lundi 22 avril 2013

Merci ma foi



 
Bev Doolittle
Il est 18h50 et j’ai passé l’après midi à dormir ! Trop dégoûtée par l’arnaque du contrôle technique. Ce n’était pas le père mais le fils. Il ne s’est pas gêné de me demander 58 euros pour une demie heure à bidouiller la voiture, à la secouer dans tous les sens. C’est vraiment du foutage de gueule !
J’en veux à la terre entière et surtout à moi-même à me demander quelle pourriture j’ai pu être dans une autre vie pour tomber encore et toujours sur des voleurs, des situations dans ce foutu triangle victime/bourreau/sauveur ! 
Je ne vole pas, ne fais chier personne, j’ai une parole, quand je dis quelque chose, je le fais. Remarque il est vrai que je ne m’engage pas beaucoup mais d’un autre côté, quand je le fais, ça n’est pas du pipeau. 
Je suis fatiguée de ce monde porté par son ego où tout ce qui compte c’est d’avoir raison, de gagner ! Comment je peux attirer encore des gens de ce style ! Combien de fois je devrais appeler l’harmonie intérieure ? 


Je suis en train de me faire un thé et par la fenêtre, je viens de voir le chien du voisin d’en haut en train de chier dans la pelouse. Evidemment, personne ne ramasse ! Tout à l’heure, en sortant la chienne, j’ai vu une merde qui ne ressemblait pas aux siennes et bêtement je l’ai ramassée ! Le larbin de service ! C’était celle du chien du voisin !
Ma claque ! Rebelote le sentiment d’injustice qui revient !

Ils sont où les gens respectueux ? Ils sont où les hommes de parole ? C’est quand la transition ? C’est moi qui créé les situations, qui attire ça ! Quand est-ce que je vais créer quelque chose qui corresponde à ma pensée du moment et pas des vieux schémas pourris qui viennent de je ne sais où ? Jusqu’à quand je vais devoir vider l’inconscient, libérer des vieilles pensées injustes. 

Je viens d’aller arroser au jardin, le vent a tout séché. Le système d’arrosage n’est toujours pas au point alors je vais jusqu’au canal remplir l’arrosoir avec un seau, vu le niveau de l’eau...oh! Cosette! Bref, de la marche, de l'air et ma première fraise ! Trop bonne !
J’ai encore bien les boules d’autant qu’il y avait le gamin dehors qui a soulé la chienne, j’ai dû l’arrêter ! Je l’ai encore engueulé pour le merdier qu’il colle partout en lui disant que celui qui tond la pelouse est obligé de ranger le boxon avant, y’en a marre de prendre les gens pour des larbins...
Une fois de plus, la victime qui fait son come back !
Les pieds de fraises sont gavés de fruits et ont tendance à fatiguer! J’ai dû charrier pas mal de seaux mais c’est encore sec. Je m’y collerais demain matin en arrosant tout à fond.
Irina Charny

Bon, il est temps que je mette les bouchées double dans la maîtrise des pensées ! Je viens de lire un texte qui parle de couper les liens karmiques, ceux avec des entités...
Il doit y avoir un rapport entre cette journée merdique et le fait que je n’ai plus de beu mais comme je m’en fous, il y a une partie de moi ou quelque chose d’autre, que ça dérange. Je suis carrément presque soulagée de ne plus avoir de quoi fumer. Je suis contente de retrouver le contact avec mon cœur malgré le ras le bol.  
Plutôt que de cogiter pendant des heures, j’ai fait le protocole tout simple qui consiste à libérer les entités.

Le fait d’avoir ressenti un état d’esprit totalement différent avec l’herbe, d’avoir perdu une certaine sensibilité, m’a montré que sans ça, j’étais réellement moi-même et que ma foi en l’humain divin est ce qui compte le plus. Ce qui m’apporte le plus de joie, d’élévation. Qui donne un sens à ma vie, élargis mon horizon. 
Le fait de pouvoir aussi le partager ici, est une chance et plutôt que de focaliser sur les gens en 3D, d’autant que je sais aussi l’être, je préfère continuer de penser que partout dans le monde, des gens ouvrent leur cœur, leur conscience et que même si je ne vis pas l’ascension individuelle ou collective, dans ce corps, ce sera dans une autre vie.

C’est une chance de pouvoir écrire, confier ses états d’âme sur un clavier. Même si c’est virtuel, je sais par vos commentaires que c’est un soutien pour certains et ça l’est aussi pour moi comme ceux d’aujourd’hui. Merci les filles ! Il est vrai qu’on a tous un peu tendance à faire "tâche" par rapport à l’entourage, quand on est sensible à tout ce qui concerne l’ascension.
Bien que ça ne puisse pas se faire en un claquement de doigt, la déception du 21 décembre, pèse encore et le fait de pouvoir partager cette même espérance de progression vers la paix, l’unité, nous fortifie mutuellement. Nous ne pouvons attendre de "réconfort" de la part de l’extérieur. En général, les gens ont peur de ce qu’ils ne comprennent pas. « Parce que les étrangers qu’on préfère encore, c’est les étrangers d’couleur parce qu’on les repère de loin ». C’est une phrase extraite d’une chanson de Charlélie Couture. En même temps, c’est une belle occasion de se trouver entièrement. 

Lucy Campbell

La solitude n’existe pas vraiment quand on sait ce qui nous constitue, quand on croit au monde invisible mais il est vrai que de pouvoir parler de sa foi avec des gens qui comprennent et ressentent les mêmes choses, ça aide vraiment. Le fait d’écrire un journal est une thérapie que je conseille à tout le monde, ça vide le mental, met les choses à plat, permet de mieux se connaître, de distinguer les différentes voix intérieures...J’ai commencé à écrire en 2011et j’ai tout gardé. Parfois, il m’arrive de relire des passages écrits une année auparavant et là, je peux voir du progrès même si je vois aussi où je tourne encore en rond. 
Le témoignage de ma foi écrit avec enthousiasme, conviction profonde en connexion avec le cœur et l’âme, est toujours inspirant à relire dans les moments difficiles. Ce sont des écritures au même titre que la bible.
Finalement, la journée se termine mieux que je pensais. Je n’ai même plus de colère.
Coup de bol, il me reste une part de tarte au thon, pas besoin de cuisiner ! 
Quand j’y pense, je me suis bien organisée, ce matin, pour faire ce que j’avais à faire et arriver à l'heure au rendez vous sans avoir à courir ! Autant regarder ce qui a été positif!
J'ai été contente de retrouver la smala qui m'a suivie au jardin! Les deux chats et la chienne, en escorte joyeuse, c'était bien cool!

2 commentaires:

  1. Bonjour!
    Je T'ai envoyé des mails : les as-tu reçus? Impossible de passer par le blog!(sauf aujourd'hui,j'espère!)

    Crotte du chien du voisin sur ta pelouse? Rends_la lui!
    Bien sûr, je ne te dis pas de la remettre au chien!lol

    Je dis toujours à mes enfants:"Fais aux autres ce que tu veux que 'on fasse à toi_même"...ce qui ne veut pas dire accepter tout et n'importe quoi!
    Donc, si le voisin use de ton jardin, c'est qu'il a envie de partage(ironique),donc tu peux en faire autant!

    Etant une être de paix,j'ai toujours essayé d'éviter les conflits,arrondissant les angles,justifiant l'attitude de l'individu en face de moi...
    Cependant, certaines personnes,même dites "adultes" ont besoin d'être cadrées : dans le respect et l'amour de TOI, donc d'eux, essaie de leur faire ce plaisir!
    Attention : je perle bel et bien d'action et non de réaction!
    L'action se fait dans l'Amour,la réaction dans la peur,la colère...

    Je T'Aime!!!!

    MERCI d'être Celle Que Tu Es!

    BIZZZZZZ!!!!

    LaetitiaM.

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Laetitia,
    Merci pour ta tendresse maternelle et ton commentaire qui m'a montré le caractère puéril de ma plainte mais comme je me suis proposée d'être honnête ici, tout est bien ;)
    j'ai été submergée de mail mais ça y'est, j'ai pu répondre à tous.

    Pour les crottes de chien, un autre voisin a tondu la pelouse, ce matin, sans bac derrière! Il a dû être content! Ils s'arrangeront entre eux...
    C'est une pelouse commune et c'est là le hic!
    Le potager est grillagé pour les sangliers et en même temps, ça évite les abus.
    Tant que je suis en paix à l'intérieur, tout va bien.
    Je t'envoie un doux rayon du soleil d'ici.
    Bizzzz, Lydia

    RépondreSupprimer

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.