lundi 18 mai 2015

« Amour Inconditionnel » le Groupe via Steve Rother






Qu’est-ce que l’amour inconditionnel ? C’est la loi d’attraction à son apogée. 
Tout acte de création dans l’univers revêt une motivation. 
Considérez la motivation de façon à observer le véritable flot d’énergie. 

Donner de l’amour librement, ouvertement et d'une manière désintéressée lance un message dans l’univers qui automatiquement, renvoie tel un boomerang tout ce qui est de vibration similaire.

L’amour inconditionnel illustre la compréhension de cette loi. 
Elle représente de surcroit un déplacement de la conscience de polarité vers la conscience d’unité. 
Il s’agit d’un pas décisif vers le niveau supérieur dans l’évolution de l’humanité que nous illustrons par de l’information channelisé antérieurement : « …car vous récolterez ce que vous avez semé. » « Faites à autrui ce que vous aimeriez qu’on vous fasse. » 

Ce sont des exemples de la loi d’attraction. Il est toutefois omis ici que les vibrations reviennent vers vous amplifiées dans un grand nombre de fois, en réponse à ce qui est émis. 


Équilibrez l’amour conditionnel et inconditionnel, dans vos relations. 

L’amour inconditionnel est une discipline qui exige que vous éradiquiez tout jugement de votre sphère. 

Ainsi que nous vous l’avons dit auparavant, on peut retrouver la trace de tout jugement jusqu’à ceux que vous exprimez sur vous-même

Une fois encore, vous voyez que tout est en relation avec les sentiments que vous avez pour votre personne. Commencez par vous aimer et tout se mettra en place…
Voir le chapitre « Commencer par s'aimer soi-même », en deuxième partie de l’article.


(J’allais zapper la fin de ce passage parce que ça peut créer une dépendance.
Mais je sais aussi combien il est difficile parfois de s’aimer à travers nos défauts, nos faiblesses, notre dégoût de la vie, nos blessures alors comme ils sont au courant de l’effet boomerang et si vous sentez que cette explication de l’amour résonne en vous il vaut peut-être mieux se tourner vers des êtres conscients des lois universelles et de leurs effets plutôt que de s’attacher à des personnes qu’on aura en plus attiré par des vibrations de manque. Là, on est sûr de tomber sur des parfaits miroirs de notre ombre. Et si on n'est pas convaincu qu'accueillir son ombre c'est justement ce qui nous permet de cultiver l'amour en soi, on nourrira la haine de soi et de l'autre).  

Voici donc les quelques lignes qui concluent ce chapitre du livre :
Page 62 :
« Si vous découvrez que vous en êtes incapable (de vous aimer), ouvrez vous alors à l’amour que nous vous portons car nous sommes là pour vous aimer jusqu’à ce que vous appreniez à le faire…Notre motivation est simple.
S’il vous plaît, r-appelez-vous l’unité sur le terrain de Jeux et traite-vous avec respect, prenez soin les uns des autres et jouez convenablement ensemble…
Le Groupe.
Extrait du livre « R-appelez-vous » Steve Rother et le Groupe aux éditions Hélios. 

 





J’ai encore eu l’occasion de vérifier l’efficacité de l’accueil de son ombre, de tout ce qu’on qualifie de mauvais en soi, de l'amour sans conditions de soi. C’est éprouvant mais finalement, par l’expression libre, sans jugement, de tout ce qui remonte à la surface, la paix revient et tout se remet en place naturellement, de façon fluide. Puis concernant l’appel à l’aide vis-à-vis du monde invisible, plutôt que de se tourner vers des êtres inconnus, je préfère demander le soutien de ma présence divine, de l’amour lumière en moi, de la source père mère. C’est une façon de reconnaitre sa propre lumière, au travers de son ombre et ça équilibre les polarités, le masculin et le féminin... 

Merci de laisser les références, les liens, ainsi que celui qui mène au site de l’éditeur, si vous souhaiter diffuser cet article et de mentionner aussi ce blog (http://lydiouze.blogspot.fr ) afin de respecter le travail de chacun. Celui de recherche, de retranscription, de publication, d'illustration, demande du temps et de l’énergie même si c’est réalisé avec passion.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.