mercredi 29 mai 2013

"L’année de toutes les transformations" les êtres de lumière canalisés par Monique Mathieu


Kinuko Craft


J’ai pu aller en course et au jardin avant que la pluie ne retombe. Je suis de plus en plus à l’aise à l’extérieur et plutôt que d’appréhender, en me focalisant dans l’instant présent, sans que ce soit non plus un effort, tout s’écoule naturellement. J’ai remarqué que le simple fait de mettre mes chaussettes « antidérapantes » m’ancrait facilement et me rendait plus attentive. Le contact direct des pieds au sol est un bon moyen d’habiter son corps, comme si la connexion à la terre m’aidait à être présente. J’ai tellement fuit le quotidien que je suis toute étonnée d’y trouver de la joie et de l’émerveillement. Les choses simples nous ramènent à l’essentiel. La nourriture la plus authentique possible, semble être une fête pour les cellules. 
Hier, j’ai eu la vision de milliers de cellules qui manifestaient leur joie en étincelant et en poussant des petits cris en cœur. Comme des milliers de petits enfants joyeux. Depuis que je m’adresse à mon corps physique comme à une entité autonome et intelligente, j’ai de plus en plus la sensation d’être en relation avec un Microcosmos* qui se réjouit de l’attention que je lui porte. Non pas que je m’en désidentifie mais au contraire, je me vois comme le régent d’un monde extraordinaire que j’apprends à connaître intimement de l’intérieur. Je ne sens pas de jugement de sa part mais de la joie pour la reconnaissance que je lui porte. 
Comme s’il me disait : "enfin, tu as conscience de ce que je suis et des trésors qui sont en moi, enfin, nous pouvons vivre dans la paix, l’amour et le respect mutuel". 
La science commence à reconnaître le pouvoir du cœur et les neurones dont il est pourvu. L’intelligence du cœur et son caractère autonome ne sont plus des considérations de quelques illuminés, du monde spirituel mais prouvés scientifiquement. La puissance du cœur est beaucoup plus grande que celle du cerveau et confirme les enseignements de Jésus-Christ et de tous ceux qui ont « prêché » le pouvoir de l’amour.
Bon, c’est l’heure de la sieste, je mangerais plus tard.
 
Je me suis accordée plus d’une heure de repos dans mon lit, en position de fœtus, comme j’aime. Juste le plaisir d’être au chaud et de répondre aux signes de fatigue. Comme j’ai fini de semer les haricots secs et fait mon petit tour au jardin, je n’ai pas eu l’impression de glander. Ces petits moments de tendresse m’ouvrent le cœur et l’assurance en soi me remplit. Il est vrai que le fait qu’il pleuve m’aide à ne pas culpabiliser de ne pas faire grand-chose. J’ai aussi l’impression de réparer le fait de ne pas avoir eu vraiment d’enfance, cette période où on n’a pas à se soucier du lendemain. Je l’ai plutôt vécue dans la peur, la culpabilité et cette détende que je m’accorde à des effets guérisseurs. J’ai fait un tour sur le site de Monique Mathieu et j’y ai copié collé ce qui suit.



L'année de toutes les transformations


« Il faut que vous puissiez réellement comprendre vers où vous allez ! Il faut que vous puissiez réellement comprendre votre nouvelle naissance, le nouvel être que vous devenez, il faut que vous puissiez comprendre l'Amour immense qui descend en vous et que vous allez libérer, non seulement pour votre plus grand bonheur mais aussi pour le bonheur de tout ce qui vit et de votre monde.


Nous éviterons désormais de parler de tout ce qui est inférieur. Nous n'aurons pas besoin d'en parler, et nous espérons que vous n'aurez pas trop à le vivre, que ce soit au niveau personnel ou au niveau de la planète et de tout ce qui vous entoure.

Si vous restez axés, centrés dans ce que vous devenez, dans l’Énergie Amour Lumière qui, progressivement, inonde votre vie, vous passerez au travers de tout parce que votre fréquence vibratoire deviendra tellement élevée que plus rien ne vous atteindra ! Bien évidemment, il y aura encore quelques petits efforts à faire, des efforts de compréhension, d'acceptation et de tolérance, mais lorsqu'un être humain a la volonté de se transformer, il reçoit la force pour le faire, cette force qui émane de ce que nous sommes, nous Êtres de Lumière, et également de ce que vous êtes, Êtres de Lumière incarnés dans la densité.

Dans le nouveau monde, tout sera différent. Il n'y aura pas de temps tel que vous le concevez, il n'y aura pas de vieillissement. Dans le nouveau monde, il n'y aura plus d'énergies inférieures, c'est pour cela que l'harmonie règnera entre toute vie. Pour que vous puissiez vivre dans ce nouveau monde, il faut d'abord que cette harmonie existe en vous. Si vous êtes en dysharmonie à tous les niveaux, que ce soit vibratoire ou physique, vous ne pourrez pas accéder à cet autre monde, qu'il soit intérieur ou extérieur.

Enfants de la Terre, sachez que nous sommes très, très proches de vous, que nous vous offrons et vous offrirons notre aide et notre Amour afin que vous puissiez accélérer ce processus de transformation et également que vous ayez la force et la volonté de changer vraiment.

Soyez solidaires les uns des autres dans vos relations et dans votre famille.

Vous pouvez énormément aider vos frères ; vous serez d'ailleurs amenés à le faire, car pour certains êtres les turbulences seront importantes ; ils auront besoin de vous, de votre Amour et de votre compréhension. Vous ne devrez jamais juger tel ou tel être par rapport à son comportement. Vous devrez avoir de la compassion et tout simplement de l'Amour.

Vous avez la possibilité de transformer totalement l'énergie de votre corps de matière au travers de votre Amour, de l'Amour que vous vous offrez à vous-mêmes ; il en résultera beaucoup plus de force en vous, une meilleure santé, et peut-être, pour certains, une santé parfaite, parce que la force de vos pensées agira positivement sur la matière.

Sachez que cette année est une année encore plus particulière que vous le pensez. C'est l'année de toutes les transformations, quelles qu'elles soient ! »

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
·       qu'il ne soit pas coupé
·       qu'il n'y ait aucune modification de contenu
·       que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org
·       que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

C’est vraiment ce que je vis, une transformation accélérée. Si je regarde en arrière, je peux constater à quel point j’ai changé. Non seulement intérieurement au niveau des croyances mais dans ma relation aux autres. Le fait d’avoir laissé tombé la fumette m’a permis de faire un pas immense dans la connaissance de soi et de ma véritable nature. Bien que j’ai longtemps cru que seul ce produit pouvait créer un genre d’équilibre intérieur entre souffrance passée et semblant de "plaisir" procuré par les effets de l’herbe, je vois bien que j’étais fermée à ma véritable nature. J’en avais une connaissance mentale, une croyance qui me permettait d’espérer vivre mieux mais tant que je n’ai pas pris la résolution d’être présente à ma véritable identité, je marchais à côté de moi-même.
Ce qui risquait de me faire "replonger", c’était l’ennui et la pression. Si je devais faire quelque chose qui me déplaisait, j’avais besoin de compenser la frustration. Mais en changeant ma façon de vivre, en m’autorisant à faire ce que j’aime, je n’ai plus de raison d’être tentée. Mes journées sont maintenant remplies d’activités qui correspondent à ma vraie personnalité.De plus, je me collais moi-même la pression en croyant que je devais en faire de caisses afin d’être aimée et respectée. 

Il y a eu un bel orage pendant que je siestais et j’entendais la pluie qui battait la vitre de la chambre. Je me suis dit que j’avais bien fait de ne pas les laver puisque j’aurais dû recommencer. Le voisin d’en haut s’est calmé, il a joué de la musique une fois dans la semaine et en baissant le volume. La paix intérieure commence à se propager à l’extérieur.

En écrivant, je me dis que ceux qui recherchent du sensationnel doivent être déçus de trouver un blog où il y a le mot "divin" et où je parle de choses insignifiantes du quotidien tout autant que de la foi. Mais celle-ci se vit au jour le jour et c’est justement la façon dont on perçoit le quotidien qui indique que l’on est en accord avec ses aspects divin, dans l’unité. La plupart des "maitres" ou des enseignants dignes de ce nom, ont une vie simple, dénuée d’artifice. Quand on est rempli d’amour, les choses du monde n’ont aucun intérêt.

Photo d'une fleur sauvage prise dans la nature près de chez moi, avant hier.
*j'utilise volontairement ce mot que je trouve joli et qui illustre bien la similitude entre l'infiniment grand et l'infiniment petit. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.