jeudi 30 mai 2013

"L'acceptation" message d'Adamu reçu par Zingdad.




Après plus de deux heures passées au jardin, je me sens toute légère. J’ai pu semer encore des fleurs, bêcher par ci par là, repiquer des Lobelias d’un magnifique bleu indigo et refixer les tuteurs des tomates. Quelques gouttes de pluie m’ont poussées à rentrer ainsi que les gargouillis de faim dans le ventre. J’ai tendance à facilement les ignorer et je dois souvent me raisonner pour me décider à manger. Le fait de prendre conscience de ce qu’est réellement mon corps physique me permet d’envisager cette relation d’un point de vue tout à fait neuf et s’aimer sans conditions n’est plus narcissique mais c’est carrément devenu une responsabilité. Sans tomber non plus dans le « devoir », le fait de savoir que mes cellules m’entendent, qu’elles sont autonomes et que la bonne marche de l’ensemble dépend de moi, change complètement ma façon de faire et d’être.
Je pensais à une amie ce matin et en réfléchissant à trouver des outils qui pourraient l’aider, le message qui suit m’est venu en tête. Il est question d’acceptation et même si je crois l’avoir déjà publié, un rappel est utile et même nécessaire dans les circonstances actuelles. C’est une explication et une méthode pour apprendre à accepter tout ce qui nous empêche d’être libres et heureux. Je l’applique régulièrement mais relire ce texte me sera aussi utile. C’est un des êtres de lumière que j’apprécie particulièrement pour sa conscience très éclairée et sa capacité d’aimer sans conditions.Je continue tout de même les séances d'EFT qui ont le même objectif, celui de m'accepter en totalité. La traduction n'a pas été réécrite afin de respecter le contenu du message audio.

ADAMU - L'ACCEPTATION

 Adamu par Zingdad
Dans cette 8e présentation, Adamu poursuit en nous expliquant comment nous pourrions atteindre l'Unité de Conscience. Il partage avec nous la première des six étapes sacrées, appelée l'Acceptation.
Salutations mes amis
Nous continuons maintenant avec le débat sur les six étapes sacrées. S'il vous plaît, assurez-vous que vous avez déjà suivi les présentations précédentes de cette série intitulée « Adamu ». - Zingdad

L’Acceptation

La première des six étapes sacrées s'appelle l'Acceptation mais elle est aussi tellement plus qu'une simple étape. L'Acceptation est à la fois le portail et le chemin.

Vous voyez, l'Acceptation est l'étape qui vous emmènera, de ce côté-ci, de la conscience de la dualité à la conscience de l'unité de l'autre côté. Entre la victime consciente de ce côté et le créateur conscient de l'autre côté. Et c'est pourquoi je dis que c'est un portail. Mais parce que vous aurez à apprendre à VIVRE dans l'acceptation plutôt que de faire ce choix à l'occasion, elle est beaucoup plus qu'un simple portail. Elle est également le chemin, qui est d'une importance cruciale, si vous vous élevez au-dessus de la conscience de la victime, vous vous élevez au-dessus des drames, et atteignez l'Unité de Conscience, alors que vous découvrez l'acceptation en vous-même et que vous apprenez à vivre à sa façon.

L'acceptation est une chose incroyablement puissante
Si vous n'avez mis de temps pour maîtriser l'acceptation, alors cela va prendre beaucoup de pratique et d'effort de votre part pour la maîtriser maintenant. Parfois, vous vous tromperez. Acceptez-le. Acceptez le fait que vous n'êtes pas "là" pour le moment. Acceptez le fait que vous êtes en voyage. Et acceptez aussi que vous y arriverez si vous restez dans la course. Ce que, bien sûr, vous devez faire. Parce qu'il n'y a vraiment nulle part ailleurs où aller que vers la Maison de l'Unité. Et l'acceptation, comme je l'ai dit, est le portail et le chemin qui vous mèneront à la Maison.

La meilleure façon pour nous d'apprendre quelque chose est de partir de nos propres expériences. Donc, je vais vous apprendre l'acceptation à l'aide de votre propre expérience en tant que véhicule. Veuillez donc suivre la procédure suivante.

Pour commencer, je vais vous demander maintenant de choisir un drame majeur dans votre vie.

Complétez la phrase:

"Je serai seulement heureux quand ...»

Pensez maintenant à quelque chose d'important dans votre vie qui doit changer avant que vous puissiez trouver l'épanouissement.
Arrêtez-vous et prenez un moment pour répondre à une de ces questions. Lorsque vous avez identifié une telle question et complété la phrase vous-même, vous pourrez continuer avec la présentation.

<Pause>

Bon. Donc, vous avez identifié un drame dans votre propre vie.
Maintenant, nous allons marcher sur une petite route ensemble. Permettez-moi de vous dire que la circonstance de votre drame est EXACTEMENT ce qui vous arrivera si vous vous maintenez dans vos croyances.
Si une particule de conscience entre dans la vie et a des expériences comme celles que vous avez eues et qui concerne les croyances que vous maintenez ... alors elle expérimentera EXACTEMENT ce drame.

Il peut en être autrement.

C'est parce que vos convictions les plus profondes régissent tous les choix que vous faites. Dès les circonstances de votre naissance, ceux qui seront vos parents, la façon dont vous allez grandir ... toutes ces expériences sont créatrices... votre cheminement vers ce que vous pensez être bon, les choses que vous pensez ne pas pouvoir faire, les gens avec lesquels vous vous associez ... et tout ce que vous avez choisi et continuez de choisir est filtré à travers vos croyances. Et ce que vous croyez et choisissez ... est là où votre énergie vitale va. Et où votre énergie va, c'est là où vous allez. En bref, mes amis, la vie vous ramènera toujours aux effets de vos convictions les plus profondes.

Et quand vous aurez vécu un certain nombre d'expériences dans la dualité alors, c'est un fait absolument garanti, vous aurez construit de nombreuses couches de croyances qui concernent la séparation. Vous aurez connu la peur, la douleur, la colère et la perte; tout cela intégré à votre système de croyance. Et la vie ramènera tout ceci vers vous. Vous verrez plusieurs couches de drames dans votre vie à partir du niveau global, vers le national, le sociétal, le familial et le personnel. Tout cela va jouer dans votre vie en permanence.

Maintenant, vous pouvez vous engager avec les drames ... vous pouvez continuer à désirer que les choses soient différentes de ce qu'elles sont ... vous pouvez continuer à essayer de faire différemment ... mais les drames vont se répéter jusqu'à ce que vous changiez la croyance sous-jacente de vous-même qui est une invitation au drame.

Mes amis, il est essentiel que vous compreniez cela! Votre drame n'est pas une chose aléatoire qui arrive par malchance. Vous les créez et les amenez vous-même. Et tous ce qui les attire sont des éléments de ce que vous pensez de vous-même.

Et donc CECI est ce que nous allons actuellement faire ici. Les six étapes sacrées sont en fait un moyen de guérison de votre croyance. Nous commençons par identifier les croyances que vous détenez quelque part dans les profondeurs de votre esprit qui vous causent du mal, et puis nous allons procéder au travail de guérison de cette croyance en la remplaçant par quelque chose qui est infiniment plus aimant et stimulant. Et dans ce processus, vous découvrirez à quel point il est vrai que VOUS êtes le créateur de votre réalité tout entière. Parce que vous allez VOIR par vous-même et dans votre propre expérience de vie, alors que vous vous guérissez de cette croyance, que le monde entier va changer. Lorsque, toute votre vie, vous avez lutté, lutté et n'avez pas réussi à changer les choses pour le mieux parce que vous avez été aux prises avec le drame ... tout à coup, vous verrez que le drame se transformer en même temps que vous. La vie autour de vous s'améliorera, dans la même mesure que vous vous guérirez de vos croyances.

Donc, c'est ce que nous allons faire. Mais nous ne pouvons pas travailler sur le problème aussi longtemps que vous resterez attaché à une fausse compréhension du phénomène.

Permettez-moi d'illustrer. Si vous vous regardiez dans le miroir et que le miroir vous montrait que vos cheveux sont de travers, vous n'essaieriez pas de changer le miroir, le feriez-vous? Tenteriez-vous de peigner le miroir ? Eh bien le drame est comme la réflexion dans votre miroir. Il montre simplement avec une clarté absolue quelque chose qui se passe à l'intérieur de votre propre psyché alors que vous n'êtes pas au courant. Donc, il n'y a pas de raison d'essayer de changer le drame ou les circonstances extérieures ... comme il n'y a pas à essayer de coiffer le reflet de vos cheveux sur le miroir.

Ce que vous devez faire est d'utiliser la réflexion du miroir pour fixer vos propres cheveux. Et puis, comme par magie, vous remarquerez que les cheveux que réfléchit votre miroir seront en ordre. Donc, vous pouvez utiliser le drame exactement de la même manière, c'est à dire pour comprendre ce qui se passe en vous-même et pour changer votre propre paysage intérieur... et puis, comme par magie, vous verrez le drame changer ou disparaître complètement.

C'est le plus important. Alors maintenant, vous comprenez qu'il n'y a pas lieu de s'énerver à partir d'une réflexion de miroir. C'est seulement une réflexion. Il est inutile de lui résister, et d'insister sur le fait qu'elle doit être autre chose que ce qu'elle est. Une réflexion de miroir tout simplement. Ce qui paraît dans le miroir est ce que vous êtes et comme vous êtes.

Votre drame, se déroule simplement de la même manière. Et il est inutile de se mettre en colère, d'être triste ou irrité à ce sujet. Et donc ceci est la première étape, l'étape de la libération, l'étape qui ouvre la porte et nous permet de bouger pour actuellement faire quelque chose de bien et apporter un réel changement ... Accepter le drame. Accepter le fait que les choses sont comme ça, parce que c'est vous qui êtes comme ça...

Alors maintenant, vous allez faire un pas qui va vous paraître étrange et vous mettre peut-être mal à l'aise au début. Pour continuer avec la métaphore du miroir, ce serait bon pour vous de rester immobile et de REGARDER dans le miroir. Prendre un moment pour simplement observer. Vous allez dire l'équivalent de "Voilà comment mes cheveux sont en ce moment". Sans jugement, sans critique. Juste une simple évaluation. Je vous demande d'accepter ce qui est dans le miroir.

Alors maintenant, s'il vous plaît ramenez votre drame à votre esprit. Mais cette fois, vous allez modifier l'instruction. Cette fois, vous allez insérer votre drame dans la déclaration:

"Je choisis d'accepter que (quel que soit votre drame) ce qui se passe dans ma vie en ce moment n'est qu'un reflet de mes convictions"

Encore une fois, s'il vous plaît prenez le temps de vous arrêter dans cette présentation et de formuler votre déclaration afin qu'elle reflète bien votre situation. S'il vous plaît faites-le. Et surtout, c'est important que vous prononciez cette déclaration à voix haute. Faites-le maintenant.

<Pause>

Maintenant, comment vous sentez-vous ? Étrange ? Avez-vous ressenti que vous vous mentiez à vous-même ? Que vous disiez les mots sans les sentir ? Ou avez-vous plutôt ressenti curieusement un effet de libération et d'enrichissement ?

Amis, ce que vous sentez est correct. Vous êtes en voyage avec moi. Et nous n'avons pas besoin d'arriver à destination dès la première étape. Alors s'il vous plaît ne vous inquiétez pas trop de ce que vous pensez de cette déclaration. Remarquez-la. Acceptez-la. Parce que tout ce dont vous avez besoin à ce stade est d'avoir fait la déclaration d'acceptation de ce drame. Vous voyez à quel point ne pas accepter votre drame est la cause de son intensité à l'extérieur de vous. Tout ce qui est à l'extérieur de vous est hors de votre contrôle. Vous ne pouvez pas créer ce qui est hors de votre contrôle. Vous êtes une victime. C'est donc ce que nous faisons maintenant. Nous acceptons cette situation. Faire cela ramène la situation à la maison. Le drame et sa cause se déplacent à l'intérieur de vous. Lorsque vous l'acceptez, il devient vôtre. Quand il est à vous et à l'intérieur de vous, alors vous pouvez reconnaître que c'est vous qui l'avez créé. Ensuite, vous pouvez le changer.

Alors voyez-vous comment l'acceptation est la première étape, la plus cruciale?

Il y a encore cinq étapes, dans lesquelles nous examinerons le processus de se brosser les cheveux dans le miroir. Mais d'abord vous devez vous accepter complètement. Et c'est donc le travail que vous devez faire à partir de maintenant et d'ici la présentation suivante de la série. Veuillez, je vous prie, prendre votre temps. Prenez quelques jours ou plus, si nécessaire. Prenez le temps de vraiment vous asseoir avec le drame. Dites à haute voix pour vous-même que vous acceptez le drame. Pensez-y. Sentez-le. Laissez le drame se montrer à vous sous toutes ses facettes afin que vous puissiez l'accepter dans tous ses aspects. Quand vous saurez que vous l'acceptez tel qu'il est, alors vous serez prêt à passer à autre chose.

Bouger trop vite avant que vous ne soyez prêt ne fonctionnera pas. Si vous n'êtes pas dans l'acceptation, alors vous ne changerai pas, vous allez simplement continuer à réagir comme vous l'avez toujours fait ... comme une victime qui essaie d'éviter de voir les conséquences de ses propres choix. Ensuite, ce processus ne fonctionnera tout simplement pas et à la fin de celui-ci vous direz "mais rien n'a changé!" Vous penserez que le processus est imparfait. Tout cela parce que vous n'avez pas passé assez de temps avec le processus d'acceptation jusqu'à ce que vous l’ayez complètement réussi et intégré.

Ceci, mes amis, est votre devoir. S'il vous plaît, écrivez votre déclaration d'acceptation de votre drame. Puis continuez à répéter cette déclaration d'acceptation de vous-même et voyez comment le drame se présente différemment alors que vous vous déplacez lentement vers l'acceptation.

Remarquez comment le drame réagit comme s'il se déplaçait de «l'extérieur» vers «l'intérieur» de vous. Remarquez comment vous vous sentez différemment à ce sujet. Notez que, même si le drame ne change pas nécessairement, la façon dont vous pensez à lui évolue. Observez comment vous devenez plus paisible, plus centré et plus calme.

C'est le processus d'acceptation.

L'acceptation se produit lorsque vous ne résistez plus au drame. Vous n'avez pas besoin que cela soit  différent.

L'acceptation se produit lorsque vous ne jugez pas le drame, ni vous-même, ni les autres acteurs. Personne n'a tort ou n'est brisé. C'est juste un drame.

L'acceptation se produit lorsque votre attachement à la vie devient différent de ce qu'il était. C'est comme ça la vie lorsque vous êtes qui vous êtes. La vie EST...

L'acceptation se produit lorsque vous avez dépassé le pardon et que vous réalisez qu'il n'y a rien à pardonner.

Vous venez de choisir de faire un petit pas dans le sens que vous acceptez l'un de vos drames. Je vous félicite. Il s'agit de la première étape, et vous êtes maintenant sur le chemin.

Maintenant, mes amis, si je pouvais vous accueillir pour une retraite spirituelle au sommet de la montagne, nous pourrions travailler avec juste la notion d'acceptation pendant de nombreuses années avant que le sujet ne soit épuisé. Et vous pourriez, comme je l'ai indiqué, passer de nombreuses vies à pratiquer la maîtrise de l'expérience de l'acceptation. Ainsi aujourd'hui, dans cette présentation ce que je vous ai proposé est une très petite introduction de ce qu'est l'acceptation et la façon de vivre dans l'acceptation.

Maintenant c'est à vous de vivre ce principe, de profiter de cette semence appelée acceptation et de l'entretenir pour qu'elle pousse et fleurisse dans vos âmes. Le but est d'apprendre à accepter non seulement ce drame, mais tous vos drames. Non seulement tous vos drames, mais la notion même de drame... Et pas seulement le drame ... mais tout ce qu'offre la Vie. Mes chers amis - en temps voulu vous arriverez là. Vous viendrez à accepter tout de la vie avec perfection, et globalité. Et quand vous le ferez, vous serez magnifique. Vous serez un être pur, avec la lumière vive de capacité infinie et de force créatrice. Et c'est ce qui vous attend sur le chemin de l'acceptation.

Maintenant, avant de vous quitter, il y a certaines choses que je ne saurais trop vous conseiller de faire à ce stade du voyage:

La première est que vous devez réserver du temps à chaque jour pour votre croissance spirituelle. Un certain temps pour être dans le moment présent. À méditer. Si vous ne savez pas comment alors il y a de l'aide à aller chercher. Vous pouvez recevoir un enseignement et être guidé. Mais prenez un peu de temps chaque jour pour vous centrer et être à l'écoute de votre âme.

La seconde est que vous preniez régulièrement un certain temps pour prendre possession de votre vie. Prenez le temps, que ce soit seul ou avec d'autres amis de confiance avec lesquels vous pouvez échanger sur ce que vous aimeriez que soit votre vie... sur vos objectifs et vos aspirations... C'est dans ces moments que vous apprenez sur vous-même et sur vos drames... c'est lorsque vous vous définissez des objectifs pour votre guérison et pour votre croissance... lorsque vous regardez le chemin que vous avez parcouru jusqu'à maintenant et que vous observez comment ça s'est passé en prenant conscience par vous-même des choix qui fonctionnent et de ceux qui ne fonctionnent pas.

Il est particulièrement utile de pouvoir vous joindre à des groupes de telles âmes spirituelles pour des rencontres et des discussions. Trouver des gens qui sont sur la même longueur d'onde, afin de vous engager dans ce type d'enseignement et d'apprentissage.

Ceci dit, mes chers amis, je dois maintenant vous quitter pour le moment. Ensuite, nous aborderons la seconde des six étapes sacrés, celle de l'Intention.

Je vous aime avec le cœur de l'Unité.

Je suis Adamu de l'Entité monadique de la civilisation Pléiadienne

Source: http://zingdad.com/adamu-speaks/
Traduit par Louise Racine pour LaPresseGalactique.com
 
lapressegalactique.com



Merci Adamu
Bon, j’ai besoin d’aller me reposer, la journée a été déjà longue, 12 heures debout ! Une méditation va me permettre d’imprimer ces mots jusque dans les profondeurs de mon inconscient. J’ai appelé la loi du moindre effort à se manifester dans ma vie et ça commence à vraiment porter ses fruits. Je suis toujours aussi active, mais le fait de faire ce que j’aime rend la vie facile et fluide.

Photo de ma collec' que vous pouvez prendre en citant la source.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.