mardi 21 mai 2013

Le pouvoir du rire




On dit que le rire est le propre de l’homme. On dirait bien que les animaux soient aussi de la fête! Pour moi, c’est essentiel et j’ai besoin de rire quotidiennement. C’est un mouvement du cœur, une expression de l’enfant intérieur qui a le pouvoir de guérir et de dédramatiser comme aucune autre technique ne peut le faire. Voici un film qui a été réalisé avec des comédiens dont un déclencheur de rires, contrairement à la vidéo que j’avais publié il y a quelques temps, où le fou rire avait été déclenché naturellement par une personne, dans le métro. C’est transmis par le site Epanews. Ce qui est remarquable, c’est qu’il suffit d’une seule personne pour déclencher automatiquement un fou rire général. 
Dès qu’on ose se lâcher, ça provoque un genre de relaxation dans tous le corps et notamment au niveau de l’œsophage. Je recommande cette thérapie à tous ceux qui ont des problèmes de déprime, évidemment mais aussi avec la nourriture. 
Dans une situation telle que dans ce film où les gens sont pris par les soucis de leur travail, par la pression, on imagine que chacun envoie balader tout ce qui lui donnait une allure grave laissant son enfant intérieur s’exprimer et il est quasiment impossible de ne pas se laisser contaminer !


Quand je dis que je suis convaincue que nous avons tout en nous pour guérir, le rire en fait partie et son pouvoir est indéniable. Certains humoristes engagent des rieurs professionnels afin de "chauffer" le public et ça marche à tous les coups.
C’est une illustration du pouvoir de la circulation énergétique et de ses effets. Les énergies de haute fréquence comme la joie sont beaucoup plus puissantes que les basses vibrations de tristesse qui influencent aussi l’entourage. On peut sentir quand l’ambiance est lourde qu'elle est presque palpable.
Appeler la joie en l’éveillant en soi, en la stimulant, l’amplifie et en insistant un peu, elle finit par s’installer. Là est notre pouvoir de jouer avec ce qui est notre essence, l’énergie. Selon la focalisation des pensées, on suscite des états différents et il ne tient qu’à nous de choisir l’objet de notre attention. Ce qui ne veut pas dire non plus de refouler les émotions négatives mais les laisser s’exprimer puis passer à autre chose. Ne pas s’appesantir dessus, les amplifier. 
De toute façon, quand on les laisse sortir, que ce soit la colère, la tristesse ou toute autre émotion jugée négative, il s’en suit une paix qui vient du fait d’avoir été responsable de ce qui ce vit en soi. Notre corps émotionnel honoré ainsi que notre enfant intérieur, l’état intérieur se stabilise de lui-même. 
Nos corps sont programmés pour chercher l’équilibre. C’est notre mental en jugeant ce qui s’exprime en nous, qui bloque l’énergie en ajoutant de la culpabilité ou une pensée de ce genre. 



Un enfant qui vit ses émotions, ne reste pas enfermé en celles-ci. Il libère au fur et à mesure la charge émotionnelle et ainsi, il est toujours plein de vitalité et de santé. Il a l’humilité de demander pardon s’il blesse quelqu’un et si cette personne accepte simplement ce pardon, le drame est terminé et ils jouent à nouveau ensemble. En tant qu’adultes, nous savons que la cause de nos réactions se situe dans notre incompréhension, notre peur du rejet, que c’est une part blessée de nous-mêmes qui réagit, que nos pensées, nos vibrations créent notre monde...et que nous devons les prendre en charge. En s’adressant à notre part enfantine, nous pouvons revenir en notre cœur et consoler cet aspect fragile de notre personnalité.

Voici donc cette vidéo qu’il est bon de visionner dans les moments où on se prend trop au sérieux. Bien souvent, quand on est maussade, c’est qu’on se colle la pression pour des choses qui n’en valent pas la peine. C’est une détente tout autant physique que mentale, qui a aussi le pouvoir d’illuminer un visage en quelques secondes. Bref, vive le rire :)  
Pour ceux qui recoivent la lettre de diffusion de ce blog, cliquez ci-dessous afin de lire le message directement sur le blog:


 
Cliquez sur le lien pour la voir sur You Tube puisque Blogger, le programme qui insère les vidéos, ne la trouve pas:

"Merci" par Christine Rabette




La beauté des fleurs possède ce pouvoir d’élever par les symboles qu’elles figurent La géométrie sacrée qu’elles tracent éveille notre âme sans même que nous en connaissions le sens. Notre aspect divin se souvient et stimule nos corps subtils.
Les rayons, les couleurs aussi sont efficaces puisque ce sont des fréquences spécifiques qui vont éveiller en nous les vertus correspondantes. Le rayon blanc est celui de la joie, de la créativité, de la pureté, l'authenticité et non la morale des églises. Toutes les "qualités" des enfants.

Les photos de ce message ont été trouvées sur facebook.com/TransLight
Les personnes très âgées retrouvent souvent l'innocence de l'enfant et se permettent d'oser dire ce qu'elles pensent. Elles s'autorisent enfin à être vraies.
Extrait de mon 'Journal de bord d'un humain divin comme tout le monde" publié ici:
http://lydiouze.blogspot.fr 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.