samedi 24 janvier 2015

« Poc a poc* » & « Nouvelles façons d'être » par Nicky Hamid & « L'âme boussole » par Carolyne Myss





Comme c’est bon de retrouver le silence et le calme du matin ! La journée d’hier bien qu’éprouvante, a fini dans la paix et une joie à peine perceptible mais suffisante pour me donner l’envie de persévérer sur ce chemin de l’amour inconditionnel de soi et de toute vie. 
Il est clair que j’ai encore beaucoup de mal à voir les autres avec les yeux de l’amour, surtout quand ils me perturbent. Car même si je sais que ça éveille des choses en moi, et donc que c’est un appel de l’âme à libérer des énergies bloquées, la tentation de voir la culpabilité de l’autre avant tout, est grande ! 
C’est la même chose au niveau des dirigeants du monde, voir et comprendre leurs agissements, sans pour autant les cautionner, est faisable tant qu’on n’est pas affecté directement. Honnêtement, je n’ai pas cessé de l’accuser par ‘amour pour lui’ mais bien pour retrouver la paix en moi.
J’ai dû faire taire l’ego deux ou trois fois en lui disant qu’on s’épuisait à essayer de comprendre et qu’en plus on s’embarquait dans des raisonnements qui nous maintenaient dans l’amertume, les reproches, bref dans des fréquences destructrices. 
Parce que la sensation interne était vraiment celle de la destruction. 
Non seulement de la paix mais aussi la dégringolade dans le déni de soi, le rejet de parts intérieures qui donne la désagréable sensation d’être divisé en dedans. 
J’ai donc appelé plusieurs fois mes corps à s’unir quoi qu’il arrive, parce que la force est là!


Alors dans le confort douillet de ce nouveau matin, j’appelle tous mes corps à s’unir, à se soutenir mutuellement, à maintenir la paix et l’amour dans cette reliance à l’épreuve de toute agression extérieure. J’appelle l’amour pur de ma présence divine, à remplir mon cœur et à rayonner sur tous mes corps et au-delà.

Surprenant ! J’entends des bruits en haut ! Aurait-il compris qu’il n’est pas seul sur terre ? C’était tellement silencieux que j’aie cru qu’ils étaient partis. 
Peu importe, ce qui compte c’est que j’aie retrouvé la paix, la joie et l’enthousiasme à agir. 

J’avoue qu’hier, j’ai demandé à mon âme d’écourter le parcours tant le désespoir était grand. Quel intérêt de vivre dans un monde où je ne me reconnais pas dans les choix des autres ? La sensation d’être étrangère à ce monde a amplifiée mais plutôt que de vouloir retourner dans les sphères d’amour originelles, j’ai adressé tout mon amour à l’enfant intérieur. En retour, si on peut dire, la curiosité, l’enthousiasme et la légèreté sont revenus.

Puis ce matin, j’ai été dirigée par la guidance intérieur, vers des messages remplis d’espoir. Des initiatives qui donnent envie de participer à cet élan solidaire de reconstruction du monde sur des valeurs humaines communes à l’âme, au divin.

Seul l’amour peut changer le monde sans violence, dans la puissance de la tendresse, de l’acceptation des différences, de la reconnaissance de leur richesse. 
Parce que celui qui ne pense pas comme moi, peut m’enseigner, élargir ma conscience, l’enrichir d’idées nouvelles, constructrices…

Alors oui, on peut espérer voir le nouveau monde s’épanouir et continuer de diffuser les bonnes nouvelles, celles qui donnent de l’espoir, qui élèvent les consciences, permettent de trouver l’amour en soi, de trouver l’autonomie affective. 
Et il y en a de plus en plus ! C’est très encourageant de voir toutes les âmes qui ont retrouvées la connexion au divin intérieur et qui guérissent par l’amour inconditionnel. 

Le cercle s’élargit de plus en plus et même si nous avons des façons différentes d’exprimer les choses, nous sommes tous d’accord sur l’importance de l’amour vrai de soi.
Nous avons passé un cap significatif et le nombre croissant de témoignages en est la preuve. 

Oui, l’amour est l’énergie divine que chacun peut faire croitre en lui et même si le travail semble ingrat par le fait que ça se passe en soi, loin des regards qui attendent quelque chose de spectaculaire pour oser croire en l’amour, c’est l’énergie de transformation dont le monde a besoin.

Alors cher enfant intérieur, pardonne-moi d’avoir encore du mal à me tourner vers toi dès que ça remue dedans. Merci de te manifester, de continuer d’appeler mon attention et de rayonner la joie de plus en plus. Précieux messager de l’âme, porteur des énergies que je chéris, je t’invite à rayonner tes énergies de Vie en abondance. Merci d’avoir manifesté la joie hier et de continuer de diffuser la légèreté, l’amour pur, innocent et si précieux.
J’ai prévu d’aller faire des courses alors je fais court. Je viens d tomber sur ce qui suit et ça fait du bien !

« Nouvelles façons d'être »
Tout est caché et cependant à la vue de tous.
Ce n'est pas une énigme. C'est la vérité de votre expérience et de votre connaissance.
Lorsque c'est complexe, faites que ce soit simple.
Lorsque vous êtes distrait, revenez à votre centre et regardez.
En cas de doute, soyez votre propre autorité.
Lorsque vous êtes dans la confusion, allez dans le cœur.
Lorsque vous vous sentez lourd (trop sérieux), soyez dans la légèreté.
Lorsque vous choisissez, ayez le regard de l'amour.
Lorsque vous vous sentez séparé, connectez-vous à la Source.
Ce que vous avez besoin de voir est là juste en face de vous.
Regardez à l'intérieur afin de connaître 'l'extérieur'.
Tout est caché et cependant visible par tous.
Chantez la chanson de votre cœur.
Ne laissez personne vous distraire de votre chanson.
J'ai tellement d'Amour pour vous
Nicky Hamid
French Translation TransLight https://www.facebook.com/TransLight

« Affronter vos vérités personnelles, vous libérer des dépendances ou des habitudes de manipulation, nécessite de la Force, du Courage, de l'Humilité, de la Foi, et autres qualités d'une âme déterminée, parce que vous ne faites pas que vous changer.
Vous changez votre Univers.
Votre Âme est une boussole.
Changez une coordonnée de votre boussole spirituelle et vous changez
la direction de toute votre vie. »
Carolyne Myss
AwakeningPeople.com

C’est maintenant une Certitude, en venant en son cœur, la vision est réelle, entière, libérée des filtres que peuvent constituer le mental ou l’émotionnel encore soumis à la peur, au passé.
Depuis l’ego seul, il y a comme un sentiment d’échec, de lenteur, la notion de labeur, de difficulté, le besoin de comprendre, la peur de se planter, de mal faire…

Depuis le cœur, tout apparait clairement, on sait, mais on ne saura pas forcément l’expliquer. C’est là le danger mais si on fait confiance, on ne le regrette pas. 
Bien évidemment le mental peine à s’ajuster mais ça donne une certaine humilité qui préserve de l’arrogance ou de la dominance.

Il est évident que lorsqu’on découvre le pouvoir du cœur, de l’amour, si l’ego veut s’en emparer, on va retomber dans les jeux de manipulation sans même s’en rendre compte. 
Le fait de vouloir envoyer de la lumière sur le monde, d’intervenir dans le déroulement des évènements, de prier pour que l’humanité s’éveille porte en soi quelque chose de l’ordre de l’abus de pouvoir.
Personnellement, je n’envoie plus d’amour sur le monde, en réaction, depuis l’ego, la volonté, puisque celui-ci a une vision très fermée des situations. 
Quand il m’arrive de le faire, c’est un élan spontané qui émane du cœur, c’est à dire qu’il n’est pas le résultat d’un raisonnement mais ça vient naturellement par envie de partager ces énergies qui nous font tant de bien. 

Le cœur rayonne naturellement les énergies et en venant restaurer la paix en soi, il n’est pas nécessaire de formuler les choses. Cependant, lorsqu’on est conscient de ce mouvement interne, on amplifie son action.

* Expression Catalane qui veut dire "peu à peu"


Vous pouvez diffuser ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de ne rien modifier (sauf correction des fautes d'orthographe), de citer l’auteur : Lydia Féliz, ainsi que la source : http://lydiouze.blogspot.fr  et ces trois lignes. Merci

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.