samedi 4 avril 2015

« Joie de VIVRE, d’ÊTRE ! »



Hier soir 21h...



J’ai une pêche ce matin, qui ne vient pas des médicaments ni d’une longue nuit de sommeil réparateur puisque j’ai adapté mes cycles à l’élan ce qui donne 5h de nuit, 2h de sieste et quelques moments de doux flottements au cours de la journée. 
Je ne me fais plus aucun souci quant à mon devenir ni celui de la planète parce que j’expérimente l’immense pouvoir de l’amour, de l’acceptation et de la création délibérée même pas exprimée ou visualisée. 
La puissance de l’amour sans conditions et de la psyché, est ma réalité quotidienne et même s’il m’a fallu un certain temps pour y croire, l’intégrer et savoir lâcher prise, maintenant, plus rien ne peux me faire revenir en arrière et c’est ce long parcours initiatique qui a forgé cette foi inébranlable. 
OUI, nous sommes créateurs par nos pensées et émotions associées. Le ‘drame’, c’est que nous l’avons oublié mais, tout nous ramène maintenant à retrouver cette conscience de qui nous sommes en vérité et tout le monde est bousculé afin d’aller puiser à l’intérieur de lui-même, l’amour, la sagesse innée et la force.
J’ai repris mon sevrage laissé en suspends lors de ces vagues énergétiques venues directement de la source Père Mère, du Soleil et de la Terre, afin de répondre aux élans de l’instant, d’intégrer cette habitude de s’écouter et d’accepter ce qui se manifeste en soi. Pour pouvoir intégrer l’amour inconditionnel, le faire circuler en moi, en accueillant la peur, la révolte, la colère, la tristesse et de cette façon, j’ai pu tomber et libérer les rôles du triangle de Karpman, que sont la victime, le bourreau et le sauveur. Des stratégies devenues obsolètes et que l’amour vrai de soi, le désir d’unité intérieure ont fini par absorber.


La pensée et l’émotion sont des énergies et leur puissance ne fait plus aucun doute. 
Le phénomène d’égrégores est aussi une réalité qui veut que, selon la loi d’attraction et de ressemblance, ce qui est sur la même fréquence vibratoire, s’attire et forme un "nuage énergétique", un réservoir où chacun peut puiser, où on se connecte en permanence, qu’on en soit conscient ou non. 
C’est ce qui donne l’impression que notre ombre va nous absorber et lorsqu’on devient conscient de cela, de la puissance des énergies qui sont vivantes, on peut lâcher la notion de bien et de mal, de dieu et de diable, qui nous maintiennent dans l’aveuglement, la dualité, le conflit, l’impuissance, l’attachement et l’inconscience, agissant comme des robots, incapables de penser par soi-même. 
Et pour cause, comme nous sommes connectés à l’inconscient collectif mais aussi habités de conscience, tant que nous activons les stratégies de la mort, de la prédation et de la peur, nous ne pouvons pas reconnaitre notre véritable nature, notre essence pure et éternelle. 
Mais quand on comprend que la vie nous renvoie exactement ce que nous émanons énergétiquement, quand on constate que notre vie correspond à nos croyances les plus ancrées, on commence à entreprendre un  nettoyage qui va révéler le divin en nous.

On va se rendre peu à peu que Tout ce que nous sommes et de l’intelligence pure et de l’amour qui forment notre essence primordiale, indestructible et éternelle. 
Chaque cellule est vivante et, ensembles, elles constituent une communauté qui interagit en permanence, ce que nous pouvons contacter en conscience. 

Notre parole, le verbe est puissant comme nos pensées et lorsque la pensée, l’intention et l’émotion sont sur la fréquence de l’amour sans conditions, nous pouvons réaliser nos plus belles créations ; l’amour véritable de soi qui nait de l’unité intérieure, de l’acceptation de Tout ce que nous sommes qui nous rend libre, souverain; la paix en soi; l’espérance salvatrice et créative; la joie de l’enfant capable de s’émerveiller et de voir la beauté en toute chose; la conscience ou connaissance de soi; la liberté d’être de penser et de faire, de choisir notre vie, la façon de gérer notre monde intérieure et la relation aux autres; la plénitude de l’être chaque fois qu’un aspect intérieur autrefois rejeté ou nié, est intégré dans l’amour pur; l’intégrité qui nous permet d’oser affirmer nos propres valeurs, sans avoir à les défendre mais en les incarnant; la transparence qui nous permet d’accéder à tout, de réfléchir la lumière et l’amour tel un diamant, d’être authentique et de manifester notre quintessence, de pouvoir apprendre à jouer avec les énergies, de manifester ainsi nos plus beaux rêves, ceux de l’âme et de la personnalité fusionnés; l’extase qui nait de l’unité intérieure et active la régénération cellulaire nous rendant puissant et capable de déplacer des montagnes simplement par le désir d‘être soi-même et d’aimer sans conditions, restrictions, sans limitation d’aucune sorte mais en connaissance de cause.

Devenir conscient de soi, de sa vraie nature, de son essence primordiale d’amour et de lumière, libère de la peur de la mort qui est perçue comme un passage et qui rend à la vie toute sa valeur, qui permet de reconnaitre que c’est un don précieux et qu’en ayant de la joie, du désir et du plaisir nous honorons la Source de tout ce qui est. Je ne parle pas de plaisirs artificiels et éphémères bien qu’ils nous portent sur une fréquence au-delà de la peur, des basses fréquences.
Non, je parle de cette joie qu’on a tous connu enfant, celle de découvrir le vivant, de se découvrir, d’explorer, de goûter la vie à chaque instant en conscience, dans la présence à soi-même, la capacité de se réjouir d’être simplement vivant, de pouvoir créer, manifester notre réalité quotidienne, de pouvoir communier avec l’invisible, avec notre propre divinité, notre essence christique, éternelle, notre âme, juste en étant présent dans l’instant et en vivant depuis son cœur, dans l’unité de nos corps physique et subtils. En étant conscient d’être relié à la source de toute vie en permanence, d’être aimé au-delà de nos espérances, d’un amour parfait, infini, par le Ciel, la Terre et notre propre présence divine, nos anges, nos guides…
J’ai pioché les clefs suivantes hier soir, au moment où je commençais à ressentir des symptômes du manque dus au sevrage et lorsque des pensées de désespoir venaient s’infiltrer, suite à la lecture de blogs qui sont sur la page d’accueil du site « le grand changement ». 

C’est clair que si on regarde les infos alternatives, celles qui montrent la réalité toute crue, les magouilles sociétales, les scandales, les manipulations et la guerre permanente et mondiale qui sévit, ne serait-ce que par le comportement des industries qui veulent imposer la chimie, (chemtrails, traitement des eaux, pesticides, alimentation trafiquée, médicament et vaccins meurtriers…) le contrôle (le tout sécurité qui prive des libertés…), l’hégémonie de l’argent (la corruption, les banques, les injustices sociales, la dette fabriquée de toute pièce pour maintenir les gens dans la peur du lendemain, la dépendance à l’argent, aux biens, à l'état…) il y a de quoi se coller une balle en pleine tête et c’est exactement ce qu’attendent les gens qui pensent détenir le pouvoir. 



Un retour au cœur systématique durant la soirée et la nuit...


Leur objectif, c’est de diviser pour mieux régner, de maintenir les gens dans la peur, la soumission, au travers des pensées-émotions de basses fréquences : la culpabilité (génocide juif, mais aussi action quotidienne injustes, mensonges, petites trahisons, vices, perversion…), la peur (de la maladie, de la mort, du lendemain…), la peur de l’autre, de l’étranger, de la différence (alors que c’est justement la richesse de la création), bref ils jouent avec nos blessures d’âme et profitent de notre ignorance MAIS leur pouvoir n’a aucune puissance face à la conscience, conscience de ce que nous sommes en vérité, des êtres essentiellement constitués d’Amour et de Lumière, c'est-à-dire dotés d’une conscience, intelligence, infinie et illimité et de l’immense pouvoir d’aimer.

Je ne parle pas de l’amour romantique mais de l’Amour pur, divin, de l’énergie de la vie qui sous-tend, porte et anime tout ce qui est. Qui est la Véritable nature du Vivant, qui est dans le cœur, le corps, les corps, de chacun et relie tout vie, depuis nos cellules jusqu’à l’humanité entière, l’univers…
Bon, les clefs de sagesses piochées sur le site de Monique Mathieu. Ah oui, j’allais oublier, j’ai demandé hier d’en savoir un peu plus sur les E.T., de recevoir des révélations personnelles, directes, d’être enseignée. Outre les pensées d’amour, d’espoir qui ont émergées quand j’ai choisi de faire confiance à tout ce que je suis plutôt que de céder à la peur du manque en prenant un bout de cachet, celui que j’avais décidé de mettre de côté, j’ai lancé un appel à l’aide au divin intérieur et extérieur. Et ces clefs sont venues amplifier la confiance en soi, au divin intérieur et  ma foi en l’amour tout puissant qui est en moi et me relie à la source en permanence. Enfin, des nouvelles clefs, enfin de nouveaux enseignements même si l’essentiel à retenir est rappelé ici, constituent la preuve irréfutable de ma progression dans la reconnaissance de l’unité que je suis, de la multidimensionnalité que je suis…

Clef 63
« Nous vous demandons de créer l’unité en vous, de rester alignés le plus possible car les mois et les années qui viennent verront d’importantes énergies pénétrer votre monde, des énergies provenant de toutes les planètes de votre système solaire et surtout de votre soleil. Celui-ci va émettre un rayonnement presque insupportable pour vous, un rayonnement qui sera insupportable pour les êtres dont les vibrations seront trop basses. »

Il n’y a pas à s’éparpiller effectivement et par l’unité de son ombre et de sa lumière, de tous ses corps, des énergies masculine, féminine et enfantine, on est protégé par cet amour tout puissant qui circule librement, créant un halo de lumière-amour tout autour de soi, émané depuis le cœur sacré. Cet article publié ce matin ou cette nuit en est le témoin.

Clef 634
« Nous vous le répétons encore et encore : vous êtes totalement maître de votre corps. Peu importe s’il y a souffrance ou dysharmonie, car au travers de la force de votre pensée et de la confiance que vous mettez dans ces pensées vous pouvez les annihiler, les transformer. 
Du jour au lendemain, vous pouvez retrouver toute l’énergie qui a quitté votre corps au travers d’une souffrance, vous pouvez retrouver une force décuplée, une joie profonde et une énergie insoupçonnée. »


Le travail de nuit continue dans l'atelier pâtisserie...


Totalement vrai et validé quotidiennement, par l’expérience, le mental, le cœur, le corps tout entier. J’appelle maintenant avec force, la régénération cellulaire, dans la confiance totale en ce pouvoir, prouvé par la science ou tout simplement le bon sens, l’observation objective de soi ; la cicatrisation est la preuve indéniable de notre pouvoir de régénération. 

La jeunesse éternelle aussi est une réalité qui demande à être portée par une intention dépourvue de peur, de doute, de besoin et d’attachement. Je ne cherche pas à être éternelle dans ce corps mais à y vivre dans les meilleures conditions. 
Ce qui demande d’accueillir la peur de mourir, d’être malade, de vieillir, de s’enlaidir, de perdre ses capacités, de devenir dépendant des autres physiquement mais aussi de reconnaitre le soutien et la solidarité des autres, de la société, du système qui malgré toutes ses imperfections, me permet de pouvoir me nourrir, me loger, me vêtir et d’avoir le temps de chercher, trouver, guérir et réaliser l’unité intérieure qui me permet de devenir autonome au niveau affectif. 
L’amour est une énergie vitale que nous pouvons trouver à l’intérieur de nous-même et lorsqu’on la reconnait et qu’on la laisse circuler librement en soi, on n’a plus besoin de rien. On va agir par amour, par plaisir, selon le désir de l’instant mais il n’y a plus de devoir, d’obligation et comme on rayonne ces énergies de hautes fréquences, la Vie nous la renvoie multipliée sous forme de cadeaux ; l’abondance de bénédictions en toute chose. Bien que je n’aime pas trop ce mot connoté, il est clair que lorsqu’on s’aime sans conditions, notre quotidien se modèle selon nos aspirations les plus belles, nobles, harmonieuses, il devient magique !

Clef 923
« Lorsque vous êtes sur un chemin qui vous permet de mieux comprendre et d’évoluer, ne le quittez pas ! Ne le quittez pas pour des raisons fallacieuses, ne le quittez pas en raison d’illusions sur vous-même ou en raison de ce que pourraient éventuellement dire ceux que vous croyez être vos guides.
Nous vous mettons en garde, parce qu’à l’époque actuelle il y a beaucoup d’interférences entre deux plans, le plan de la densité où vous êtes, et celui de l’astral qui, de plus en plus, disparaîtra au fur et à mesure de l’élévation de votre monde vers la cinquième dimension. »  

Bien que ce monde astral soit constitué en partie d’énergies ‘positives’, lumineuses et amoureuse puisque pour moi, c’est une évidence maintenant qu’il est notre création, celle de notre psyché, la projection de nos croyances basées sur la dualité conflictuelle, l’illusion de la séparation d’avec la source, qui nous a amené à imaginer et donc à créer par la pensée, en formant des égrégores, une image énergétique (donc ‘vivante’ mais invisible à l’œil nu) de nos peurs et de nos espoirs ; il est aussi constitué à l'image de ce que nous sommes, ombre et lumière; enfer et paradis, pour faire court. 
Le ‘problème’ c’est que tout ceci nous maintient dans l’enfermement, l’illusion, dans la prison du mental-inconscient et l’identification à l’ego, aux rôles. 



Bien sûr, on peut faire appel aux anges, archanges et autres êtres de lumière mais en sachant que le Véritable maitre, guide, enseignant, c’est le divin en nous-même ; la conscience pure et l’amour inconditionnel qui pourvoient à tous nos besoins. Puis si on considère que l’âme est immortelle et qu’elle ‘appartient’ à ce monde de projection, il semble logique que celle-ci ‘disparaisse’ aussi. 
Enfin, c’est plus complexe que cela mais le principe naturel de recyclage, l’amour qui englobe tout ce qui est, m’amènent à penser que l’âme une fois intégrée dans le corps, disons plutôt que lorsqu’elle a téléchargé sa mémoire, son essence, dans l’être humain, et quand on décide de devenir conscient, d’unifier tout ce que nous sommes, elle se dilue, se fond dans l’être et n’est plus projetée dans cet astral miroir qui nous permettait de reconnaitre le divin intérieur, la conscience divine.   
Elle ne disparait pas mais fait partie intégrante du corps physique (et des corps subtils, de l‘inconscient), une part, celle qui est supportable au niveau de la fréquence vibratoire pour l’humain, s'intègre aux corps denses et l’autre, celle qui est très élevée vibratoirement fusionne avec la conscience. 
Bon, c’est ma façon de voir les choses et c’est certainement plus subtil, complexe, que cela mais ça m’aide à accepter de lâcher l’illusion et surtout à retrouver mon pouvoir, la conscience que justement j’ai tout en moi pour être libre, puissante et souveraine. 

Quand on embrasse son ombre, elle est absorbée, harmonisée dans l’amour divin et son énergie sert la croissance, l’expansion de l’être et je suppose que ce désir d’unité, cette unification concerne aussi l’âme. 
Mais je ne vais pas pour autant me priver de ce soutien de cette connexion. 
Il est clair que vivre en pleine conscience n’est pas à ma portée et je ne suis pas certaine que ce soit possible. Non par limitation, parce que nous n’en sommes pas capables mais simplement parce que cette incarnation a pour but de manifester l’amour-lumière que nous sommes, en incarnant ces énergies et c’est au travers de l’échange que ça s’effectue depuis un corps de chair. 
C’est une chose positive si les égrégores formés depuis des millénaires sont dissouts dans l’amour parce que ça veut dire que les ‘diables’, ‘démons’, les énergies de la peur, de la violence, de l’horreur, du sacrifice…bref tout ce qui fait de la vie sur cette terre, un véritable enfer, n’auront plus d’emprise sur les gens….de pouvoir aussi ! On va pouvoir y voir clair. 
Évidemment ça va demander à chacun de prendre sa vie en main, de devenir responsable de lui-même mais comme chacun est éclairé et qu'on sait maintenant comment gérer son monde intérieur, tous ceux qui canalisaient vont pouvoir s’orienter dans des services d’aide à la personne, dans la gestion du quotidien, du stress, des émotions, des énergies ; il n’y a donc aucune crainte à avoir d’autant que nous sommes habitués à changer de ‘carrière’. 
Là encore, on peut voir que les connaissances et le vécu servent parfaitement le nouveau monde. On va pouvoir unifier nos savoirs, associer le mental et l’intuition, le féminin et le masculin, à tous les niveaux et dans tous les domaines de la vie ! 
Mon dieu, quelle perspective magnifique ! Il va y en avoir des créations d’emploi, des travailleurs indépendants, des gens qui vivront de leur passion, de leur don ! J’adore la Vie !

Clef 648
« Vous devez comprendre que l’Amour qui demeure en vous doit être nourri au travers de toutes les expériences que vous vivez. Comment peut-il être nourri ? Avec la conscience qu’il doit être relié à la Source et que c’est la Source qui peut nourrir votre Amour intérieur. 
Vous-même pouvez le faire grandir en ayant réellement conscience de sa réalité. Lorsque vous faites appel aux énergies telluriques et aux énergies du Christ Solaire, vous faites appel à des énergies qui vous nourrissent
Elles fusionnent au niveau de votre centre de force cardiaque et la fusion entre les énergies de la Mère Terre et de votre Père le Soleil inonde totalement votre corps et nourrit votre Partie Divine, nourrit votre âme et, de ce fait, nourrit également tout ce qui est matière en vous.»

C’est exactement ce que je fais tous les jours, régulièrement, lorsque ça bouge dedans, j’appelle cette connexion que je peux ressentir par des frissons, la paix, la joie, le sentiment de sécurité. 
Cette connexion à la Terre Mère, restaure mon intégrité par l’acceptation de cette incarnation, des conditions de vie dans lesquelles je peux voir toute la lumière et l’amour. Même mon passé si douloureux autrefois, je le vois comme un cadeau, comme la porte du divin intérieur, la clef qui a ouvert mon cœur et révélé mon essence, ma nature véritable, ma conscience, un choix judicieux de l’âme qui je la comprends maintenant, ne voulait surtout pas rater cette opportunité de guérir les blessures, de fusionner avec la conscience et ainsi de clore le chapitre des incarnations dans la dualité pour aller vers les mondes unifiés, déjà dans cette vie, quel cadeau ! 
Elle a mis le ‘paquet’ si je puis dire, mais ça valait vraiment la peine ! 
La guérison de l’enfant intérieur est effective et c’est dans des petits détails que je le constate. Hier, après avoir fait une médiation-sieste de deux heures, j’ai mangé (signe d’appétit de vivre) et me suis mise à faire de la pâtisserie en suivant l’envie de l’instant. 
J’ai testé une mousse au chocolat blanc avec du mascarpone et comme c’était fadasse, j’ai ajouté du jus de citron pressé bio. Je me suis éclatée à faire ça et épatée à trouver comment faire fondre le chocolat parfaitement, tout simplement en mettant de l’eau bouillante dans une  casserole et en posant un saladier dedans puis en laissant faire et en remuant de temps en temps. 

Le ciel à 7h ce matin; photo trouble, besoin de nourrir le mental d'espoir...écriture, lecture, accueil...


Tout en moi est sur la fréquence de l’amour et de la joie, dans l’union des énergies masculine, féminine et enfantine, quand je fais des desserts. C’est de la pure chimie et expérimenter des mélanges, des goûts, des formes, jouer avec la matière et les énergies réjouit tout ce que je suis. J’ai remercié mon enfant intérieur de m’avoir inspiré cet élan. Du coup, j’étais tellement présente à ce que je faisais que je n’ai plus pensé aux cachets ni même à fumer. Bon le résultat n’est pas terrible avec le chocolat blanc même avec du citron mais je ferais mieux la prochaine fois. Puis pour ne pas être frustrée, j'en ai fait une autre au chocolat noir. Comme c'est plutôt lourd à digérer, ça me fera ma semaine.
La perfectionniste en moi a pu s’éclater en même temps que l’enfant et ça, c’est encore une conséquence de l’acceptation de soi…

Clef 325
« N’oubliez pas ceci : avec notre aide, avec votre pouvoir intérieur, votre transition devrait et doit se passer merveilleusement bien. Petit à petit votre conscience deviendra beaucoup plus claire, les choses deviendront beaucoup plus simples pour vous, même les expérimentations que vous aurez à vivre, car vous les vivrez avec un autre état d’esprit, avec une plus grande acceptation, et aussi avec une plus grande compréhension. »

Tout à fait vrai. Encore une fois, je ne nie pas le soutien effectif des êtres d’autres mondes, d’autres dimensions, planètes, rien que ces clefs en sont le signe…mais l’idée qu’il y ait des guerres aussi dans l’espace, dans ce que je croyais d’une intelligence supérieure, est plutôt décourageante et le risque de se placer dans l’attente d’un sauveur extérieur maintient l’individu dans l’inconscience, les jeux de rôles, l’éloigne de son pouvoir le prive de sa liberté, de sa souveraineté. 
Un enfant d’un an doit prendre le risque d’apprendre à marcher sans être tenu par les mains de ses parents, s’il veut pouvoir avancer par lui-même. Oui, il va se gameller, se vautrer mais il se relèvera à chaque fois et c’est dans cet exercice qu’il va acquérir la force, l‘endurance, le savoir faire, et le pouvoir être. Il va pouvoir explorer le monde et se connaitre à travers le regard des autres mais il commence par se connaitre, par connaitre son corps, son enveloppe charnelle et ses pouvoirs et ses limites par le toucher, la vue, les sens et l’intuition. La clairvoyance aussi puisque il sait voir, reconnaitre les émotions par son ressenti et l’effet que font ses expressions…Le dernier article du résumé du livre du docteur Bruce Lipton explique très bien cela.

Bon, il est onze heures, j’ai prévu d’aller faire les courses pour la semaine entre midi et deux, et je ne suis toujours pas lavée ni habillée. 
Le ciel est bleu, sans traces d’avions, avec des vrais nuages et ça me réconforte énormément parce qu’au lever du jour, c’était horrible ! 
Je n’irais pas jusqu’à dire que mon rayonnement amoureux y est pour quelque chose mais je constate tout de même que ma façon de 'réagir' aux posts vus sur google+ a changé. D’ailleurs, une chose réjouissante, c’est de voir que de plus en plus d’amis font circuler l’info et rares sont ceux qui réagissent avec violence ou dans l’excès. 

Il semble que tout ceci soit bénéfique finalement, si ça nous amène à nous unir pour affirmer notre intention face au pouvoir mais déjà en nous même. 
Par la paix intérieure, le rayonnement collectif sera capable de faire changer les choses sans dommages collatéraux ! 


Le ciel à 8h avec de vrais nuages!


C’est l’intention qui créé et si on se branche sur note pouvoir divin, au-delà de l’émotionnel qui nous rend vulnérable face au puissants, si on agit par amour pour la terre et l’humanité, nous aurons gagné sans même avoir besoin d’être nombreux sur place. 

Mais il est bon tout de même de continuer de faire tourner l’info au plus grand nombre d’en parler entre nous, d’unir nos forces et nos compétences ; là est notre pouvoir en tant que collectif ! 
Nous avons ici l’occasion de tester notre pouvoir d’aimer individuellement et collectivement ! 
Il aura fallu en arriver là pour enfin s’unir en conscience. Finalement ceux qu’on considère comme les ‘mauvais’ dans cette histoire, servent l’intérêt du plus grand nombre, sans le savoir. Sauf au niveau subtil où il est fort probable qu’ils sachent ce qu’ils font…mais ça, seul le cœur peut le dire…

Parce que si je fais le bilan au niveau individuel, mental, émotionnel, cette situation catastrophique de prime abord, m’a certes amenée à voir et à vivre des moments désagréables par l’émergence de mon ombre mais c’est aussi grâce à cela, que j’ai pu libérer avec force d’intention, mon passé de victime, découvert mon pouvoir d’aimer, de créer, par l’alchimie émotionnelle, l’acceptation d’être traversée par ses pensées et émotions que j’ai pu ainsi relâcher ; plus d’amour de soi, de confiance en soi, je fume moins, prends plus soin de ma santé, le désir et le courage de lâcher l’addiction sont amplifiés, mon cœur et ma conscience se sont élargis, je peux sentir effectivement ma propre essence, la connexion au ciel et à la terre a été renforcée, conscientiser en profondeur,…alors merci aux éclipses mais aussi aux « méchants » révélateurs de ma puissance amoureuse. 

14h et toujours pas d'avion dans le ciel! Ce coup ci je vais faire les courses. 
J'espère que les deux livres que j'ai commandé au buraliste, de Barabara Marciniak sont arrivés! 
J'ai enfin arrêté de critiquer mon avidité à lire et constate que ça m'est bien utile pour rester ancrée tout au long de la journée! Et compris que l'enfant intérieur, ces énergies me sont aussi indispensables au bien-être, la créativité, que le masculin et le féminin!
Écriture, Lecture, jardin, cuisine, soin du corps, EFT, cohérence cardiaque, méditation-roupillon, ménage quand j'ai envie=joie de vivre, d’Être! Allons à la rencontre des autres!



Clefs de sagesse trouvées sur le site de Monique Mathieu : http://ducielalaterre.org



Vous pouvez diffuser ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de ne rien modifier (sauf correction des fautes d'orthographe), de citer l’auteur : Lydia Féliz, ainsi que la source : http://lydiouze.blogspot.fr  et ces trois lignes. Merci

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.