mercredi 3 août 2016

« Le pouvoir de la joie, du rire, de la spontanéité » & vidéo de Jérôme Matanaël





Aujourd’hui, j’ai la pêche et encore plus envie d’agir de façon spontanée. C’est un bon moyen d’être connecté à l’âme, de suivre sa guidance et en plus de lâcher toutes sortes de croyances qui ne me servent plus. L’idée d’impuissance, d’indignité, de manque, les peurs…tout ceci, je l’offre gracieusement à la source qui sait équilibrer et harmoniser les énergies de ces croyances. 
Elles ont une certaine valeur énergétique, un  potentiel que le cœur sait utiliser pour le bien être de l’individu, pour sa ‘réalisation’. 
Quand je parle de réalisation, j’entends la connaissance intime,  essentielle de soi,  le fait de laisser la source et l’âme ordonner, restaurer, équilibrer et unifier tout ce qui me compose de façon à être ce que je suis en vérité et en totalité. De façon à vivre selon ma vision, ma foi et ce désir de paix, d’unité, intérieures. 

J’ai donc suivi l’élan qui m’a porté sur le site de Monique Mathieu où j’ai pioché ces quelques clefs de sagesse. Le fait que je les commente, tout comme les messages spirituels que je publie sur ce blog, c’est une façon d’intégrer tant le sens que les énergies qui portent les mots. 

C’est important de traiter l’info qu’on reçoit, celle qui résonne au niveau du cœur et lorsque ça échappe au mental, se fier à son ressenti tout en utilisant le discernement pour mettre de côté ce qui ne vibre pas avec sa vision, est une façon de s’affirmer, de manifester et d’ancrer sa propre réalité.

Il ne s’agit pas non plus de dire que j’ai tort ou que l’autre est dans l’erreur mais d’apprendre à se positionner, d’apprendre à exprimer sa vision, sa pensée, son ressenti. 

J’ai invité mes corps à s’unir et à s’aligner à l’amour lumière intérieur afin de créer une journée extraordinaire. 
Ce qui littéralement veut dire de sortir de la routine, d’oser agir selon chaque impulsion du moment. Je fonctionne déjà de cette façon mais il demeure quelques doutes quand à la pertinence de certains choix, actes ou comportements. 

La peur de faire des erreurs peut être très paralysante et pour en venir à bout, rien de tel que d’oser suivre cet élan porté par la joie. Puis naturellement, des pensées vont émerger, des pensées de peur, de critique et c’est justement l’occasion de les reconnaitre, de les offrir à la source. 
Par expérience, je constate que c’est de cette façon que la foi amplifie et que le comportement change naturellement. Il se cale à la vibration de paix, d’unité et d’harmonie. 
Chaque situation qui demande de faire un choix est une occasion d’ancrer la foi en l’amour lumière justement en choisissant de ne pas réagir comme avant, de façon inconsciente. 
Le geste reste le même, les pensées émergent quand même mais la différence c’est qu’au lieu de les croire et de s’en vouloir de ‘mal faire’, on reconnait un comportement ou une pensée liée aux croyances obsolètes et le seul fait d’en être conscient sans y croire, sans s’y attacher comme si c’était la vérité, la seule voix possible, permet de ne pas s’y identifier, donc de s’en dissocier peu à peu. 

De cette façon progressivement, les schémas de pensées de rejet, de conflit et de déni se dissolvent d’eux-mêmes. 
La puissance de notre essence, de l’amour lumière que nous sommes, est admirable mais pour le savoir, il faut en faire l’expérience, accepter de remettre à la source intérieure, la gestion de nos systèmes relatifs à l’humain, la personnalité. On apprend de cette façon à reconnaitre cet amour que nous sommes, en le ressentant et en comprenant mieux ce que c’est.

Il y a 20 ans jour pour jour, je choisissais de suivre le Christ, d’embrasser cette énergie qui s’était révélée en mon cœur, en tout mon être, de façon intense au point de changer radicalement ma vision du monde, de moi-même et de la vie.

Depuis, j’apprends à devenir autonome affectivement, énergétiquement, matériellement, en laissant librement circuler et rayonner l’amour lumière que je suis. 




Le chat a passé la nuit avec moi comme s’il voulait m’accompagner dans mes voyages nocturnes. La relation avec cet être à quatre pattes a totalement changé depuis que j’apprends à reconnaitre et à savoir ce qu’est l’amour véritable. 
Au début, l’attachement était très fort mais peu à peu, toutes les prises de conscience m’ont amenée à lâcher les peurs. 

L’amour ne possède pas, il englobe, accueille, laisse l’autre libre d’être ce qu’il est et de faire ce qu’il veut. Et c'est valable dans les deux sens.
Ça n’est pas évident à comprendre et à accepter mais lorsqu’on applique cela à soi-même, lorsqu’on accueille en son cœur sacré, les pensées sombres, les émotions douloureuses, les aspects de la personnalité qu’on n’aime pas, les situations de notre vie qu’on voudrait changer, la paix s’installe, la tendresse émerge et la relation aux autres change profondément. 

La notion de manque se dissout dans cet accueil inconditionnel de soi. Ceci dit ça ne se réalise pas en un jour, c’est en restant focalisé sur l’amour, chaque fois qu’on est troublé, que peu à peu, la vibration s’élève, l’amour circule de plus en plus librement à l’intérieur. On en goûte chaque fois la présence, la puissance, la force, la douceur. 

Mais ça demande d’apprendre à être à l’écoute, à observer sans juger parce qu’au début, c’est très subtile. Longtemps, j’ai râlé contre mon âme de ne pas sentir à nouveau l’amour, la plénitude, la clarté, la sensation de communion, d’unité avec tout ce qui est, comme lorsque j’ai ‘rencontré’ le christ mais petit à petit, j’ai compris que l’objectif de mon âme, c’était de devenir autonome à tous les niveaux et d’abord au niveau affectif puisque tout découle de là. 
Cette expérience unique d'éveil était nécessaire afin que je prenne conscience de ce qui m'animait en profondeur et c'est en apprenant à nourrir cet amour en moi, à aimer tout ce que je suis sans condition, qu'il se déploie peu à peu. 
Maintenant, c’est devenu un réflexe, dès qu’il y a peur, contraction, critique, jugement, j’en fais cadeau à la source.

Clef 1112
« Vous avez tout en vous. Vous n'avez pas forcément confiance en vos possibilités, donc vous demandez de l'aide parce que vous avez l'impression que la personne qui peut vous aider en sait beaucoup plus que vous. Soyez certain(e) que ce n'est pas évident ! Elle peut effectivement savoir certaines choses, mais intellectuellement ! Ce n'est pas en agissant avec l'intellect que l'on peut faire un travail spirituel important ! »

C’est sûr que nous avons tout en nous, que le manque de confiance en soi nous empêche d’être pleinement authentique et comblé mais ça s’apprend. 
Ce travail est intérieur, intime et donc unique à chacun. 
Personne ne peut savoir mieux que soi-même, ce qui est juste, personne ne peut ressentir ce qu’on ressent, savoir ce qu’on pense, et c’est la preuve que la seule personne qui puisse nous aider, c’est nous même, la source intérieure. 
Personne ne peut choisir à notre place comment nous allons réagir même si on peut nous indiquer la voie. Là encore, se tourner vers les autres pour apprendre à se connaitre et surtout pour être aimer, c’est passer à côté de Soi, de son âme et de l’amour lumière que nous sommes. Même si c'est dans les interactions qu'on se découvre en profondeur, par effet miroir et dans les échanges qu'on s'épanouit, la connaissance se révèle en soi-même dans la connexion consciente à l'âme, à la source...  




Clef 741
« Si vous nourrissez en permanence les choses les plus belles, il n’y aura pas de place en vous pour les choses inférieures, et non seulement il n’y aura plus de place pour elles mais elles ne se sentiront pas à l’aise. A partir du moment où une pensée n’est plus à l’aise dans votre conscience humaine, votre mental ne la formule plus. »

Et oui, l’attention et la focalisation sont essentiels puisqu’ils déterminent le type de vibration qu’on émane et donc qu’on reçoit en retour, multiplié. Il ne s’agit pas de nier la laideur, les choses difficiles mais d’accueillir également, avec neutralité, tout ce qui se manifeste en soi puis de savoir ce qu’on veut nourrir et vibrer. 

Clef 815
« Plus vous solliciterez votre âme, mieux vous la comprendrez et mieux vous l’entendrez ! Votre âme n’est pas quelque chose qui n’existe pas, votre âme c’est vous, tout comme votre Divin, seulement vous êtes dans la densité, vous êtes dans la matière, et votre âme et votre Divin se trouvent dans l’incréé, dans des mondes d’énergie. 
Plus vous essaierez de vous unir à cette autre partie de vous-mêmes, plus vous élèverez la fréquence vibratoire de votre corps et plus vous fusionnerez avec ce que vous êtes ! Il  faut que vous arriviez à demander à votre âme tout comme à votre Divin de vous aider, de vous montrer le chemin de Lumière qui mène à votre Divin et à votre âme. »

C’est une posture qui demande de la foi et de l’humilité. Reconnaitre que le mental n’a pas de solutions véritables et tout confier à l’âme et au Soi, c’est se donner l’occasion de renaitre, de laisser émerger l’être véritable, unifié, complet et comblé. 
La lumière montre ce qui est dans l’instant et l’acceptation, l’amour, transforme la vision, alchimise les énergies. Lorsqu’on accepte ses défauts et ses qualités, c'est-à-dire lorsqu’on reconnait que nous sommes humains et divins, puissant et fragiles à la fois, on trouve la paix, l’équilibre, le juste milieu.  

Clef 975
« Certains affirment qu’ils ont fusionné avec leur Partie Divine ; ce n’est pas possible dans la densité dans laquelle vous vous trouvez ! Vous pouvez vivre des moments de grâce, des moments où vous êtes totalement en harmonie parfaite avec vous-même, mais ces moments de grâce ne durent pas longtemps, sauf si vous avez la conscience de ce que vous êtes en tant qu’âme. A ce moment-là, le Christ en vous faisant le lien entre votre âme et votre Partie Divine, vous pouvez vivre des moments infiniment précieux ».

Le Christ selon ma vision actuelle, c’est la vibration d’amour inconditionnel, la partie de l’humain qui perçoit ce qui est au-delà de la dualité, c’est la paix du cœur, des pensées, des émotions. C’est le potentiel divin de l’humain.

Clef 191
« Évitez de trop vous laisser perturber par les actuels problèmes de santé, de transformation !
Laissez couler votre vie sur le fleuve de paix, de sagesse et d’Amour !
S’il n’y a aucune résistance dans tout ce que vous vivez actuellement, s’il y a une acceptation dans l’Amour, s’il y a un Amour profond pour vous et la vie, tout se passera merveilleusement bien. Honorez chaque seconde de votre vie, honorez la beauté qui vous entoure, la beauté qui est en vous, honorez l’Amour dans toutes ses manifestations ! »




Encore une question de focalisation. Il est vrai que si on se focalise sur un problème en essayant de trouver une solution depuis la peur, on ne fait que le nourrir. 
Pouvoir lâcher prise et nourrir la confiance en la source par la communion consciente avec l’âme, le simple fait de se rappeler que nous sommes éternel, que notre essence vitale est divine, restaure la libre circulation intérieure, l’harmonie. 

Chaque symptôme ou malaise est un message de l’âme et c’est l’occasion d’apprendre à écouter son corps physique, à reconnaitre et honorer ses besoins, en vibrant sur les fréquences de l’unité, de la paix et de la joie, les corps sont dans l’harmonie et la santé en découle naturellement. 

Je ne cherche plus à savoir à quoi correspond tel ou tel problème physique puisque je sais que la santé dépend de l’harmonie et comme ça n’est pas le mental ou la compréhension qui guérit, j’offre à la source toute pensée de peur, de culpabilité, de doute…
La compréhension calme le mental mais les causes peuvent être si nombreuses qu’on peut rester empêtré dans le jeu des questions réponses et empirer les choses. 

Savoir calmer le mental et ne plus se poser de questions peut sembler irresponsable mais quand on sait que l’amour qui guérit tout se manifeste lorsqu’on accepte ce qui est, dans l’instant, ça devient évident et plus facile de lâcher prise.

Clef 40
« Quand vous aurez travaillé beaucoup plus l’écoute et le respect de l’autre, la tolérance, l’acceptation de ce qu’il est, de ses actions, de ses pensées que vous ne pouvez pas les capter s’ils ne les exprime pas, de ses paroles, lorsque vous apprendrez à aimer au-delà de l’humain, lorsque vous apprendrez à ne voir briller que la flamme de l’Amour dans les yeux de vos frères, plus aucune difficulté ne se présentera sur votre route. »  
Quand je lis cela, je me dis qu'il n'y aurait plus de raison d'être dans cette dimension, ce corps, cette expérience terrestre spécifique mais c'est peut-être une croyance si on considère qu'on peut changer de fréquence...
 
Clef 676
« Soyez bien à l’écoute de vous-même. Dans les jours et les mois qui viendront, vous découvrirez d'autres choses, c’est-à-dire d’autres façons d’être, d’autres façons d’aimer, d’autres façons de manifester la joie ».

C’est sûr que lorsqu’on se tourne vers l’intérieur et qu’on laisse la source harmoniser tout ce que nous sommes, c’est toute notre vie qui change même si au niveau matériel, superficiel ça n’est pas notable de suite. 
La vision, l’état d’esprit, l’état d’être, la vibration, changent, tout ce qui est relatif au mental émotionnel s’apaise, les croyances évoluent, les situations du quotidien ne sont plus perçues ni vécues de la même manière, on fait de nouvelles rencontres. 
Les situations difficiles sont de plus en plus rares et elles correspondent à des opportunités d’élévation, et lorsqu’on les considère de cette façon on effectue des sauts quantiques. 
Puis au bout d’un moment ce travail interne se manifeste jusque dans la matière, dans le corps physique, et déjà selon le taux vibratoire qui s’élève, l’apparence change.

J’apprécie d’être tombée sur des clefs qui ne sont pas trop paternalistes malgré le fait que ce soient des enseignements. Disons que c’est amené comme une vision extérieure, une perspective extra-terrestre, littéralement: "venant d’être qui n’habitent pas la terre, ne sont pas dans un corps de chair, ou dans cette dimension, ce qui rendent ces infos intéressantes. 
Ces clefs sont exprimées sous forme de conseils et je peux constater par effet miroir que ça correspond à mon état d’esprit actuel. 

Même si ce travail intérieur est essentiel puisqu’il mène à la souveraineté de l’être, on est loin des rituels fastidieux d’autrefois où la notion de sacrifice était considérée comme un facteur nécessaire d’élévation, de réalisation. 
Les épreuves ou ce qu’on considère comme tel sont nécessaire lorsqu’on est identifié à la personnalité et aux croyances collectives afin de nous amener à lâcher prise, à reconnaitre qui nous sommes en essence. 




Mais quand on a foi en cela, quand la peur de la mort et surtout la peur de vivre, d’être soi-même, sont perçus comme des croyances obsolètes, des conditionnements, les pensées émotions comme des énergies, la légèreté s’installe à mesure qu’on fait confiance à la source et à la vie. 
En fait plus on est dans la joie, le lâcher prise, l’abandon à la source intérieure en toute confiance et plus la vie devient facile, simple. 
La dernière méta clef de Jérôme Matanaël vient confirmer à propos ce que je viens d’écrire, c’est magique ! 
Je ne compte plus les synchronicités depuis que je suis l’élan spontané. 
C’est aussi cela qui rend la vie plus légère parce que le sentiment de sécurité est ancré par la communion avec les aspects de l’être plus éclairé, avec l’âme, les guides…

MétaClé 29 "Des Jugements de Soi à l'Humour" Enseignements des Guides Spirituels / Anges. Retrouvez Jérôme Matanael sur le site http://www.guidancelumiere.com




Pouvoir rire de soi, est un signe que l’enfant intérieur est guérit, que la Vie reprends ses droits en nous, que la nature véritable est née. Comme il le dit, le pouvoir de la vibration du rire spontané est comparable à celui de l'amour. C'est une nourriture, comme on dit, "ça remplace un bifteck"!

Clefs de sagesse trouvées sur le site de Monique Mathieu : http://ducielalaterre.org
 

Clef 110
« Il est beaucoup plus facile que vous le supposez d’avancer dans cette transformation ! Votre mental met souvent des barrages sur votre route. Il faut aller au-delà du mental !
Il faut que vous vous preniez davantage en charge, que vous compreniez mieux votre fonctionnement d’humain pour pouvoir le transcender et aller le plus vite possible retrouver cette merveilleuse partie Divine qui sommeille encore en vous ! »
Encore une belle synchronicité, résonance puisque je viens de trouver cette clef à l’instant, en vérifiant le lien qui mène au site de Monique Mathieu, à la rubrique « clefs de sagesse ».

Si vous souhaitez partager ce texte, merci d’en respecter l’intégralité, l’auteure et la source ; Lydia, du blog : « Journal de bord d’un humain divin comme tout le monde » ou http://lydiouze.blogspot.fr
 

1 commentaire:

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.