vendredi 31 mai 2013

Gratitude pour la nature...Vidéos d'animation et "Le sourire" de Patrick Giani



 
Le Canigou
Je remercie le ciel, la terre, mes guides et les anges de pouvoir cultiver un jardin. C’est vraiment une activité complète qui nous relie directement à la terre mère et qui a le pouvoir de guérir notre enfant intérieur. Les animaux, les jeunes enfants ont aussi cette capacité, par leur authenticité qui nous renvoie à notre propre innocence.
Je disais à mon cher enfant intérieur, tout à l’heure alors que la tristesse liée à l’enfance revenait, qu’aujourd’hui, nous revivons cette période de la vie. Je fais exactement ce que j’aime, ce qu’il aime. Ce dont je rêvais enfant, avec la liberté et l’expérience qui donne la sagesse de l’adulte en plus.
J’ai retrouvé les « qualités » de l’enfance. La spontanéité, la sincérité, l’enthousiasme, l’envie de faire plein de choses, d’oser rêver et vivre ces rêves. Les « soucis » perdent leur ampleur puisqu’ils ne sont que des idées issues de la peur. Quand je les regarde de près, je me rends compte que ça n’a aucun poids, que c’est juste mon mental qui a essayé de se faire un film. Mais comme j’ai décidé de ne plus être actrice ni même spectatrice de ce genre de scénario, ça passe tout seul. La tristesse de ce matin a été balayée par le vent, alors que j’étais au jardin à planter des bulbes de Dahlias. 

Le blanc de la pureté et de la joie

Quand j’y suis, si je me réfère au passé, c’est pour me souvenir de l’endroit où j’avais mis les fleurs de façon à les mettre ailleurs. Ces souvenirs me ramènent à des images de beauté. Quand je les plantes, j’anticipe à peine puisque j’aime avoir la surprise de voir comment ça va prendre forme. Je sais que tout le monde n’a pas un jardin mais on peut aussi mettre des plantes chez soi, en pots, sur les fenêtres, en suspension...C’est magique de pouvoir manger ses propres légumes et fruits. Ce n’est pas si compliqué et le temps passe très vite quand on est dans la nature à cocréer avec le peuple des insectes, des vers de terre, tous ces êtres minuscules qui participent au mouvement d'évolution de la vie. Sans parler des elfes, des lutins, des gnomes...

Une amie m’a envoyé une pétition à signer et je dois dire que ça m’a interpellée. Pour une fois, je mets le lien ici. Il s’agit de protéger les abeilles des pesticides. J’ai remarqué beaucoup d’insectes morts, ces derniers jours en prenant des photos et ça m’a étonnée. Bien que je ne sois pas pour nourrir la parano, donner son opinion pour quelque chose de si important me semble utile. La mort des insectes signifie la fin de la pollinisation, des fleurs, des fruits, de l’autonomie individuelle pour tous ceux qui ont des fruitiers. La politique de la région où j’habite est de détruire l’agriculture pour la remplacer par le tourisme. Une maladie a été introduite dans les pêchers par un institut de recherche de la région, soi-disant par erreur. Quand je faisais la saison des pêches, la personne qui m’employait avait dû arracher une grande quantité de ses arbres qui produisaient depuis son enfance. Les viticulteurs reçoivent de l’argent de la commission européenne, pour arracher leurs vignes. Je ne sais pas si vous avez déjà vu des vignes les racines à l’air mais c’est un spectacle morbide. On dirait qu’elles saignent !

Abeille "figée" sur place

 Voici l'adresse du site qui diffuse la pétition par mail. Si vous voulez en savoir plus, je peux vous faire parvenir le mail. Je n'ai pas voulu copier coller tout le texte mais voici le lien du site, puis celui qui permet de signer la pétition, un peu plus bas, et la partie qui explique les vrais conditions de la loi adoptée qui semblait être un résultat probant puisque l'interdiction d'utiliser les pesticides tueurs d'abeille a été votée mais pour une période test de deux ans seulement et...
http:/pollinis.org



En fait, les 3 pesticides tueurs-d'abeilles seront interdits seulement quelques mois par an... et largement utilisés tout le reste de l'année – sur près de 85% des céréales, et sur une grande partie des cultures de fruits, légumes et herbes aromatiques – empoisonnant largement les sols et l'eau absorbés ensuite par les cultures soi-disant « non-traitées ».
De nombreuses études ont montré que ces substances ultra-toxiques peuvent rester présentes dans le sol jusqu'à trois ans après le traitement (4), et que les cultures non-traitées replantées sur le même terrain révèlent des traces de néonicotinoïdes jusque dans leur pollen... que viennent ensuite butiner les abeilles ! (5)
A la fin de la période-test de deux ans, les multinationales pourront prouver que les abeilles continuent d'être décimées malgré la soi-disant interdiction de leurs produits, et qu'ils n'y sont pour rien. Ils auront réussi à blanchir leurs pesticides et à maintenir leurs profits – et pour longtemps !
C'est un plan diabolique, qui nous promet un désastre environnemental sans précédent.
Nous pouvons encore empêcher ça. MAIS IL FAUT AGIR VITE : d'ici quelques jours, la Commission européenne se prononcera sur sa version définitive du règlement européen concernant ces 3 pesticides tueurs d'abeilles.
Nous devons agir avant, pour exiger l'interdiction RÉELLE de ces pesticides ! Signez dès maintenant la pétition européenne pour contrer les lobbys en cliquant ici !

Pour ne pas se laisser envahir par les injustices du monde, on peut continuer de trouver l’équilibre et la paix intérieure et ainsi participer à l’évolution de l’ensemble. Il suffit parfois de petites gestes pour changer les choses en soi et autour. J’ai testé le sourire « forcé » et c’est vrai qu’on ressent un mieux être et au bout d’un petit moment, il devient sincère. Voici une vidéo transmise par Epanews. Pour voir les vidéos si vous lisez ce post depuis votre boîte mail, cliquez sur le lien ci-dessous:


 
« Les vertus du sourire » 
de Patrick Giani
 3mn51


Pour continuer dans la joie et pour le plaisir des yeux, j’ai visionné quelques vidéos d’animations qui m’ont fait sourire. Puis quelques photos.

« Trouble in paradise »
4mn27


Je me vois dans ce crabe quand j’essayais de refouler une émotion “négative”. Lol!



« Party cloud »
5mn50





Merci aux fleurs qui nous rappellent les vertus des rayons sacrés en offrant leur beauté et leur parfum.

Le jaune de la sagesse

 Photos "hommage" aux fleurs et aux fruits, prises lors de mon retour d'Espagne, sur la route de Céret, pays de la cerise. Merci aux abeilles pour leur participation à cette œuvre magnifique! 

Le rubis associé à l'or, c'est le rayon de la paix christique

Le rose/jaune: l'amour et la sagesse
Photo de ma collec'. Merci d'indiquer la source si vous les utilisez.


Cerises de Céret




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.