lundi 27 mai 2013

Suite du message de Jeshua reçu par Paméla Kribbe « Abandon et contrôle ».




Trouver et suivre sa passion

Chacun naît avec une passion. Imaginez cette passion sous la forme d'une belle rose rouge. Imaginez que, juste avant de naître, vous êtes au bord du ciel, tenant dans votre main cette exquise rose rouge. Bien que vous hésitiez à faire le saut dans le royaume terrestre, et  vous vous demandez même avec mélancolie si vous y êtes prêt(e), vous ressentez un feu  à l'intérieur de vous, une passion, qui se présente à vous sous la forme de cette rose rouge. Imaginez à présent que vous faites ce saut, vous vous incarnez, vous portez maintenant cette rose en vous, dans votre ventre et votre cœur. Laissez venir à vous l'énergie de la rose. Permettez à votre passion originelle, à votre inspiration, de se présenter à vous, à cet instant. Regardez-la, à quoi ressemble-t-elle maintenant ? Saisissez la première image qui vous vient à l'esprit. La rose a-t-elle l'air un peu triste et fanée ? Ou bien est-elle rayonnante de vie ? Voyez-vous un bouton de rose ou une fleur épanouie ? A-t-elle besoin que vous lui donniez quelque chose à cet instant ? Peut-être plus d'eau ou de soleil, ou plus d'amour et d'attention, ou bien veut-elle changer de lieu, pour un environnement plus nourrissant ?  Imaginez que vous lui donniez exactement ce dont elle a besoin, et voyez comment cela vous affecte au niveau intérieur.

La Terre est de couleur rouge, ainsi que le chakra-racine. C'est la couleur de la passion. Vous avez souvent peur de votre propre passion. Vous avez peur de laisser ce flot originel s'exprimer ouvertement dans votre vie, car cela va à l'encontre de ce que la société ou la tradition considère comme étant correct, bon et sensé. Toutefois, en chacun de vous il y a une passion originelle et une inspiration qui est la source-même de votre existence ici et maintenant. Vous ne pouvez pas réellement être comblés et inspirés tant que vous ne permettez pas à cette énergie de traverser votre vie et de la guider. 
L'essence de l'abandon en tant que style de vie est que vous vous abandonniez à vous-même, à la passion de votre âme, l'inspiration qui a bercé votre vie actuelle.

Voici quelques pistes pour reconnaître si vous êtes connecté à la passion de votre âme :


1- Se sentir inspiré(e)- quelle que soit la direction, c'est là où vous avez besoin d'être 

Adopter l'abandon comme style de vie signifie que vous vous laissez guider par ce qui vous inspire vraiment. L'abandon n'est pas une énergie passive. En vous abandonnant à ce qui vous motive et vous inspire réellement, vous ouvrez la porte à un flux d'énergie actif et vivant. Pour découvrir ce flux pour vous-même, vous avez besoin de découvrir avec quelle sorte d'activités votre énergie se met en mouvement de façon naturelle. Quelles sont les choses qui vous rendent heureux(se) et en paix ? 
Dans quelles sortes d'occupation ou d'exercice sentez-vous que les choses bougent sans effort et avec grâce ? 
Quelle est l'essence de ces choses ou activités ? 
Ressentez ce qu'elle est, sachez qu'il peut y avoir une grande variété de moyens pour que cette essence prenne corps et forme.

2- Être fidèle à sa propre nature -  Vous faites naturellement ce à quoi vous êtes bon
Pour reconnaître votre passion, vous avez besoin de réaliser qu'il y a toujours quelque chose qui vous est très naturel. C'est quelque chose, une activité,  une occupation ou une forme d'expression qui vous attire, vous intéresse et que vous aimez poursuivre. C'est quelque chose qui vous est familier et naturel, presque évident de votre point de vue. Pour amener à sa réalisation votre don naturel, vous aurez peut-être à développer certaines compétences ou à suivre un programme éducatif, mais cela vous sera relativement facile et joyeux. Votre passion s'accorde avec vos talents et vos capacités. Elle implique des activités pour lesquels vous êtes doué(e) dès le départ.

3- Maintenir des frontières claires et oser dire « non » - Vous prendre au sérieux
Vous êtes dans le flux de l'abandon à vous-même si vous vous prenez suffisamment au sérieux pour dire non aux choses et aux gens qui inhibent ou obturent ce flux. Vous pouvez suivre votre passion seulement si vous osez dire non à ce qui ne vous convient pas ou que vous ne sentez pas bon pour vous. 
Vous abandonner à  vous-même, votre unique inspiration, implique que vous soyez  parfois précoce et rebelle, à part, faisant confiance aux messages de votre cœur même si les gens disent que vous êtes stupide ou imbécile. 
C'est de la loyauté envers vous-même. Osez être  noble, osez faire la différence ! Vous savez, il n'y a pas d'autre alternative. L'autre alternative, c'est que votre flot naturel d'inspiration stagne et s'assèche et que vous commencez à vous sentir frustré(e), vide, en colère et insatisfait(e). Si vous ne faites pas le choix en faveur de vous-même, vous le faites contre vous. L'énergie de la rose, votre passion, se retire et cela crée des problèmes psychologiques tels que la solitude, le détachement et finalement la dépression. Par conséquent, osez dire non, osez délimiter votre espace par des frontières claires. N'ayez pas peur de passer pour égoïste selon les critères des faux dieux.

4- Patience et rythme : Allez-y pas à pas

Si vous êtes connecté à l'énergie de votre âme, à votre inspiration, elle vous ouvrira un chemin dans votre vie quotidienne. Des opportunités (sous la forme de gens ou de situations que vous rencontrez) viendront à vous selon une fréquence et un rythme qui vous conviennent. Si vous voulez vous accorder à ce flux de manifestation, restez dans le présent et allez-y pas à pas. Essayez de ne pas courir au-devant de toutes les choses qui ont besoin de se produire pour réaliser vos rêves et votre passion. La vie prend soin de vous, vous n'avez pas besoin de prendre soin d'elle. Ressentez simplement votre passion et confiez-la aux mains de Dieu en vous. Laissez l'ange qui est en vous garder et veiller sur les rêves et les aspirations de votre enfant intérieur. Abandonnez-vous et ayez confiance !
Je vous remercie d'être ici aujourd'hui. C'est un grand plaisir d'être avec vous et souvenez-vous que le « je » qui dit cela représente aussi pour une grande part votre propre énergie. C'est votre propre énergie qui vous fait signe et vous invite : 
Osez vivre, osez être qui vous êtes !

Pamela Kribbe, 2007- Traduction: Christelle Schoettel
© Pamela Kribbe 2006

Photo de ma collec'. Merci d'indiquer la source si vous l'utilisez.
Lire ce message sur le blog: 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.