mercredi 7 janvier 2015

« Ne tombez pas dans le piège de la colère et de la révolte » – Fédération Galactique via Emmanuelle Ruiz





« Je ne regarde pas la télé ni les infos mais le « hasard » m’a porté sur cette terrible nouvelle qui m’a profondément bouleversée, les larmes coulent sans arrêt, mon cœur se déchire mais je n’ai pas de colère. 
Je pensais bien que les choses allaient exploser et la préparation par la gestion émotionnelle, est d’un grand secours. J’ai spontanément demandé à canaliser l’énergie d’amour de la source pour qu’elle se diffuse jusque dans le cœur de la terre afin qu’elle participe à l’absorption d’une part de la peur, (à la mesure de ma capacité à maintenir la paix et l’unité intérieure) du déséquilibre créé par les vagues d’émotions. 
Et comme quand je me connecte à l’amour, il absorbe ma propre peine, je me dis que ça peut peut-être influencer un peu. 
Je constate une fois de plus que le fait de venir au cœur de soi, d’accepter ce qui est puis d’offrir son chagrin, ses sentiments, ses émotions à la conscience d’amour et de lumière, libère de la souffrance, de la victimisation, du sentiment d’impuissance et rend libre. 

Nous passons à un degré supérieur de maitrise. Il n’y a pas de sens hiérarchique dans ce que je dis mais d’urgence à lâcher prise, à faire confiance à la puissance de l’amour. D’ailleurs, quand je parlais à ma présence divine et que je lui demandais d’absorber la peur, j’ai rit tellement il m’est apparu évident que l’amour est indestructible
Ce n’était pas une image mais un rire spontané  porté par la certitude devant l’évidence, qui rendait ma demande obsolète. 
Mais un autre degré de maitrise, même si ça demande d’être attentif à maintenir la paix en soi, implique aussi plus de force, de puissance d’aimer, de lâcher prise, de patience, de tempérance, de paix, de légèreté, de joie mais aussi de lucidité. 
Je suis tombée sur ce texte qui a fortement fait écho en moi ! La liberté touchée en plein cœur comme dans cet attentat m’aurait déprimée, révoltée, avant, mais maintenant que je sais que la liberté ne dépend pas des circonstances extérieures, la peur et la révolte n’ont plus aucun sens ni intérêt. » Lydia

 «  Chers frères et sœurs de la planète Terre,
En ce jour de trouble pour les habitants de la France, nous réunissons nos énergies d’Amour pour vous soutenir.
Ne tombez pas dans le piège de la colère et de la révolte.

Vous ne ferez que nourrir les forces obscures qui cherchent à vous détourner de votre vraie nature.
N’ajoutez pas vos plaintes à l’égrégore déjà existant en diffusant vos émotions et vidéos négatives sur vos réseaux sociaux.

D’autres événements se produiront encore de par le monde, concentrez-vous sur votre cœur, rayonnez la joie et l’amour quoiqu’il arrive.
Restez centré en vous sans vous laissez perturber par cette vague destructrice cherchant à vous corrompre.

Nous vous convions à ouvrir vos cœurs, afin que les âmes sacrifiés en ce jour sur votre territoire puissent se diriger vers la Lumière. Votre révolte ne fera que les freiner et les retenir.

Priez pour la paix des familles ayant perdu un enfant, un frère.

Votre mission est de vibrer votre amour afin que la Lumière puisse jaillir au vu de tous.

Chers frères et sœurs, unissez vos cœurs, vos prières pour que la paix Divine inonde votre monde.
Nous sommes près de vous et bien que nous ne puissions empêcher que de tels événements se produire, nous vous témoignons notre Amour.

Gardez votre foi, ceci est une épreuve dont le but est de vous détourner de votre conscience.
Soyez attentifs à vos paroles, vos pensées, vos émotions afin de ne pas nourrir des résultantes négatives pour vous, votre entourage et votre monde.
Nous vous invitons à vous relier ensemble, à vous soutenir et à multiplier vos témoignages d’amour par tous les moyens mis à votre disposition. « 

La Fédération Galactique
Canalisé par Emmanuelle Ruiz le 7 Janvier 2015 à 17H15

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.