jeudi 7 août 2014

"Bulletin cosmique du mois d'Août 2014" par Ayung...avec une large intro...



Paige bradley

Comme ce bulletin résonne fortement, tant au niveau des symptômes physiques que des inspirations actuelles, je vous le transmet. La façon dont nous intégrons les énergies détermine notre état d'être du moment et il semble que les forces opposées se déchaînent. Ce qui se joue sur la planète est le reflet de ce que nous vivons en dedans. Tout étant inter-relié, il faut être vigilant pour ne pas se laisser embarquer dans la peur suscitée par la mise en lumière de l'ombre en tous et en chacun. Je ne sais pas si ceux qui sont conscients de leur nature véritable reçoivent une grande part des énergies lourdes afin de les traiter mais ça semble logique. En effet qui d'autre que ceux qui savent gérer les émotions pourrait les transmuter? Sans aller jusqu'à parler de mission, le fait de libérer ses ombres amenant plus de lumière en soi, il apparaît "normal" que l'ombre du collectif cherche une issue et soit attirée par cette lumière. Je ne veux pas non plus nourrir la paranoïa mais le réflexe de survie est sûrement fortement activé chez ceux qui jusqu'ici manipulaient, avaient le pouvoir sur l'ensemble. Les êtres qui se nourrissent des énergies de la peur ont tout intérêt à jouer leurs dernières cartes en "attaquant" tous ceux qui ne sont plus gouvernés par l'inconscient et qui pour cette raison pourraient faire basculer le collectif dans l'amour.

Il est indispensable de ne pas se laisser aller à retomber dans les rôles de victime, de bourreau ou de sauveur, en se contentant d'observer les choses de loin, sans "prendre parti", sans chercher à lutter ou encore à accuser. 

Tout ce qui est à l'extérieur reflète ce qui est en soi et la situation appelle une fusion des polarités à un niveau plus profond. La meilleure parade aux agressions énergétiques extérieures, c'est de laisser partir nos propres ombres afin d'engranger l'amour divin qui constitue un bouclier, une sorte de voile protecteur qui permet de ne pas être immergé dans la peur. En même temps, poser l'intention d'être protégé ne fait qu'amplifier le doute l'impuissance et la peur. La nuance est subtile entre choisir l'amour, le lâcher prise et ainsi s'extraire de toute influence extérieure puisque plus rien en soi ne répond à ce genre d'énergie et appeler l'aide les êtres de lumière dans l'espoir qu'ils viennent faire le ménage sur la planète en éliminant la noirceur, en combattant contre "les forces dominatrices". Les entités lumineuses ne peuvent agir par la violence et leur seul marche de manœuvre, c'est d'envoyer de l'amour et de la lumière.

Personne n'est totalement lumineux, transparent et il semble naturel que les énergies extérieures trouvant écho en soi, puissent déstabiliser ceux qui se croient au-dessus de l'ensemble, plus éveillés, qui continuent de se comparer, et y trouve une forme d'estime de soi qui s'apparente plus à l'orgueil qu'à l'amour véritable de soi. Quand on s'aime en totalité, quand on est capable de regarder ses ombres avec compassion, on n'est plus dans le jugement ou l'accusation mais on comprend que chacun doit vivre son propre chemin de retour au foyer. Personnellement j'évite les messages qui parlent des extra-terrestres et de leur action contre l'ombre. Comment pourrait-on obtenir la paix dans le monde, par la force?

Tout comme à l'échelle individuelle, la paix se trouve dans l'équilibre des polarités, dans le fait de ne pas se juger mais au contraire en acceptant ce qui est, au niveau collectif, la meilleure posture serait d'envoyer de l'amour aux forces involutives. Non en espérant qu'elles s'éveillent à leur vraie nature mais juste pour être neutre en dedans et rayonner la paix. 

Vouloir changer les autres, c'est encore un schéma issu de la peur, du besoin de contrôle. Si ce désir est en soi, c'est qu'il demande à être vu, aimé et libéré. Chacun est responsable de lui-même et seulement de lui-même. C'est un "travail" à plein temps qui demande de la présence, de la transparence, de l'amour inconditionnel pour soi-même et pour toute vie. Là encore se manifestent les énergies du sauveur lorsqu'on cherche à changer l'autre. En général, c'est quand on n'arrive pas à changer son propre monde intérieur qu'on a ce genre de projection. Par expérience, je vérifie qu'on ne peut se transformer à moins de changer son regard sur soi et sur l'extérieur. Mais accepter ce qui est, c'est reconnaître l'ombre en soi et ne pas la rejeter mais juste l'observer avec neutralité. Pas évident puisque le corps émotionnel est chargé de souffrance qu'on a trop tendance à nier, à vouloir éliminer le plus vite possible. C'est un réflexe automatique que seule la conscience peut éclairer et l'amour inconditionnel, libérer.  

En ce moment, mon réflexe, c'est d'offrir ce qui est lourd en moi, à ma présence divine. Je relis le livre de Pamela Kribbe; "les messages de Jeshua" et cette relecture me montre que j'avais occulté ce qui est dit concernant l'âme et sa fragilité. Cet aspect demande aussi à guérir et je me suis sentie poussée plusieurs fois à lui demander de se laisser embrasser par la présence divine, à se laisser guérir par l'amour inconditionnel de la source afin de retrouver l'unité intérieure. Le temps de l'union de ces aspects semble être arrivé. Il ne s'agit pas de les comparer mais de faire cohabiter ces deux réalités. Enfin, c'est de cette façon que je ressens les choses.  Il est temps pour l'âme de relâcher la culpabilité, la notion de valeur, de jugement et de comparaison, d'accepter les souffrances induites par l'illusion de la séparation, de relâcher la notion d'évolution pour embrasser la perfection de la présence divine constituée d'amour et de lumière. Comme une réconciliation entre ces deux aspects qui semblent porter des énergies complémentaires et non opposées. Ne parle-t-on pas d'état d'âme? Cet aspect de soi qui enregistre les expériences, "choisit" les incarnations selon le mode de comparaison, de bien et de mal, pas dans un sens moral mais tout de même avec l'idée de s'améliorer, d'évoluer et de grandir au travers des personnages de victime, bourreau et sauveur, qu'elle joue à tour de rôle. Or nous sommes à libérer la dualité et il semble logique qu'elle soit aussi amenée à libérer cette vision de la vie. Dès lors qu'on se fixe des objectifs de perfection, on se colle la pression et les frustrations qui en découlent amènent à nourrir l'amertume, le rejet de soi, la sensation d'être manipulé par quelque chose de supérieur à soi puisque on se sent impuissant à s'élever lorsqu'on constate que des ombres demeurent en soi. On a l'impression de ne pas avancer mais l'erreur est de croire qu'il nous faut "évoluer" par l'action, le mérite, l'effort alors que c'est le lâcher prise et l'acceptation qui opèrent les plus grandes guérisons. Selon ce que je ressens, c'est la guérison et non la poursuite de la perfection qui nous est proposée.

Selon le point de vue neutre de la présence il s'agirait plutôt d'expérimenter la matière, la densité, pour enrichir la création. La présence divine, pure essence ne peut goûter l'expérience humaine qu'au travers de l'âme et pour cette raison l'idée de supériorité ou d'infériorité semble désuète. 

L'heure est à la guérison du trauma de la naissance cosmique. C'est comme si le fait de vouloir unifier le masculin et le féminin intérieur amenait à réaliser l'union de l'âme et de la conscience divine, christique. Je voulais juste faire une petite introduction au bulletin cosmique...


Vous pouvez diffuser ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de ne rien modifier (sauf correction des fautes d'orthographe), de citer l’auteur : Lydia Féliz, ainsi que la source : http://lydiouze.blogspot.fr  et ces trois lignes. Merci 
 



Août sera franc, actif, exigeant et plein de potentiels. Un mois qui demande de ne plus se laisser nourrir par l’ambivalence, par l’impuissance et la léthargie. Le mois d’Août impose à la clarté (éliminer tout ce qui n’est pas bon ou sain dans votre vie ou tout ce que vous ne supportez plus), au changement, à l’expansion, à la restructuration, aux grands mouvements. Le mois d’août peut aussi être synonyme de beaucoup d’agressivité ou de combat car c’est un mois qui se manifeste dans le corps physique, dans notre propre créativité, dans notre focus et nos frontières. Que ressentez-vous au niveau du 3ème chakra ? (chakra du plexus solaire, chakra qui permet de le développement de la personnalité, qui favorise l’assimilation des sentiments et des expériences, qui aide à l’élaboration de l’être) ? Comment pourriez vous faire éclore ce 3ème chakra dans cette nouvelle ère?
Un mois rude sur les relations, les habitudes de sommeil, la digestion et l’équilibre de nos énergies physiques. Vous sentirez le besoin de laisser aller vos multitâches et de vous concentrer sur ce qui vous fait du bien, sur ce qui vous appelle et vous donne la joie. Concentrez-vous sur ce que vous souhaitez créer ou manifester, attention aux distractions de toutes sortes.
Août 2014 porte en elle la Polarité solaire, le noyau de Dieu : le magnétisme, la protection, la clarté, la sincérité, la fidélité, le dynamisme, la générosité. Sortons des vieux archétypes masculin et féminin. Nous sommes à reconnecter (sans fusionner) nos deux polarités : Lunaire et solaire.
Pendant ce mois d’août, ne pas trop prendre les choses personnellement. Il se peut que comme l’activité volcanique que nous pourrions voir sur la terre, vous sentiez aussi que votre propre intérieur est bouillonnant et proche de l’explosion. Bouger physiquement pendant ce mois pour éviter une trop grande stagnation du 3ème chakra et du volcan intérieur.
Août est sur un changement : emploi, relation, localisation…tout peut-être soudain. Si cela se produit, faîtes confiance. L’univers conspire toujours pour le mieux, pour nous faire fleurir et nous éveiller. Nous avons des anges gardiens et des milliers d’enseignants. Assurez-vous de vous gardez du temps non programmé dans votre horaire pour être disponible aux synchronicités de la vie, à la spontanéité et aux bonnes surprises.
Retirez votre pied de l’accélérateur, laisser l’élan vous faire avancer. Beaucoup de test pendant ce mois. Suivons le courant et faisons confiance même si ce n’est pas exactement là où nous avions pensé aller ou nous pensions être. Cela ne signifie pas que nous devons nous résigner, cela signifie que nous ne pouvons plus vivre emprisonner, et qu’il est mieux de relâcher et de continuer ce besoin de découvrir continuellement, de nous élancer dans nos passions, celles qui nous émerveillent. Alignons nous avec les forces de l’univers. La pleine lune du 10 août nous offre l’occasion de nous engager à changer et à libérer l’énergie des habitudes anciennes, des peurs et des conditionnements, cette pleine lune n’est pas une baguette magique mais plutôt une nouvelle boîte à trésors-outils qui nous fait découvrir une force supplémentaire : L’INTUITION PROFONDE et non plus seulement le monologue intérieur.
Pendant ce mois d’août, nous explorerons les nombreuses possibilités que sont ces changements, que nos forces polaires et solaires ne sont plus contradictoires et que nous entrons en place dans ce nouvel axe avec vérité et courage. Car de toutes manières, tout porte à faire les choses différemment et à réaliser nos pleins potentiels sans contrôle, avec authenticité et confiance totale.
Nous ne pouvons plus fonctionner avec les étiquettes, les croyances qui nous accablent et limitent notre potentiel. Nous sommes à une ère naissante qui exige que nous soyons en relation avec l’ensemble de la vie. Et comme elle tourbillonne autour et à travers nous, il est mieux de sentir l’infinie simplicité, la compassion sans pitié et des grands yeux ouverts sur la profondeur. Rassemblons notre courage et faisons les choses d’une manière différente. Dans ce grand Univers, nous avons tous une responsabilité, une contribution consciente.

En ce mois d’août si vous terminez quelque chose, faites le bien. Retirez toute votre énergie de cette situation ou relation et honorez avec gratitude tout ce que cette expérience vous a enseigné. Si vous manifestez quelque chose de nouveau, célébrez sa date de naissance, partagez avec des amis, honorez cette nouvelle chose d’une manière spéciale.
Le mois d’août sera un voyage – Ayung
http://ayungdari.wordpress.com/
© 2014, Recherche et transmission par Michel /Arcturius.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.