jeudi 6 juin 2013

Pacifier le monde intérieur pour vivre la paix avec l'extérieur...Résumé des "4 accords Toltèques" de Don Miguel Ruiz




Le rubis doré de la paix, l'eau qui purifie, le blanc de la joie et de la légèreté

J’ai pu vérifier combien le centrage, la confiance en soi et le fait de ne pas juger soi-même ou l’extérieur, porte immédiatement ses fruits. Je m’apprêtais à monter péniblement la côte à vélo pour vérifier que le canal d’eau était ouvert plus haut et mon voisin de jardin était en train de finaliser le travail commencé il y a quelques jours pour mettre en place le système d’arrosage. Belle synchronicité qui m’a encore montrée que de vouloir forcer les choses et même d’affirmer sa volonté par rapport à l’extérieur n’a aucun pouvoir sur les situations bloquées. En fait, il ne s’agit pas d’exprimer sa volonté, de vouloir changer les choses extérieures mais bien d’être en accord avec soi-même. Même si je me le répète très souvent, ce n’est pas encore tout à fait acquis. Le fait d’être en paix intérieurement créé la paix à l’extérieur. 
La lecture du message de Jeshua et l’affirmation du désir d’unité ont suffit pour que tout se débloque. Même si les voisins du dessus continuent de claquer les portes, je ne m’en occupe pas. Quand mon cœur ne réagira pas en faisant un bond, à chaque fois, je saurais que la paix s’est installée. C’est vrai que quand je lisais qu’il fallait être centré, dans les messages des gens qui se sentent concernés par l’ascension, j’avais du mal à en saisir le sens de façon concrète. De même que lorsqu’on le vit, il est difficile de trouver les mots ou plutôt d’ajouter aux mots, la sensation. C’est impossible même si les mots portent une certaine vibration. En plus quand on se gave de lecture spirituelle, le sens des mots perd sa valeur par la répétition. Le mental s’habitue, acquiesce mais tant que ça n’est pas vécu au moment opportun, ça n’a pas vraiment de sens.
Quelques fois, je me dis que si je n’intellectualise pas les choses, je n’aurais plus rien à dire, mais affirmer, c’est vouloir convaincre ou même se convaincre. Le silence est le signe de l’acceptation de ce qui est. Quand on cesse de mentaliser pour vivre réellement, les outils virtuels n’ont plus de raison d’être. Quand on n’a plus rien à chercher, à prouver, le silence laisse la place au bavardage mental. J’ai peur de ça en fait. C’est comme si j’allais cesser d’exister. L’ego manifeste sa présence et craint de disparaître. Je lui ai dit que je ne savais pas s’il allait mourir lors de l’ascension mais que de toute façon, selon les lois de l’incarnation, il est appelé à le faire un jour ou l’autre. Autant vivre en paix, dans l’harmonie d’ici là.

Le violet de la liberté, le blanc de la joie et l'eau de purification

Il n’est pas question de s’écraser devant les autres mais de s’entendre intérieurement afin de ne pas créer de situations qui montre le conflit interne. L’énergie masculine n’est pas une force qui écrase tout sur son passage. Ne pas réagir aux agressions des autres ça n’est pas jouer la victime qui subit mais guérir les aspects intérieurs qui ont manifesté une situation pour refléter cela. Le voisin qui était parti est revenu et je m’attends à ce qu’il foute sa zône pour bien montrer sa supériorité, son mépris pour tout le monde. L’intelligence, mon ego, c’est de ne pas y attacher d’importance et de saisir l’occasion de se soutenir mutuellement encore plus, plutôt que de s’en vouloir et de blâmer une partie de ce que nous sommes.
J’appelle Mickaël à la rescousse pour minimiser la parano face à ce que je ressens. C'est comme s’ils cherchaient à amplifier leur pouvoir en recherchant à mettre le voisinage de leur côté. La voisine se fait mielleuse avec tous les voisins dont elle m'a dit le mépris qu'elle leur portait. 
C’est toujours la même chose une personne s’associe à une autre pour se sentir plus forte. En l’occurrence, la voisine s’est créée toute une tribu pour combler son vide intérieur. Quand ses enfants et petits enfants sont là, elle se sent forte et ose s'imposer de façon bruyante et exubérante. Inutile de la blâmer puisqu'elle met en évidence ma difficulté à comprendre ce qu'est l'énergie masculine.
J’ai assez perdu de temps et d’énergie avec cette histoire. Ce qui compte c’est qu’est-ce que ça réveille en moi ? Et comment je prends en charge ce qui se vit à l’intérieur. Puisque leur comportement est régit par des vieilles énergies, l’idéal serait que j’envoie de l’amour à tous ces gens afin de m’en libérer. Mais ça ne serait pas vraiment sincère même si parfois j’arrive à éprouver comme de la compassion pour leur façon d’être. Malgré tout, ça n’est pas de l’amour et ça ressemble trop à de la condescendance. C’est le moment de relire et d’appliquer le deuxième accord Toltèque. Une petite sieste ou une tentative et je copie colle un résumé des 4 accords puisqu’en les relisant je me rends compte que le troisième est aussi mis en avant aujourd’hui.

Trouver sa souveraineté sans pression, dans la pureté de l'être
L’essence des « 4 accords Toltèques » de Don Miguel Ruiz.

Premier accord
« Que votre parole soit impeccable »

...Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez.
N’utilisez pas la parole contre vous-mêmes ou pour médire autrui.
La parole est comme une graine que l’on sème dans la pensée de l’homme.
Chaque critique que l’on fait, chaque jugement que l’on pose à l’égard d’autrui est comme un sort que l’on jette.
En ayant conscience de cela et en faisant attention à nos paroles, nous pouvons distiller du bonheur, de l’amour et manifester une merveilleuse magie dans notre vie et dans la vie des autres...

Deuxième accord
« Quoiqu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle »

...Vous n’êtes aucunement responsable de ce que font les autres ou de ce qu'ils pensent.
Cela n’est qu’une projection de leur réalité.
Quand vous aurez pris l’habitude de ne jamais faire une affaire personnelle de ce qui vous arrive, vous éviterez de nombreux problèmes dans votre vie.
Votre jalousie, votre envie, votre tristesse et même votre colère disparaîtront.
Vous serez immunisé contre tout poison émotionnel et vous retrouverez votre liberté...

Troisième accord
« Ne faites pas de suppositions »

...Nous avons tendance à faire des suppositions à propos de tout ce que les autres font ou pensent. Comme nous croyons qu’elles sont vérité, nous en faisons une affaire personnelle et nous leur en voulons.
Toute la tristesse et les drames auxquels vous avez été confronté dans votre vie proviennent de cette habitude de faire des suppositions et de prêter des intentions à autrui.
Il vaut toujours mieux avoir le courage de poser des questions et d’exprimer clairement ses vrais désirs...

Quatrième accord
« Faites toujours de votre mieux » 
En tout et partout, faites toujours de votre mieux, ni plus ni moins. Lorsque vous en faites trop, vous vous videz de votre énergie et vous agissez contre vous-mêmes.
Par contre, si vous ne faites pas toujours de votre mieux, vous vous exposez aux frustrations, aux jugements, à la culpabilité et aux regrets.
Faites donc simplement de votre mieux. Ainsi, il vous sera impossible de vous juger. Et si vous ne vous jugez pas, il n’est pas possible de subir la culpabilité et la honte.

Alors, juste pour ce jour:



« Ma parole sera impeccable ;
Quoiqu’il arrive, je n’en ferais pas une affaire personnelle ;
Je ne ferai aucune supposition ;
Et je ferais de mon mieux ».

 "Si vous rompez un accord, recommencez le lendemain, et à nouveau le jour suivant.
Un jour, vous découvrirez que votre vie est régie par ces quatre accords.
Et vous serez surpris de voir comment elle aura été transformée".

Le rose de l'amour, le jaune de la sagesse et le violet de la liberté

Il ne reste plus qu'à appliquer! J'ai pu faire ma séance de relaxation sans être dérangée. Il y a eu un peu de bruit et il a fait sa répétition mais il semble qu'il ait changé son matériel de place parce que le son est beaucoup moins intrusif. Encore la vérification de l'importance de lâcher prise et de revenir à soi, en toute circonstance. Finalement, la journée se termine plutôt bien:! Je vais trier les photos de ces derniers jours, je dois en avoir plus de mil! 

Photos de ma collec' que vous pouvez utiliser en citant la source.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.