à se développer avec les humains. Je tente la chose avec mes animaux mais ça reste aléatoire et difficile à déterminer. Là, il n’y a aucun doute quand à la connexion claire qui a été établie entre nous. On se connaît depuis 1999 et nous avons tout de suite senti une familiarité réciproque. On se contacte ponctuellement et notre chemin de vie comporte beaucoup de similitudes tant au niveau humain que divin. 

J’ai peu d’amis mais ce sont des gens qui comptent beaucoup pour moi, même si je ne suis pas très douée pour exprimer mes sentiments. Merci Sophie de m’avoir redonné le sourire et de m’avoir donné l’occasion d’ouvrir encore plus mon cœur par l’ouverture du tien. Le fait que tu m’aie pardonnée avant même que je puisse te l’exprimer ouvertement, me confirme que de l’avoir fait au niveau de l’âme a déjà porté ses fruits. 

C’est une immense preuve de l’efficacité du pardon d’âme à âme et de la magie de l’amour inconditionnel pour soi puisque je viens justement de faire une séance d’EFT. Bien que les phrases prononcées ne semblent pas être jolies, elles ont le mérite d’être sincère. Une fois de plus, la transparence, l’authenticité valent mieux que les beaux discours et les prières toutes faites ! 




Me voilà à nouveau le cœur rempli de joie, d’espoir et de gratitude pour la vie, l’amour inconditionnel et l’amitié.
Je vais tout de même aller m’allonger pour donner du repos à mon corps physique ! J’ai fait ma balade jusqu’à la rivière, la méditation, la connexion à la terre mère afin de recevoir la fameuse clef et mon embrassade au chêne. 
J’ai retiré quelques fils de fer incrustés dans son tronc sans trop savoir si ça le soulageait mais au moins personne ne risque de se blesser en l’approchant. 
J’ai aussi arrosé le jardin qui devient de plus en plus épanoui. 

Des fleurs semées il y a peu commencent à sortir de terre et c’est toujours une joie de voir ce processus. Le voisin a traité les pommes de terre et j’en ai profité pour demander à la terre mère de prendre soin de mon côté de jardin que je ne veux pas souiller avec des produits, même la bouillie bordelaise. On dit que ça ne craint rien mais je ne le supporte pas, ça me barbouille l'estomac. 
J’ai aussi constaté qu’il y avait des coccinelles mortes. Comme elles sont très utiles puisqu’elles mangent les pucerons, je me dis que je fais bien de laisser faire la nature. 
J’ai déjà mangé une première tomate qui était très goûteuse. Rien à voir avec ce que l’on peut acheter !

Encore merci mon âme pour ce joli clin d’œil et ce contact à nouveau établi avec Sophie.
J’ai des bouffées de chaleur depuis quelques jours comme l’année dernière à l’automne ! Ma mère me dit que c’est la ménopause mais j’ai plutôt l’impression que c’est énergétique. 

C’est peut-être les deux puisque la chimie interne provoque des sensations physiques. Je ne me fais pas de souci tout comme pour les symptômes bizarres de mal au crâne. Je n’ai jamais ce genre de douleurs qui sont parties comme elles sont venues. 

Je me contente de constater que je n’ai plus de problèmes articulaires, c’est déjà énorme ! J’avais très souvent mal aux genoux et j’y voyais un manque de flexibilité, ou même le décrassage des chakras qui se situent à cet endroit. 

Là encore, je peux voir combien ma foi en l’humain divin dont le corps physique réagit aux blocages énergétiques, me permet de guérir rapidement en n’ajoutant pas de peur. 
La confiance en la bienveillance de la vie et le fait d’avoir tenté plusieurs fois de me suicider en vain, me confortent dans l’idée que mon corps physique est tout à fait autonome, qu'il veut être présent et qu'il est capable d’exprimer la santé parfaite. 
C'est plutôt au niveau du mental que la guidance et l'éducation sont importants.




Pendant ma connexion à l’âme de la Terre, ce matin, je l’ai remerciée pour mes conditions de vie qui s’améliorent à mesure que je m’accorde plus de tendresse, de douceur et d’attention. 
Même si ça n’est pas encore le plus grand des conforts, je ne manque absolument de rien, matériellement. Il n’y a pas de budget pour le superflu mais en même temps, je ne voie pas l’intérêt d’accumuler des objets. J’ai ce qu’il faut pour me faciliter la vie et me sentir à l’aise.

C’est plus au niveau de la vie amoureuse que j’ai quelques carences. Mais en même temps, je ne m’en plains pas puisque je ne me sens pas capable de vivre une relation de couple tant que je ne suis pas autonome au niveau affectif. 
Je vois bien que je suis encore dans la peur de perdre mon chat préféré, celui que j’appelle mon amoureux. Les événements récents m’ont montré qu’il restait cette crainte et j’ai recommencé à me faire un film hier, ne voyant pas Féliz, depuis midi jusqu’à ce matin. 
J’ai embrassée cette peur et le fait de voir que je ne l’avais pas totalement libérée m’a un peu fait redescendre de mon petit nuage. Heureusement que l’EFT me replace gentiment en mon centre. 
Il faut que je me remémore régulièrement que les mouvements d’humeurs sont à l’image du temps et que l’amour inconditionnel, l’acceptation de tout ce qui me traverse, me permet de retrouver la paix et la joie intérieure. C’est normal !
Mon âme, libère l’amour de la source afin que cette transition soit douce et que la joie d’être ce que je suis, demeure une ancre.
J’accueille et j’étreins mes aspects les plus fragiles ainsi que mes aspects les plus puissants pour qu’ils s’unissent afin de créer l’équilibre intérieur et l’autonomie en toutes choses.

En disant cela, je me redis qu’il est absolument logique de voir tout ce que je suis car il faut connaître ce que l’on est pour fusionner l’ensemble.

Si vous souhaitez partager ce texte, merci d’en respecter l’intégralité, l’auteure et la source ; Lydia, du blog : « Journal de bord d’un humain divin comme tout le monde » ou http://lydiouze.blogspot.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.