jeudi 26 mai 2016

« Les sources de douleur qui sont chacune liées à des états émotionnels spécifiques » Philippe Huraux





Des études révèlent que la douleur du corps est liée à la douleur spirituelle et émotionnelle
Lorsque la vie devient difficile, au bout d’un certain temps on a l’impression d’être sur des montagnes russes émotionnelles. Mais saviez-vous que ces émotions peuvent dégrader votre santé physique? 
Le Dr. Susan Babel, psychologue spécialisée dans la dépression causée par des traumatismes, a déclaré dans le magazine Psychology Today, « Des études ont démontré que la douleur chronique peut être causée par une blessure physique, mais aussi par le stress et les problèmes émotionnels ».

Nous savons tous que le stress émotionnel peut conduire à des maux d’estomac, au syndrome du côlon irritable, à des maux de tête, et même entraîner d’autres plaintes physiques ainsi qu’une douleur chronique. 
Une raison logique à cela: des études ont montré que plus les gens sont anxieux et stressés, plus leurs muscles sont tendus et contractés, entraînant ainsi au fil du temps une fragilisation et une inefficacité des muscles dans leur ensemble.

Plus subtilement, on peut développer des symptômes psychosomatiques ou des symptômes liés au stress à cause de problèmes émotionnels non résolus.
Souvent, la douleur physique avertit une personne qu’il y a encore du travail à faire sur le plan émotionnel, et qu’il peut aussi s’agir d’un signe de traumatisme non résolu dans le système nerveux.


La douleur est une énergie, un ressenti, et une manifestation physique. 
La moindre douleur dans notre corps peut être liée à un état émotionnel particulier, et vient nous alerter sur ce qui ne va pas dans nos vies. 
Une fois que nous intégrons ces leçons, la douleur disparaît.

Le corps est particulièrement transparent quand il s’agit de la douleur. 
Les expériences de votre vie se manifestent directement dans votre corps et lorsque vous rencontrez un stress émotionnel, votre corps vous montre exactement quel est le problème. 
La seule chose que vous devez faire, c’est savoir décoder la douleur lorsqu’elle se manifeste.

Voici les sources de douleur:
La douleur au niveau de la tête :
Les douleurs dans votre tête, comme les maux de tête et les migraines, peuvent être déclenchées par le stress du quotidien. Assurez-vous tous les jours de prendre assez de temps pour vous détendre. Pratiquez une activité plaisante pour diminuer votre tension.

La douleur dans les muscles: 
Représente la flexibilité dont nous faisons preuve dans la vie quotidienne. Cela révèle si nous sommes assez souples dans nos relations au travail, à la maison ou envers nous-mêmes. Laissez-vous donc porter pour que la douleur s’estompe.

La douleur dans le cou: peuvent indiquer que vous avez des difficultés à pardonner aux autres, ou vous-même. Si vous sentez des douleurs dans le cou, pensez aux choses que vous aimez chez vous et les autres personnes. Faites une démarche vers le pardon.

La douleur dans les gencives : comme pour le cou, la douleur dans les gencives est liée aux décisions que vous ne prenez pas ou auxquelles vous ne vous tenez pas. 
Soyez clair dans vos objectifs, et foncez !

La douleur aux épaules:
Peut indiquer que vous traînez un fardeau émotionnel, d’où l’expression ( avoir les épaules larges ). Focalisez-vous sur les problèmes que vous êtes seul à pouvoir résoudre et n’hésitez pas à déléguer à votre entourage dès que possible.

La douleur à l’estomac survient lorsque vous n’avez pas digéré, au sens figuré, quelque chose de négatif. Le sentiment de ne pas être respecté provoque une sensation de trou dans l’estomac, et un certain chagrin.

La douleur dans le haut du dos:
Indique que vous manquez de soutien affectif. Vous pourriez vous sentir mal aimé. Si vous êtes célibataire, il serait peut-être temps de rencontrer quelqu’un.

La douleur au sacrum et au coccyx:
Vous pourriez être assis sur un problème qui doit être résolu.

La douleur dans le bas du dos:
La lombalgie peut signifier que vous vous souciez trop de l’argent ou que vous êtes en manque d’affection. Ce peut être l’occasion de demander une augmentation de salaire, ou envisager un conseiller financier pour vous apprendre à mieux gérer votre argent !

La douleur dans les coudes:
A beaucoup à voir avec la résistance aux changements dans votre vie. Si vos bras sont raides, cela peut signifier que vous êtes trop raide dans votre rapport aux choses. Il est peut-être temps d’oser faire bouger les choses ou du moins, de vous laisser aller !

La douleur dans les bras:
Vous portez quelque chose ou quelqu’un comme un fardeau émotionnel. Il est peut-être temps de vous demander si cela en vaut vraiment la peine…

La douleur dans les mains:
Les mains symbolisent le lien aux autres, le fait de se connecter. Si vous ressentez une douleur à la main, cela peut signifier que vous ne tendez pas assez la main aux autres. Essayez de vous faire de nouveaux amis, rétablissez la connexion.

La douleur dans les hanches:
Des hanches douloureuses pourraient signifier que vous êtes trop résistant aux changements. Vous avez tendance à ériger les mises en garde en véritables obstacles à la prise de décision. Si vous réfléchissez sur quelques grandes idées, il est temps de trancher.

La douleur dans les articulations en général:
Tout comme pour les muscles, les douleurs dans les articulations représentent la flexibilité. Soyez ouvert à de nouvelles façons de penser, aux leçons et expériences de la vie.

La douleur aux genoux:
Le genou, qui peut s’entendre « je-nous », symbolise notre relation à l’autre, soumise, agressive ou équilibrée. Le mal de genou indique une difficulté à plier, à accepter les choses telles qu’elles sont. La tension peut être liée au monde extérieur comme à soi-même. L’intérieur du genou renvoie à la communauté, au travail, aux amis ; l’extérieur du genou est lié aux problèmes personnels. Souvenez-vous : vous n’êtes qu’un humain, un simple mortel. Ne laissez pas votre ego dominer votre vie. Faire du bénévolat peut s’avérer bénéfique.

La douleur aux dents:
Exprime le fait que vous n’aimez pas votre situation. À ressasser constamment ce dégoût, cela affecte vos émotions au quotidien. Rappelez-vous que les expériences passent plus vite lorsque vous focalisez sur leurs aspects positifs.

La douleur dans les chevilles:
Montre que vous ne vous accordez pas de droit au plaisir. Il est peut-être temps de devenir plus indulgent envers vous-même. Essayez de pimenter votre vie amoureuse.

Une douleur qui fatigue:
Éprouver de l’ennui, faire de la résistance, ne pas se donner les moyens d’aller de l’avant. Écoutez cette petite voix qui se demande « quelle est la prochaine étape ? » et vous pousse vers une nouvelle expérience.

Une douleur inexpliquée dans différentes parties du corps:
La structure cellulaire du corps est en renouvellement constant et durant ce processus, on se purge des énergies négatives. Le système immunitaire et tous les systèmes dans le corps s’en retrouvent affaiblis. Ainsi, alors que le corps fait mal et peut sembler dans un état de maladie, il est en réalité dans un état de compensation. Pas de panique, ça va passer.

La douleur aux pieds:
Lorsque vous êtes déprimé, vous pouvez ressentir une certaine douleur aux pieds. 
Trop de négativité peut se manifester sous vos pieds. Appréciez les petits plaisirs de la vie. Trouvez-vous un nouveau loisir, une nouvelle passion. Cherchez la joie.

La prochaine fois que vous ressentirez une douleur physique, essayez de regarder à l’intérieur de vous-même et soyez attentif à vos pensées, à ce qui vous retient dans le passé, et aux émotions qui vous perturbent. 
La douleur agit comme un signe d’avertissement spirituel, et que la guérison doit se faire.
Philippe Huraux




Cette liste peut sembler restrictive et généraliser arbitrairement ce qui touche le corps physique, les maladies tout comme les dictionnaires qui tentent de généraliser le sens des rêves puisque ça concerne l’individu, le sujet.
Et comme nous sommes uniques et multidimensionnels, beaucoup de paramètres entrent en jeu mais l’info que je veux faire passer ici, c’est plus la réalité de l’impact des émotions, et surtout le fait de les refouler, sur la santé.

Apprendre à décoder les messages de l’âme par ces symptômes physique est essentiel parce que ça permet de cultiver la relation au divin en soi et de constater la perfection de ce que nous sommes. 
L’être humain est une création divine, parfaite et lorsqu’on se regarde avec les yeux du cœur, de l’âme, lorsqu’on décide de ne plus appeler « ombre » ce qu’on a refoulé, on commence alors à découvrir la magie et à dévoiler les mystères du vivant. 

C’est hallucinant d’habiter un corps sans le connaitre vraiment. 
Ceci dit, je suis la première à vouloir fuir l’émotion mais j’apprends à changer mon mode de fonctionnement et en accueillant peu à peu, à mon rythme, ce qui se manifeste en moi, j’apprends à apprivoiser cet aspect animal. 
Ce qui semble assez simple en principe s'avère difficile à mettre en pratique parce que nous avons développé toutes sortes de stratégies d'évitement, de fuite, de refoulement. 
Il sera donc difficile de ne pas réagir face à une montée émotionnelle, mais ça s'apprend et c'est un parcours initiatique. 
C'est un apprentissage qui demande foi, patience et persévérance mais ça vaut vraiment la peine parce que ça libère vraiment de la souffrance et des conditionnements.

Parler à son corps physique peut sembler relever du délire mais c’est extrêmement puissant et la réponse vient toujours.
Elle peut s’entendre à l’intérieur, formulée en phrases qui apparaissent comme une évidence ou encore en une image symbolique qui décrit la réponse. 

Mais très souvent, faute de proximité/intimité avec le corps, de foi aussi en sa capacité de communiquer avec la personnalité, c’est à travers les autres, les synchronicités, que les réponses nous parviennent.

En apprenant à considérer chacun des corps subtil et le corps physique comme un ensemble harmonieux, amoureux, dont chaque élément est autonome, possède son propre langage, on commence à se connaitre vraiment, de l’intérieur et à lâcher les croyances d’impuissance, le besoin de se référer à une autorité extérieure... 
On s’incarne vraiment, en conscience et l’amour devient le guide.


Merci de laisser les références, les liens, si vous souhaitez diffuser cet article dans son intégralité et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin d’honorer l’expression unique de chacun.

1 commentaire:

  1. merci de nous apprendre à mieux nous connaître et nous aimer Namaste

    RépondreSupprimer

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.