vendredi 24 juillet 2015

« Se voir à travers les autres » Lise Bourbeau





Saviez-vous que la façon dont vous voyez tout ce qui vous entoure — autant les objets, la nature que les personnes – est un reflet de ce que vous êtes et surtout de ce que vous croyez être dans le moment ? Eh bien, c’est vrai !

Il y a plusieurs avantages à accepter ce fait. Cela vous permet de :
·         Découvrir ce que vous ignorez de vous-même;
·         Savoir ce que vous acceptez ou non de ce que vous êtes;
·         Développer de la compassion pour les personnes qui vous dérangent;
·         Développer la notion de responsabilité, réduisant ainsi la culpabilité envers vous-même et la culpabilisation des autres.

Regardons ensemble comment vous pouvez découvrir à travers les gens qui vous entourent. Prenons l’exemple d’un collègue de travail qui vous énerve. 
Ce n’est pas ce qu’il fait ou dit qui vous fait réagir, mais bien votre jugement de ce qu’il est. Pour vous voir à travers ce collègue, vous devez vous poser la question : Je le juge ou je l’accuse d’ÊTRE quoi ? Supposons que la réponse soit : Je l’accuse de me manquer de respect, donc d’ÊTRE irrespectueux.



Cette réponse indique que vous n’acceptez pas une personne irrespectueuse, signifiant que lorsque vous êtes ainsi, vous ne vous acceptez pas. Moins vous voulez voir que vous êtes ce que vous jugez les autres d’être, plus vous vous attirerez des gens que vous jugerez d’être ainsi et plus ils vous dérangeront.

Pourquoi puis-je affirmer avec certitude que vous êtes ainsi ? 
Parce que ce que nous voyons chez les autres est notre miroir
Nous ne pouvons donc que voir ce qui nous appartient. Cet énoncé est une vérité d’ordre spirituel et elle existe pour tout le monde.
Si vous voulez utiliser tous ceux qui vous entourent pour vous connaître et développer davantage d’amour et d’acceptation dans votre vie et, par-dessus tout, améliorer vos relations, voici quoi faire lorsque vous découvrez un aspect de vous-même inconscient et non accepté.
La première étape est de vérifier, avec la personne que vous jugez, dans quelle circonstance cette dernière vous juge d’être la même chose, comme p.ex irrespectueux. Elle vous donnera probablement un exemple qui vous surprendra, car, selon vous, lorsque vous agissez ainsi, vous êtes loin de vouloir lui manquer de respect.
Deuxième étape : regardez quelle était votre intention ou motivation dans l’exemple donné par cette personne. Sachez alors que l’autre personne a la même intention que vous au moment où vous la jugez d’irrespectueuse.
Selon la loi de cause et effet, nous récoltons toujours selon notre intention.

Troisième étape : partagez à l’autre ce que vous avez découvert et remerciez-la de vous avoir permis de faire cette découverte ; la seule raison pour laquelle elle vous dérangeait était le fait que vous n’acceptiez pas d’être irrespectueux. Je sais que ce n’est pas votre préférence d’être jugé d’irrespectueux par les autres mais…
…le seul moyen pour arriver à être ce que nous voulons être est de passer par l’étape de nous accepter dans ce que nous ne voulons pas être.

Voilà la principale raison pour laquelle nous devons attirer à soi les personnes nécessaires qui vont nous aider à découvrir ce que nous n’acceptons pas de soi.
Lorsque vous voyez quelqu’un que vous jugez d’être quelque chose de négatif, mais qui ne vous dérange pas, cela vous indique que vous vous donnez le droit d’être PARFOIS ainsi*. Vous savez alors que vous vous dirigez vers ce que vous voulez être de plus en plus souvent.

Cet exercice du miroir peut tout aussi bien être utilisé avec un aspect que vous admirez chez quelqu’un, une caractéristique que vous ne croyez pas être. Supposons que vous admiriez une personne organisée. Cela indique que vous êtes en réalité une personne organisée, mais, ne l’acceptant pas, vous faites tout pour ne pas sembler être organisé. Il vous reste donc à vérifier de quoi vous avez peur si vous vous permettiez d’être organisé comme vous le désireriez.
Que votre jugement soit basé sur quelque chose qui vous dérange ou que vous admirez, souvenez-vous que vous vous empêchez de voir que vous êtes ainsi par peur de ne pas être aimé
Cette peur est aussi basée sur une de vos blessures de l’âme qui est le rejet, l’abandon, l’humiliation, la trahison ou l’injustice.
Vous avez donc intérêt à profiter de tous les miroirs qui vous entourent afin de mieux vous connaître, de vous accepter et surtout, d’utiliser ce moyen qui est le plus efficace pour améliorer les relations de tous genres.

Lise Bourbeau

Pour créer sa vie délibérément, il faut devenir conscient de soi et vibrer sur la fréquence de l’amour divin. En cela, la loi de permissivité, d’acceptation de ce qui est, nous ouvre les portes de notre potentiel créateur selon nos aspirations présentes (et non par défaut, selon les croyances portées par l'inconscient) puisqu’alors, on est en alignement avec la volonté de l’âme, sur la fréquence qui va attirer ce que nous émettons ; l’amour et la sagesse divins.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.